Good News for you, we give more choice to read good articles, such as: about Abercrombie UK Clothing:Abercrombie UK,about Hollister Clothing UK:Hollister Outlet UK,about Burberry UK:Burberry outlet uk,About Louis Vuitton fr:Louis Vuitton Pas Cher,about canada goose canada:canada goose outlet,ralph lauren fr:ralph lauren pas cher,moncler fr:moncler pas cher, and moncler uk:moncler outlet,ralph lauren uk:ralph lauren outlet online,Polo Ralph Lauren fr:Polo Ralph Lauren Pas Cher,moncler fr:moncler jackets,Hollister fr:Hollister Pas Cher,Louis Vuitton uk:Louis Vuitton outlet UK. Best canada dvd shop Every people like beautiful things, but they donot know how to different.Today, we just show you some good articles to let you know more about beautiful things. first is ralph lauren sale uk, and ralph lauren soldes fr. about winter coats moncler outlet uk, and canada goose outlet canada direct,canada goose uk outlet clothing.doudoune moncler pas cher moncler fr, and goose ca canada goose sale. When you want watch tv, you can buy cheap dvd us,dvd Australia. Play golf, you can visit cheap golf clubs, Golf Sale uk. Women will like fashion bags, Louis Vuitton Outlet UK, and fr Sacs Louis Vuitton Pas Cher, and beats headphone uk cheap beats by dre, fashion clothing hollister outlet uk, and vêtements pas cher Hollister Pas Cher, hollister outlet uk, burberry uk Burberry Outlet. How it popular? we should let you know more information about beautiful things, please read carefully and get some useful things!
Beats By Dre Black Friday Beats By Dre Canada Hollister UK Michael Kors outlet uk ugg pas cher New Balance pas cher new balance 574 pas cher new balance canada New Balance Trainers New Balance Trainers New Balance shoes north face canada north face outlet Isabel Marant Sneakers ugg pas cher Ralph Lauren Paris Ralph Lauren Canada

Spa de la rue : un peu de douceur dans un monde de bitume

LOGO SPA TOULOUSE

De par mon métier d’animatrice radio, j’ai la chance de venir à votre rencontre, à vous, les Toulousains. Une conviction ressort de ces entretiens : vous êtes formidables. Vraiment. Passionnants, passionnés, vos parcours sont tous plus riches les uns que les autres. Aujourd’hui, j’aimerais vous présenter Ana Estrebou. Je l’ai rencontrée alors qu’elle animait des ateliers P’ti Bou Relax. Sa sensibilité et sa bienveillance m’ont touchée. Cette première impression s’est confirmée lorsqu’elle m’a parlé de l’association dont elle est présidente : Spa de la rue Toulouse

Eva pour La Vi(ll)e En Rose : Ana, dis-nous, qu’est-ce que Spa de la rue ?

Ana Estrebou : il s’agit d’une association loi 1901 qui a pour but d’offrir des séances de massage bien être ou toute autre approche de soin corporel visant à apporter du mieux être aux personnes en situation de grande précarité.

Notre équipe de bénévoles se déplace directement dans les structures d’accueil des publics en difficultés (centres sociaux, foyers d’hébergement d’urgence, foyers pour femmes,…) et nous offrons des séances de bien-être aux plus démunis.

IMGP7219

Eva : comment en es-tu venue à t’impliquer pour cette association ?

Ana : j’ai suivi des études en massage bien-être au Québec au sein de l’école KinéConcept de Montréal. C’est là-bas que j’ai entendu parler pour la première fois des Spas de la Rue. J’ai trouvé cela formidable et c’est alors devenu évident que je souhaitais moi aussi offrir du bien-être à ceux qui en ont, à mon sens, le plus besoin.

Quelques années plus tard, de retour en France, je découvre que cette association «Spa de la Rue» née au Québec, a traversé l’océan pour installer la première antenne française à Nantes sous l’impulsion de Gérald Briouze.

Etant praticienne en massage bien-être sur Toulouse, je n’ai pas réfléchi longtemps, deux jours après avoir découvert le «Spa de la Rue»  de Nantes, j’étais en marche pour créer celui de Toulouse.

