Good News for you, we give more choice to read good articles, such as: about Abercrombie UK Clothing:Abercrombie UK,about Hollister Clothing UK:Hollister Outlet UK,about Burberry UK:Burberry outlet uk,About Louis Vuitton fr:Louis Vuitton Pas Cher,about canada goose canada:canada goose outlet,ralph lauren fr:ralph lauren pas cher,moncler fr:moncler pas cher, and moncler uk:moncler outlet,ralph lauren uk:ralph lauren outlet online,Polo Ralph Lauren fr:Polo Ralph Lauren Pas Cher,moncler fr:moncler jackets,Hollister fr:Hollister Pas Cher,Louis Vuitton uk:Louis Vuitton outlet UK. Best canada dvd shop Every people like beautiful things, but they donot know how to different.Today, we just show you some good articles to let you know more about beautiful things. first is ralph lauren sale uk, and ralph lauren soldes fr. about winter coats moncler outlet uk, and canada goose outlet canada direct,canada goose uk outlet clothing.doudoune moncler pas cher moncler fr, and goose ca canada goose sale. When you want watch tv, you can buy cheap dvd us,dvd Australia. Play golf, you can visit cheap golf clubs, Golf Sale uk. Women will like fashion bags, Louis Vuitton Outlet UK, and fr Sacs Louis Vuitton Pas Cher, and beats headphone uk cheap beats by dre, fashion clothing hollister outlet uk, and vêtements pas cher Hollister Pas Cher, hollister outlet uk, burberry uk Burberry Outlet. How it popular? we should let you know more information about beautiful things, please read carefully and get some useful things!
Beats By Dre Black Friday Beats By Dre Canada Hollister UK Michael Kors outlet uk ugg pas cher New Balance pas cher new balance 574 pas cher new balance canada New Balance Trainers New Balance Trainers New Balance shoes north face canada north face outlet Isabel Marant Sneakers ugg pas cher Ralph Lauren Paris Ralph Lauren Canada

Rémy Alonso le médic’amant de l’humour toulousain

©MarieBARCELO_2-940x14101-recadré

Alerte aux phéromones ! Le célib’à terre le plus demandé à Toulouse cherche l’amour. Chez La Vi(ll)e en rose on le kiffe grave. Juste pour toi, petit Padawan, rendez-vous aux chandelles avec Remy Alonso.

©Camille Willer

Il me semble connaître ton jumeau, un certain Rémy Spielberg, tu le connais ?

Ah oui c’est mon frère jumeau… Mais on n’a ni la même mère ni le même père ! Non, en fait, Spielberg ça vient du temps ou je bossais dans le milieu du cinéma, mes collègues me surnommaient Spielberg comme ce modeste réalisateur du même nom… Etant un grand fan de cinéma et animant une rubrique ciné sur Toulouse FM, ce pseudo m’a toujours suivi depuis… Et il est parfois flatteur car on me prend pour son fils !

©CamillerWILLER_3

©Camille Willer

Le one-man show, une vocation ?

J’ai fait du théâtre pendant quelques années et ma prof, qui est aujourd’hui ma metteur en scène, m’a dit un jour : Rémy, t’as jamais pensé a faire de la scène ? Car avec ta gueule tu ferais marrer les gens ! Et puis, il y a eu un autre événement déclencheur : ma rencontre avec Baptiste Lecaplain et Géraldine Nakache. Ca m’a décidé à me prendre par les cojones et à monter sur scène, et paf ça a fait des Chocapics !

Quel est ton premier souvenir comique ?

Mon premier bulletin de note, ça a beaucoup fait rire mon père et beaucoup pleurer ma mère ! Plus sérieusement, je suis très bon public, tout me fait rire… Je suis un fan de vannes pourries, j’adore en faire sur scène et m’apercevoir que ça fait rire, c’est certainement mon premier bon souvenir de la scène.

Ton spectacle s’appelle “Je suis célibataire mais je me soigne.” C’est le cas aussi dans la vie ?

 Ca dépend… Et toi ? Disons que je n’ai pas besoin d’ordonnance dans la vie !

