Good News for you, we give more choice to read good articles, such as: about Abercrombie UK Clothing:Abercrombie UK,about Hollister Clothing UK:Hollister Outlet UK,about Burberry UK:Burberry outlet uk,About Louis Vuitton fr:Louis Vuitton Pas Cher,about canada goose canada:canada goose outlet,ralph lauren fr:ralph lauren pas cher,moncler fr:moncler pas cher, and moncler uk:moncler outlet,ralph lauren uk:ralph lauren outlet online,Polo Ralph Lauren fr:Polo Ralph Lauren Pas Cher,moncler fr:moncler jackets,Hollister fr:Hollister Pas Cher,Louis Vuitton uk:Louis Vuitton outlet UK. Best canada dvd shop Every people like beautiful things, but they donot know how to different.Today, we just show you some good articles to let you know more about beautiful things. first is ralph lauren sale uk, and ralph lauren soldes fr. about winter coats moncler outlet uk, and canada goose outlet canada direct,canada goose uk outlet clothing.doudoune moncler pas cher moncler fr, and goose ca canada goose sale. When you want watch tv, you can buy cheap dvd us,dvd Australia. Play golf, you can visit cheap golf clubs, Golf Sale uk. Women will like fashion bags, Louis Vuitton Outlet UK, and fr Sacs Louis Vuitton Pas Cher, and beats headphone uk cheap beats by dre, fashion clothing hollister outlet uk, and vêtements pas cher Hollister Pas Cher, hollister outlet uk, burberry uk Burberry Outlet. How it popular? we should let you know more information about beautiful things, please read carefully and get some useful things!
Beats By Dre Black Friday Beats By Dre Canada Hollister UK Michael Kors outlet uk ugg pas cher New Balance pas cher new balance 574 pas cher new balance canada New Balance Trainers New Balance Trainers New Balance shoes north face canada north face outlet Isabel Marant Sneakers ugg pas cher Ralph Lauren Paris Ralph Lauren Canada

S'écrire, pour ne pas s'écrier : les ateliers de Laure Cassagne

"Ecriture matinale", photo de WacsiM

Les vertus thérapeutiques de l’écriture, on en a tous entendu parler : « mettre des mots sur les maux » est devenue une expression courante. Mais quels résultats peut-on espérer de cette pratique ?
Laure Cassagne, psychologue formée à Toulouse, co-anime avec l’ergothérapeute Florence Taillandier, des ateliers d’écriture à destination de patients souffrant de maladie mentale. Une aventure dont elle dresse le bilan 18 mois après le début de l’expérience. De quoi t’encourager à gratter plus souvent le papier…

Laure Cassagne, psychologue titulaire de la fonction publique hospitalière (Paris)

Laure Cassagne, psychologue titulaire de la fonction publique hospitalière (Paris)

L’atelier d’écriture, comment ça marche ?

Les patients sont d’abord sélectionnés selon leur aisance et leur goût pour les lettres.
Réunis en groupe de 3 à 8 personnes, ils se retrouvent régulièrement sur une période de 9 mois.
« Pour que l’atelier puisse fonctionner, avoir une cohésion et une continuité, nous demandons un certain engagement sur la durée du cycle. Les choses ne sont évidemment pas figées et il est toujours possible, après en avoir discuté ensemble, de quitter le groupe ou d’accueillir de nouveaux participants. »

L’atelier se déroule toujours en deux temps :
« La première phase est un temps de réflexion individuelle où, à l’aide d’une proposition claire, chaque participant écrit quelques lignes […]
La deuxième phase est le temps des échanges. Les participants peuvent lire à haute voix leur production à l’ensemble du groupe et entendent les retours des référents et des autres personnes du groupe (avec la condition importante que chacun soit dans une attitude bienveillante). »

Le seul critère récurrent étant celui de la faisabilité.
Aussi Laure et sa collègue s’essayent-elles à cet exercice pour en mesurer le degré de difficulté avant de le proposer au groupe.
Une partie du travail qu’elles avouent adorer !
Le but de ces échanges avec les patients est différent de celui que vise une séance de thérapie traditionnelle.
Il ne s’agit pas d’analyser ni d’interpréter les textes des patients. Les objectifs sont bien plus vastes.

Ecrire, à quoi ça sert ?

Voici 7 bonnes raisons de prendre la plume :

  • Mettre à distance les affects

Coucher ses émotions sur le papier, c’est les évacuer et les apprivoiser. L’écriture est également un moyen de se livrer avec pudeur, de façon détournée, et donc plus aisément que dans le cadre d’un entretien individuel direct.

