Good News for you, we give more choice to read good articles, such as: about Abercrombie UK Clothing:Abercrombie UK,about Hollister Clothing UK:Hollister Outlet UK,about Burberry UK:Burberry outlet uk,About Louis Vuitton fr:Louis Vuitton Pas Cher,about canada goose canada:canada goose outlet,ralph lauren fr:ralph lauren pas cher,moncler fr:moncler pas cher, and moncler uk:moncler outlet,ralph lauren uk:ralph lauren outlet online,Polo Ralph Lauren fr:Polo Ralph Lauren Pas Cher,moncler fr:moncler jackets,Hollister fr:Hollister Pas Cher,Louis Vuitton uk:Louis Vuitton outlet UK. Best canada dvd shop Every people like beautiful things, but they donot know how to different.Today, we just show you some good articles to let you know more about beautiful things. first is ralph lauren sale uk, and ralph lauren soldes fr. about winter coats moncler outlet uk, and canada goose outlet canada direct,canada goose uk outlet clothing.doudoune moncler pas cher moncler fr, and goose ca canada goose sale. When you want watch tv, you can buy cheap dvd us,dvd Australia. Play golf, you can visit cheap golf clubs, Golf Sale uk. Women will like fashion bags, Louis Vuitton Outlet UK, and fr Sacs Louis Vuitton Pas Cher, and beats headphone uk cheap beats by dre, fashion clothing hollister outlet uk, and vêtements pas cher Hollister Pas Cher, hollister outlet uk, burberry uk Burberry Outlet. How it popular? we should let you know more information about beautiful things, please read carefully and get some useful things!
Beats By Dre Black Friday Beats By Dre Canada Hollister UK Michael Kors outlet uk ugg pas cher New Balance pas cher new balance 574 pas cher new balance canada New Balance Trainers New Balance Trainers New Balance shoes north face canada north face outlet Isabel Marant Sneakers ugg pas cher Ralph Lauren Paris Ralph Lauren Canada

La Vie en rose de Milton, chanteur aux Yeux d'Ayeur

Les_yeux_de_Lucas_940
Les Yeux d’Ayeur, les yeux de Milton

Lucas, alias Milton, est chanteur. Et guitariste. Auteur. Harmoniciste. Compositeur. Flûtiste. Et puis arrangeur. Il dessine un peu aussi. Joue parfois la comédie. Il fait des études de lettres et de cinéma. Il s’occupe d’enfants en Centre de Loisirs Associés à l’Ecole. Il serait donc bien vain de lui coller une étiquette… !

« Un melting-pot d’émotions positives et négatives »

A lui tout seul, Milton incarne l’esprit du groupe : éclectisme, paradoxe, liberté, mutation. « LYA » (acronyme pour « Les Yeux d’Ayeur »), est né il y a trois ans, lorsque Billy et Milton, les deux chanteurs et guitaristes, ont décidé de prendre la musique au sérieux, mais jamais avec sérieux. Les ont rejoint Olivier, qui joue du violon (électrique, s’il te plaît !) et Thomas, le bassiste. Le batteur, Simon, est arrivé en dernier.

Photo personnelle de Milton.

Les deux chanteurs, amis depuis le lycée malgré des univers musicaux très différents (Milton étant à l’époque plongé dans le hip hop, Billy dans le métal!), posent avec leur premier album intitulé LYA et sorti en septembre 2011.

Pochette du 2e album, Bienvenue dans le foutoir, enregistré au « Label Boom Records »  et sorti en février 2014.

Photo © Montalimage

Billy, dit Billus le Bill, en plein cri, au festival de Carcassonne. Il est le co-fondateur de Lya, écrit et compose les textes avec Milton.

Photo © Montalimage

« Plaisir », « partage », « bonne folie », les trois mots d’ordre de Milton réunis au festival de Carcassonne, en septembre 2013. Le groupe avait alors remporté un tremplin qui leur avait permis de jouer en 1e partie du célèbre groupe de rock expérimental Magma.

© Montalimage

Olivier, le violoniste, au festival de Carcassonne. Auditionné par le biais d’un « site de rencontres pour musiciens », il joue également du clavier. Sa formation au conservatoire allèche Billy et Milton, séduits par la « couleur nouvelle » que son violon électrique apporte à Lya.

Festival de Carcassonne © Montalimage

Thomas, « le fada du groupe », fidèle à son excentricité naturelle.
« C’est bien d’avoir un Thomas avec soi pour se divertir, quand les journées de concert s’éternisent… »

S’essayant aussi au théâtre avec Thom Souyeur et les petits Grégory, Thomas possède un univers « cru-el »
et n’hésite pas à traiter « de sujets on ne peut plus fâcheux », « souvent tabous », « très noirs et très drôles ».