Certains de tes propos sont un poil misogyne… Rassure-nous, c’est l’interprétation de ton personnage qui veut cela ?

Misogyne c’est pas vraiment le mot… Disons que j’aime prendre les petits défauts des femmes qui m’entourent et les pousser à l’extrême pour en faire quelque chose de drôle. Mon personnage est un célibataire déçu par ses conquêtes, et il n’hésite pas à le faire savoir. Mais ça reste du second degré, je respecte énormément les femmes. Et si certains de mes propos font bondir les féministes, c’est qu’elles n’ont pas tout compris… Mais à leur décharge, ça voudra dire qu’au moins elles auront entendu parler de moi ! Car comme le disait Jack Sparrow : Au moins, on vous a parlé de moi !

Où as-tu trouvé l’inspiration de ton one-man show ?

Comme je le dis avant, mon personnage est déçu par ses conquêtes. Je dois avouer que je me suis inspiré de mes ex pour écrire ce spectacle. Heureusement, j’ai gardé un bon contact avec elles et certaines ont même participé à sa préparation. Evidemment, il y a aussi une part de fiction, à vous de voir où elle se trouve ! Cela a représenté pour moi à peu près un an de travail, en collaboration avec d’autres personnes et notamment Robert Dos Santos avec qui j’ai co-écrit plusieurs sketchs, sur des choses qui nous entourent, insolites, et nous font rire. J’espère que le résultat plaira au public.

Quelles sont tes influences comiques ?

J’adore le burlesque, l’humour déjanté et trash… C’est mon style d’ailleurs. Mais sinon, tout me fait rire.

©CamilleWiller_4

© Camille Willer

A quel(le) humoriste aimes-tu te comparer ?

Je n’ai pas la prétention de me comparer à tel humoriste ou comédien, on est tous différents… Mais j’admire le parcours de certains artistes comme Baptiste Lecaplain, Manu Payet, ou Anthony Kavanagh… qui m’ont d’ailleurs transmis leur goût pour la scène.

J’admire beaucoup les acteurs comme Jennifer Lawrence ou Géraldine Nakache qui sont des gens talentueux, drôles et simples.

Que ressens-tu quand tu es sur scène ?

C’est tout bête, mais tout simplement du plaisir. Comme faire l’amour à Jennifer Lawrence, tout le monde en rêve et c’est trop bien !

Un humoriste avec qui tu voudrais collaborer un jour ?

Ben je veux bien collaborer avec tout le monde ! Après j’aime travailler avec des potes, des artistes locaux comme Robert Dos Santos ou Gabriel Francès qui sont deux humoristes sympas et drôles que j’ai rencontrés aux détours de scènes toulousaines. Bon j’avoue, je leur fais de la promo, on a la même attachée de presse.  Et puis je compte collaborer avec d’autres humoristes toulousains comme Fabien Guilbaud, TOONY, Guillaume Veljko

Un privilège auquel te donne accès ton statut de humoriste ? 

Hormis les orgies romaines, il y a aussi les Snickers et l’Orangina gratos dans les loges, c’est plutôt cool !

La prochaine étape pour toi ? Comment envisages-tu ton évolution artistique ? Des projets en vue ?

Un tournage à Los Angeles cet été avec Bradley Cooper et Georges Clooney évidement ! Plus sérieusement, j’espère continuer à faire de la scène, à Toulouse ou ailleurs. Et je poursuis également mes projet audiovisuels, web-séries et court-métrages. Je suis issu du milieu du 7e art, et faire le con devant une caméra m’amuse beaucoup.

Quelle est l’importance de la relation avec ton public ? 

Le public est très important, car sans lui on n’existerait pas. J’adore jouer et improviser avec les gens quand je suis sur scène.

Et je prolonge ce plaisir de la scène en partageant au quotidien des news et des vidéos avec ceux qui me suivent, sur les réseaux sociaux, pour continuer de les faire marrer.

Même s’ils ne sont pas nombreux, j’aime mes fans ! Parfois certaines n’hésitent pas à me faire du rentre-dedans (sans mauvais jeu de mot) ! Mais au lieu de répondre à leurs avances, je me sers plutôt de ça pour en plaisanter sur scène !

