Good News for you, we give more choice to read good articles, such as: about Abercrombie UK Clothing:Abercrombie UK,about Hollister Clothing UK:Hollister Outlet UK,about Burberry UK:Burberry outlet uk,About Louis Vuitton fr:Louis Vuitton Pas Cher,about canada goose canada:canada goose outlet,ralph lauren fr:ralph lauren pas cher,moncler fr:moncler pas cher, and moncler uk:moncler outlet,ralph lauren uk:ralph lauren outlet online,Polo Ralph Lauren fr:Polo Ralph Lauren Pas Cher,moncler fr:moncler jackets,Hollister fr:Hollister Pas Cher,Louis Vuitton uk:Louis Vuitton outlet UK. Best canada dvd shop Every people like beautiful things, but they donot know how to different.Today, we just show you some good articles to let you know more about beautiful things. first is ralph lauren sale uk, and ralph lauren soldes fr. about winter coats moncler outlet uk, and canada goose outlet canada direct,canada goose uk outlet clothing.doudoune moncler pas cher moncler fr, and goose ca canada goose sale. When you want watch tv, you can buy cheap dvd us,dvd Australia. Play golf, you can visit cheap golf clubs, Golf Sale uk. Women will like fashion bags, Louis Vuitton Outlet UK, and fr Sacs Louis Vuitton Pas Cher, and beats headphone uk cheap beats by dre, fashion clothing hollister outlet uk, and vêtements pas cher Hollister Pas Cher, hollister outlet uk, burberry uk Burberry Outlet. How it popular? we should let you know more information about beautiful things, please read carefully and get some useful things!
Beats By Dre Black Friday Beats By Dre Canada Hollister UK Michael Kors outlet uk ugg pas cher New Balance pas cher new balance 574 pas cher new balance canada New Balance Trainers New Balance Trainers New Balance shoes north face canada north face outlet Isabel Marant Sneakers ugg pas cher Ralph Lauren Paris Ralph Lauren Canada

La Vie en rose de Brice Christen, nouveau dieu de l’amour ?

Brice Christen, nouveau dieu de l'amour...?

Avec un nom qui semble tout droit sorti de la Bible et des longs cils de biche, Christen Brice nous parle d’amour. Après Qui veut l’amour prépare la guerre sorti en février 2014, c’est « L’amour est aveugle » qui vient éclairer nos chemins. Un petit guide à suivre à la lettre pour des relations amoureuses apocalyptiques.

Amazon zoom zen… sur monsieur Brice Christen…

Et la lumière fut quand Brice découvrit Agnès Martin-Lugan. Il dévore son livre en deux jours et s’empresse de contacter l’écrivain pour lui dire son admiration. C’est ainsi que l’auteur des Gens heureux lisent et boivent du café devient l’ange gardien du petit Toulousain. Elle lit ses écrits, le conseille, et lui donne envie de tenter l’aventure « Amazon » : publier en autoédition sur la célèbre plateforme de vente en ligne, où Agnès elle-même a fait ses armes avant de rejoindre les rangs de la maison Michel Lafon.

Le jeune homme de 25 ans tente sa chance avec un récit fictif, Qui veut l’amour prépare la guerre, publié un dimanche de février. « Je me suis dit, les gens n’ont rien à faire le dimanche, ils sont plus disponibles. J’ai contacté tous mes amis Facebook, même mes anciennes connaissances du collège. Je pensais qu’ils allaient m’envoyer bouler, mais non. Enfin, il y en a quand même une quinzaine qui ont « perdu » leur carte bleue ce jour-là… ! »

L’ouvrage, qui relate l’histoire de Louis (un jeune homme désireux de quitter sa petite amie et qui finit par l’épouser), passe de la 95e à la 36e place du Top 100 Amazon en quelques heures. Brice, qui consulte les statistiques depuis son téléphone alors qu’il est pris par ses chroniques radio sur Good Morning Toulouse découvre avec surprise l’accueil réservé à sa création. Le lendemain, l’ebook détrône le best-seller La femme parfaite est une connasse en se positionnant 1er de la catégorie «Humour».