Nous avons créé le «Spa de la Rue -Toulouse» en février 2015 et nos premières interventions ont commencé au printemps.

L’antenne de Nantes coordonne l’ensemble des «Spa de la Rue» de France et nous portons tous le même projet.

IMGP7234Eva : concrètement, quelles sont vos actions, ici à Toulouse ?

Ana : nous avons d’abord pris contact avec des structures d’accueil des publics en situation de précarité pour présenter notre projet.

Rapidement nous avons rencontré l’association «Habitat Différent 31» avec qui nous avons démarré notre premier partenariat. Nous intervenons donc tout les mois directement dans leurs locaux. Chaque bénévole reçoit un résident, réalise un entretien pour évaluer ces besoins et lui offre une séance de bien-être (massage, réflexologie, rééquilibrage énergétique,…).

Aujourd’hui, de nouveaux bénévoles rejoignent le «Spa de la Rue-Toulouse» ce qui va nous permettre début 2016 de proposer nos services à d’autres structures d’accueil de Toulouse.

Eva : où agissez-vous exactement ?

Ana : le «Spa de la Rue-Toulouse» peut intervenir dans toute structure Toulousaine ou de sa périphérie, qui accueille des publics en situation de grande précarité : personnes sans domicile, sans résidence stable, personnes victimes de violences, aînés en difficultés sociales…

Eva : quels retours avez-vous de vos interventions ?IMGP7225

Ana : à chacune de nos interventions, les retours sont très positifs. Les personnes qui fréquentent ou ont fréquenté la rue pendant un certain temps ont souvent un rapport aux autres et à eux-mêmes qui est très dur, parfois violent. Faire confiance, s’autoriser à prendre soin de soi, s’ouvrir à l’autre, se laisser accompagner par quelqu’un et être touché ne font plus, pour beaucoup, partie du quotidien. Au contraire, il se créé souvent une carapace, un mécanisme d’autodéfense, voire de survie qui conduit les individus à se couper des autres et finalement à s’exclure.

Au «Spa de la Rue», nous cherchons à aider, chacun à son rythme, à revenir vers un rapport à soi et aux autres plus serein. Cela passe par notre présence à leur coté, de l’écoute active, et lorsque les résidents se sentent prêts et en confiance, par un accompagnement par le toucher. Sans porter de jugement et sans forcer les choses, nous tentons de les aider dans leur cheminement.

Bien souvent, je suis surprise par les réactions au cours des séances. Des questions simples, comme : «Comment vous sentez-vous aujourd’hui ?», il y a un long silence, une réflexion, puis : «Cela fait tellement longtemps que je n’ai pas pris le temps de me le demander mais cela fait tellement de bien de s’accorder ce temps là».

Au fil de nos interventions, nous voyons la confiance s’installer. Certains résidents nous observaient de loin au début, n’osant pas «essayer». Aujourd’hui, ils sont là à chacune de nos interventions et nous remercient de les aider à se sentir mieux. Ne serait-ce que le temps d’une séance.

Pour nous c’est très peu mais pour eux, c’est un pas de plus vers leur reconstruction.

Eva : je veux aider Spa de la rue Toulouse, je veux intégrer l’équipe, comment je fais ?

Ana : l’association est ouverte à tous les professionnels qui travaillent autour d’une approche corporelle (masseur bien-être, kiné, ostéopathe, esthéticienne…). L’implication est totalement bénévole et demande un engagement sur plusieurs ateliers dans l’année.

Nous pouvons aussi accueillir des élèves en cours de formation afin qu’ils puissent expérimenter une approche sociale.

L’association a aussi besoin de financement et fait appel aux dons pour pouvoir évoluer et poursuivre ses actions. Nous avons entamé des démarches auprès de l’administration afin de pouvoir exonérer les dons des particuliers d’une partie de leurs impôts.

SPA de la rue sur le web :

Toutes les photos sont de Denis WIART

Tu aimeras sûrement aussi...

1 commentaire

  • Répondre floriane 16 décembre 2015 at 11 h 58 min

    Quelle belle initiative!!

  • Un commentaire à faire ?