Parle-nous de ton actualité…

Je joue la première de mon spectacle le 14 février, jour de la Saint Valentin. Avec le titre de mon spectacle, je ne pouvais pas rêver d’une meilleure date pour commencer ! Puis j’espère ensuite faire d’autres salles à Toulouse.

A côté de ça, je joue dans des web séries comme Terminus Z, Le Monde D’Alan,  Tu le sens mon gros QI  J’ai aussi participé au court métrage professionnel L’élément Numéro 1 de Guillaume Contival, un très beau film loin d’être comique, qui m’a permis de mettre de côté l’humour au profit d’un registre beaucoup plus sérieux.

La Saint-Valentin approche, un conseil à donner aux célibataires de la Vi(ll)e en rose mais qui se soignent ?

Je pense qu’ils n’ont pas besoin de conseils, le plus important est de sortir couvert. Surtout qu’il devrait pleuvoir ce jour-là…

Rémy Alonso sur le web, c’est :

Rémy Alonso dans la vi(ll)e en rose, c’est aussi :

  • Une expression made in Toulouse : je dirais à men’donné. Sinon, la citation qui me correspond le plus, ou plutôt, qui me colle a la peau, est une phrase de Charlie Chaplin : Une Journée sans rire est une journée gâchée.
  • Une personnalité toulousaine : bon ils sont deux, mais il y a mes potes Fred et Melissa, qui sont géniaux. Ils ont fait les vidéos Toulousain sur le net. Je vous conseille d’aller voir leur spectacle, c’est cool, c’est drôle, ça vaut le détour !
  • Un bar-resto ? C’est pas vraiment à Toulouse mais à Blagnac, c’est un bar-resto qui est tenu par deux frères. Ça s’appelle La Récréation, c’est un peu mon QG. L’ambiance est chaleureuse, je m’y sens comme à la maison, et on y mange très bien. Allez les voir, c’est au pont de Blagnac, avenue Lucien Servanty.
  • Un lieu à Toulouse ? C’est un peu cliché mais j’aime la place du Capitole, on peut y croiser pleins de gens.
  • Un après-midi à Toulouse ? Je me balade… Mon petit kiff c’est de faire un tour à la Fnac pour voir les nouveautés Blu-ray, puis je rejoins des potes aux Ténors place du Capitole pour prendre un petit Ricard. Ensuite on se balade du coté de Jeanne d’Arc et on s’arrête prendre un kebab au Mak Food. Et pour finir, mon petit plaisir : un petit yaourt glacé chez Creativ Yogourt, rue des Lois. En fait y’a que les films et la bouffe qui m’intéressent à Toulouse !
  • Un plat ? Un bon foie gras de chez nous juste poêlé avec des pommes Granny !
  • Un lieu qui mérite d’être connu ? Je dirais mon humour : il est Made in Toulouse, il n’est pas à mille lieux d’être drôle, et c’est ma plus belle valeur… enfin je crois !
  • Un message ? Ben déjà je remercie les lecteurs… de Disquette, de Cd Rom et autre DVD d’avoir lu cette interview ! Voilà, ça c’était la vanne pourrie de l’interview.

Et comme message je dirais simplement au gens de rire de tout, car on peut rire de tout. Et surtout de faire l’amour sans modération…mais protégez-vous bordel !

N’oublie pas petit Padawan, la première du spectacle c’est CE samedi à 19 h, avec ou sans chéri-e tu peux y aller ! C’est à la Cave Mouisset à Fronton. 28 € le dîner-spectacle. Réservations obligatoires au 09 84 53 25 51.

©CamilleWILLER1

© Camille Willer

Tu aimeras sûrement aussi...

1 commentaire

  • Répondre Le Medic'amant de l'humour toulousain - Eva Kopp 11 février 2015 at 8 h 20 min

    […]  Juste pour toi, petit Padawan, rendez-vous aux chandelles avec Remy Alonso. […]

  • Un commentaire à faire ?