Tout continue de s’accélérer, Amazon propose à Brice de publier sous format papier et l’invite au salon du livre de Paris. « C’étaient des vrais billets de TGV, et tout était pris en charge ! ». L’étudiant y rencontre d’autres auteurs dont Frédéric Beigbeder qu’il adore. « Je n’ai jamais été impressionné, je ne comprends pas qu’on puisse être dans tous ses états pour une simple personne. Mais bon, quand j’ai rencontré Beigbeder dans un couloir, je tremblais un peu, c’est vrai… On a pris une photo ensemble, il a été très cool. »

"L'amour est une catastrophe magnifique, savoir que l'on fonce dans un mur et accélérer quand même", citation de F. Beigbeder notée de la main de Brice

« L’amour est une catastrophe magnifique, savoir que l’on fonce dans un mur et accélérer quand même », citation de F. Beigbeder notée de la main de Brice

Un bouquin pour tous, tous pour ce bouquin

Contrairement au premier livre, qui comporte un récit fictif, L’Amour est aveugle est directement inspiré de l’expérience personnelle de Brice et de son entourage. Présenté sous la forme d’un guide, c’est un ouvrage dans l’air du temps : « Je voulais un format moderne, qu’on puisse ouvrir en plein milieu sans avoir lu les cinquante pages précédentes. »

Cependant, il ne s’adresse pas qu’aux jeunes gens : « Même si je parle plus de ma génération, des échanges par sms par exemple, je pense que l’amour est un sujet universel et peut donc toucher tous les publics. Je ne sais pas comment ils faisaient avant ? Ils s’envoyaient des signaux de fumée ? (rires) ». A noter que les premières lectrices de Brice ne sont autres que sa mère, sa grand-mère et sa tante ! « Ma tante est une référence : si le livre lui plaît, si ça la fait sourire, je sais que c’est bon ! »

Un livre plutôt destiné à la gente féminine alors ? Pas vraiment, car il s’agit d’une vision au masculin, celle de Brice. « J’ai essayé de faire en sorte de m’adresser à tout le monde en tout cas. Au début, le bouquin s’appelait « petit guide des relations homme-femme », mais on m’a fait remarquer que c’était trop réducteur, et je voulais pouvoir parler à tous, homme, femme, hétéro, homo. J’ai donc changé le sous-titre pour évoquer les relations amoureuses en général. »

Brice et sa bible : "L'Amour est aveugle". Photo © Kevin Figuier

Brice et sa bible : « L’Amour est aveugle ». Photo © Kevin Figuier

Extraits choisis de L’Amour est aveugle, guide de survie des relations amoureuses

(A lire par-dessus la jambe si tu veux prendre ton pied. Tu peux te procurer le livre rouge par ici, en broché ou en numérique. Tu peux aussi entendre la voix suave du faux dieu de l’amour sur UP Radio ! Quoi, tu ne connais pas UP Radio ? Viens rattraper ça par ici avec Macha)

 PARTIE 1 : LE CELIBATAIRE
Peut-on séduire efficacement en boîte de nuit ?

Qu’on se le dise : en théorie, la boîte de nuit est un endroit comme un autre, dans lequel se mêlent convivialité et bonne humeur. En pratique, c’est un espace clos rempli d’alcooliques, s’entassant comme des sardines, en payant des verres six fois leur valeur dans le monde réel.

En règle générale, il y a deux catégories. Les femmes, qui vont en boîte pour danser, ou draguer. Et les hommes, qui vont en boîte pour draguer. La danse ne nous importe que très peu pour être honnête. Bien évidemment, ces principes souffrent d’exceptions, et il serait réducteur de mettre tout le monde dans la même boîte (c’est drôle). Mais si vous voulez un bouquin sur les exceptions, fermez ce livre et achetez l’autobiographie de Bernard Montiel.

Une soirée se déroule en toute logique comme indiqué sur le graphique de la page suivante :

Graphique d'une soirée en boîte par Brice Christen

PARTIE 2 : LE COUPLE
Comment répondre à un « je t’aime » ?

« Je t’aime, comme un fou, comme un soldat » chantait Lara Fabian en 1997, crevant ainsi involontairement les tympans de milliers de français. Nous rêvons d’entendre un jour ces quelques lettres joliment assemblées, pour notifier un amour profond, gage d’un bonheur certain et de coïts multiples. Le dire pour la première fois reste réservé à sa génitrice. Le prononcer une seconde fois peut s’avérer merveilleux. Ou désastreux. Il n’y a en général qu’une seule bonne réponse à ce genre de déclaration. En énoncer d’autres peut jeter un léger froid dans le couple.