  • Aider à l’organisation de la pensée

Raconter, décrire, c’est mettre de l’ordre, utiliser des connecteurs logiques, adopter un point de vue, tenir un propos clair et cohérent. Autant de caractéristiques difficiles à maîtriser lorsque l’on souffre de troubles psychiques et que Laure recherche avant tout avec ses patients.

  • Apprendre à anticiper

Répondre à une consigne requière une certaine réflexion quant au résultat attendu et au choix des moyens pour y parvenir dans un temps limité. Une tâche complexe que l’on retrouve dans la vie de tous les jours et qui, une fois maîtrisée, apporte plus de sérénité : on sait où l’on va.

  • Travailler le geste

Notre société est de plus en plus régie par l’écrit, avec la messagerie électronique, les sms, les blogs et autres réseaux sociaux… S’exercer régulièrement permet de ne pas perdre la main. D’autre part, ce geste favorise le développement moteur et entretient les fonctions cognitives.

  • Enrichir sa culture

Ecrire, c’est aussi lire : lire les contraintes imposées dans le sujet, lire le texte que l’on a rédigé, mais aussi celui qui sera présenté en prétexte, en modèle, et donc découvrir de nouvelles œuvres, de nouvelles pratiques littéraires, de nouveaux auteurs. C’est aussi réinvestir ses lectures passées, réactiver ses connaissances et les renforcer.

  • Développer sa créativité

L’atelier d’écriture est en premier lieu un moyen ludique de s’exprimer. Jeu avec le langage, défi à relever, il stimule l’imagination, pendant de l’intelligence selon Tony Buzan (psychologue anglais, auteur de nombreux ouvrages sur l’apprentissage, la mémoire et le cerveau), le tout dans une saine émulation.

  • Etre à l’écoute de soi et des autres

Parce qu’il est effectué en groupe, ce travail devient un échange avec les autres, un moment de partage et d’écoute indispensable à la socialisation et au bien-être de l’individu.

Les mots et l’émotion

Après deux cycles d’atelier, le bilan est très positif pour la psychologue : « Les patients sont bien engagés dans l’atelier et témoignent d’une satisfaction à y participer à la fois dans le plaisir de jouer avec l’écriture mais également comme réappropriation d’un moyen d’expression. »
La plupart sont en demande pour que l’expérience soit renouvelée à la rentrée. « Nous avons pu être surprises par les capacités des patients qui ne correspondaient pas forcément à ce que nous avions imaginé ». Laure se souvient avec gaieté de la dernière séance durant laquelle participants et encadrants ont pu dire leur bonheur d’avoir tenté l’aventure. La jeune femme retient de cette expérience la nécessité d’être à deux pour organiser ce dispositif. L’idée de lien et de partage l’aurait-elle un peu touchée, à son tour…?

A lire pour mieux s’écrire

Trouver des sujets d’écriture a parfois été compliqué. Outre la formation spécifique suivie par sa collègue Florence, Laure s’est appuyée sur des textes ou des images pour lancer des idées, mais elle a aussi dû puiser dans des ouvrages de référence qu’elle partage avec toi, afin que si la main te démange, tu puisses trouver l’inspiration de ton côté :

La Vi(ll)e en rose te propose, quant à elle, de t’amuser chaque mois avec un petit jeu d’écriture, à vite découvrir par ici !

Enfin, j’ajouterai que d’après les recherches scientifiques de James W. Pennebaker, psychologue américain enseignant à l’université d’Austin, l’utilisation régulière d’un journal intime réduit les symptômes anxio-dépressifs et augmente de 60% le niveau de bonheur perçu par les rédacteurs (source : thèse de Rachid Bannour sur « L’écriture expressive et ses effets », 2009).

Drôle d’oiseau ou pas, nous sommes tous des espèces à plume… Alors, à ton stylo !

Propos de Laure Cassagne,
recueillis par Nathalie Gautreau
www.gautreauteur.com

 L’image de Une intitulée « Ecriture matinale » est signée WacsiM

 

Tu aimeras sûrement aussi...

  • MARIS Christophe 15 octobre 2014 at 8 h 47 min

    A promouvoir pour le bien de soi, pour le bien des autres, pour le bien de l’âme !

    • nathalie gautreau
      nathalie gautreau 15 octobre 2014 at 15 h 34 min

      Ravie que cet article de la vi(ll)e en rose vous fasse quelque chose… (« Quaaaaand il me prend dans ses braaaas… ») 😉