Festival de Carcassonne. Photo © Montalimage

Photo prise par Kassem Kahil ® Montalimage

Simon est le 2e batteur à avoir intégré la formation. « On a fait des petites annonces sous la forme de vidéos humoristiques, mais quand on cherchait un nouveau batteur, on était très sérieux : le groupe avait déjà une existence solide, il nous fallait trouver quelqu’un de pro, et vite ». Avec le 1e concert à La Dynamo, le tremplin Les Feux de la rampe perdu à une seule voix et la fête de la musique à Jean Jaurès où Milton s’est jeté dans le public, le festival de Carcassonne fait partie des meilleurs souvenirs du groupe.

Tous les membres du groupe, ici réunis pour un concert à la Dynamo à Toulouse

Il serait tentant de demander à ces jeunes gens leurs influences pour un peu mieux les cerner. Leur musique, il la désigne comme du « rock folk ». Le modèle de Milton ? Jim Morisson. Mais il a été élevé à la musique classique, à la variété française et à la soul avant d’expérimenter par lui-même le rap, la pop, le rock. Dans le groupe, ils sont cinq, et « chacun possède au moins cinq sources d’inspiration différentes » explique Milton… Fais le compte !

Au fur et à mesure, les chansons se teintent de la vision de l’un, de l’autre, gardant tout de même en noyau commun une douce folie, l’esprit de partage et le sentiment d’être en marge de ce monde. « Les artistes se doivent de proposer autre chose et de cultiver leur différence. L’art, c’est ce qu’on ne connaît pas encore. La politique fait la société, l’art fait les Hommes ». Le nom Les Yeux d’Ayeur, dont l’orthographe lui-même refuse d’être normé, traduit une double volonté : celle de clamer son originalité et d’orienter les regards. Les thèmes abordés sont définitivement rock : sexe, drogue, alcool, société… Sans oublier l’amour et l’amitié, ciment qui «lia» les personnalités diverses de LYA pour former un tout cohérent.

Notes prises par Milton durant l'interview, le 8 juillet 2014

Notes prises par Milton durant l’interview, le 8 juillet 2014 Montage réalisé par N. Gautreau

 

Une autre façon de gratter…Milton, très inspiré durant l’interview © Nathalie Gautreau

Une vie en rose ponctuée de noir

Offrant une vision parfois cruelle du réel, le groupe puise son inspiration dans les expériences douloureuses, à la fois physiques et psychiques. Milton se rappelle, par exemple, ce clown esseulé monté un jour dans le métro et qui l’avait touché, tant sa bonhommie contrastait avec les mines renfrognées des passagers, occupés à fuir consciencieusement les autres du regard. Comment ne pas en parler dans une chanson ?  Mais ne croyez pas que toutes les œuvres du groupe soient engagées ou délivrent un message. Le seul vrai mot d’ordre, c’est le plaisir, et pour mieux en prendre, il faut passer par des moments de spleen.

Le foutoir

Sorti en février 2014, après un premier album éponyme, Bienvenue dans le foutoir, enregistré au Label Boom Records, est une invitation à « entrer dans la tête d’un artiste ». On y retrouve les chansons Le Foutoir, Métro Circus, Vagabond, Ce soir ou encore Empalot, hommage au quartier toulousain où Billy et Milton ont vécu durant trois ans et « où tout a commencé ». Ils partagent volontiers leurs bonnes adresses avec toi : Le Café populaire au 9 rue de la Colombette, pour son ambiance conviviale et sa simplicité, propice aux rencontres. Les quais de la Daurade, « mais avant 2 heures du matin ! » pour leur esprit bohème proche du Montmartre parisien. L’ Âne qui tousse, un restaurant rue des 7 troubadours, où l’on déguste des brochettes géantes de viande ou de poisson et dont le nom devrait suffire à piquer ta curiosité.

Quant à Milton, Billy, Olivier, Thomas et Simon, on les retrouve en showcase au Cultura de Balma dès le 18 octobre 2014, après plusieurs mois de voyage passés à observer l’ici et l’ailleurs. Souhaitons au groupe de garder l’humilité et l’ouverture qui le caractérisent, sans jamais se perdre dans ce joyeux bazar…

Retrouve également LYA sur leur site et partout sur le web :

Et rien que pour toi, un mot de Milton en vidéo.

 

La vi(ll)e en rose remercie particulièrement Kassem Kahil de Montalimage pour ses photographies et t’invite à le retrouver prochainement dans nos pages…

Nathalie Gautreau
www.gautreauteur.com

Tu aimeras sûrement aussi...