Certaines réponses sont vivement contre-indiquées lorsqu’on reçoit un « je t’aime »

  • Ah. Merci.
  • C’est gentil. Moi aussi je… t’apprécie.
  • Tu es sûr(e) ? Parce que moi pas du tout en fait. La prochaine fois peut-être.
  • Désolé, je ne dis plus « je t’aime » depuis que j’ai vu le film N’oublie jamais.
  • Dommage.
  • Ne t’inquiète pas, tu te lasseras vite de ne pas être aimé(e) en retour.
  • Désolé, l’amour est un concept dans lequel je ne rentre pas. Achète un chien si tu veux de l’amour.
  • Ça pour une nouvelle !
  • Euh je n’avais pas prévu ça dans mon agenda. Tu peux repasser le 8 mars ?
  • Ouh là, mais ça ne m’arrange pas du tout, moi je couche avec toi juste comme ça.
  • Euh…non. Non vraiment désolé mais ce n’est pas possible pour moi.
  • Je suis désolé, le numéro que vous demandez n’est pas attribué (réponse SMS)
  • Il fallait y penser avant de m’acheter une rose de Pakistanais.
  • LOL. Pardon tu es sérieux ? LOL quand même.

Cette liste est bien sûr non exhaustive et peut faire l’objet de nombreuses autres réponses valables. Si aucune phrase ne correspond, il est toujours possible d’opter pour un silence. Une répartie facile, mais diablement efficace et terriblement anxiogène.

PARTIE 3 : LA RUPTURE
Les phrases de la mort

Entendre certaines phrases lors d’une rupture peut provoquer des effets indésirables et incontrôlés chez un être humain. Des mots qui peuvent glacer le sang du destinataire, qui préfèrerait presque prendre un coup de couteau dans le foie que d’entendre ces paroles.

  • Il faut qu’on parle.
  • J’ai rencontré quelqu’un.
  • Je vois quelqu’un d’autre en ce moment.
  • Je voudrais qu’on reste amis.
  • J’aimerais qu’on fasse un plan à trois. Mais sans toi.
  • Je t’ai trompé.
  • J’ai besoin qu’on fasse une pause.
  • Je suis amoureuse de ton frère.
  • Je pars vivre avec ton patron. Tu es viré d’ailleurs.
  • Je veux qu’on divorce. Je prends les enfants. Tu peux garder la Wii. Je prends Mario Kart.

Si vous entendez votre partenaire prononcer l’une de ces phrases à votre encontre, il est déjà trop tard. Si vous sentez le coup venir : pas de risque. « Quitte à terminer une relation, autant que ce soit la tête haute » disait Louis XVI, avant de se la faire couper.

Prenez votre partenaire de vitesse en lui assénant le coup fatal.

– Michel, il faut qu’on parle. Je voudrais…

– Tu voudrais quoi ? Me quitter ? Partir avec ton patron ? Hé bien vas-y. La porte est ouverte. Je ne t’ai jamais aimé, j’ai toujours simulé. Pas de regrets, de toute façon, j’ai couché avec ta soeur. Bonne continuation.

– Je voudrais le sel s’il te plaît.

– Ah.

Une technique qui, forcément, ne fonctionne pas à 100%

La ville rose en compagnie de Brice
Un petit verre avec Brice ? Photo © Kevin Figuier

Un petit verre avec Brice ? Photo © Kevin Figuier

  • Les nuits roses de Brice ne se font pas en boîte, où il s’ennuie très vite. Il préfère siroter un verre au Downtown, ou au BDM (Bistrot Des Marchands) du côté des Carmes. « Après je trouve que les meilleures soirées restent celles où l’on est entre amis à prendre des tapas et du vin tranquillement, là j’aime bien le cadre du Wallace ou du Saint-Jérôme. »
  • Pour un bon croc, il se rend souvent à La Réserve, pour le cadre. « Je ne vais pas trop au resto sinon, mais ça me fait toujours halluciner et sourire en même temps de passer devant L’Entrecôte et de voir tous les gens qui attendent bien sagement en faisant la queue de 10 km. Je regarde toujours le dernier de la file en espérant qu’il ait très faim ! »
  • En écrivain qui se respecte, Brice affectionne les librairies et en particulier le petit salon de thé caché au fond d’Ombres blanches : « c’est là que j’ai relu mon premier bouquin des après-midis entières. »

Propos recueillis par Nathalie Gautreau
www.gautreauteur.com

Tu aimeras sûrement aussi...

1 commentaire

  • Répondre Episode 11 : dans la jungle Amazonienne | Marc Moritz 21 avril 2016 at 18 h 31 min

    […] lu récemment l’histoire d’un jeune auteur qui, le jour de la sortie du roman, avait appelé tous ses amis et sa famille pour qu’ils […]

  • Un commentaire à faire ?