Good News for you, we give more choice to read good articles, such as: about Abercrombie UK Clothing:Abercrombie UK,about Hollister Clothing UK:Hollister Outlet UK,about Burberry UK:Burberry outlet uk,About Louis Vuitton fr:Louis Vuitton Pas Cher,about canada goose canada:canada goose outlet,ralph lauren fr:ralph lauren pas cher,moncler fr:moncler pas cher, and moncler uk:moncler outlet,ralph lauren uk:ralph lauren outlet online,Polo Ralph Lauren fr:Polo Ralph Lauren Pas Cher,moncler fr:moncler jackets,Hollister fr:Hollister Pas Cher,Louis Vuitton uk:Louis Vuitton outlet UK. Best canada dvd shop Every people like beautiful things, but they donot know how to different.Today, we just show you some good articles to let you know more about beautiful things. first is ralph lauren sale uk, and ralph lauren soldes fr. about winter coats moncler outlet uk, and canada goose outlet canada direct,canada goose uk outlet clothing.doudoune moncler pas cher moncler fr, and goose ca canada goose sale. When you want watch tv, you can buy cheap dvd us,dvd Australia. Play golf, you can visit cheap golf clubs, Golf Sale uk. Women will like fashion bags, Louis Vuitton Outlet UK, and fr Sacs Louis Vuitton Pas Cher, and beats headphone uk cheap beats by dre, fashion clothing hollister outlet uk, and vêtements pas cher Hollister Pas Cher, hollister outlet uk, burberry uk Burberry Outlet. How it popular? we should let you know more information about beautiful things, please read carefully and get some useful things!
Beats By Dre Black Friday Beats By Dre Canada Hollister UK Michael Kors outlet uk ugg pas cher New Balance pas cher new balance 574 pas cher new balance canada New Balance Trainers New Balance Trainers New Balance shoes north face canada north face outlet Isabel Marant Sneakers ugg pas cher Ralph Lauren Paris Ralph Lauren Canada

Orgasmes et amuse-bouches…

musiciennes-4

Samedi 4 avril une quinzaine de femmes se retrouveront dans la jolie boutique La clef des charmes pour parler orgasme. Céline, la maîtresse des lieux, recevra en effet Capucine Moreau du CCF pour un atelier sur le sujet. Des amuse-bouches -de circonstances- régaleront ces gourmandes. Un atelier exclusivement féminin oui. Le CCF ? Non ce n’est pas du tout une banque. Ou alors une banque à la fois sérieuse et légère qui permet de vivre des expériences à découvert…

Le CCF c’est le Cabinet de Curiosité Féminine. Viens je t’emmène à la découverte de ce boudoir dont je viens de pousser la porte…

Le Cabinet de Curiosité Féminine, histoire d’une évidence

Alexia Bacouël est thérapeute de couple et sexothérapeute. Formée à Toulouse, elle a ouvert son cabinet à Paris. Elle chronique également pour Le Plus du Nouvel Obs.

En 2010, elle créée une e-boutique d’accessoires érotiques et de lingerie sexy Les Dessous du Plaisir. Elle développe aussi un réseau de vente à domicile et pendant quatre ans, parcourt la France en long, en large et en travers pour animer des réunions de ventes de sextoys.

Ce qui me frappe, c’est l’ignorance qu’ont les femmes de leur propre corps, le désarroi de certaines à subir leur sexualité et le désinvestissement des autres sur ce sujet. C’est une vision de misère sexuelle que je rapporte de ces nombreuses réunions.

Alexia ressent alors une envie de leur part d’aller plus loin, d’en savoir un peu plus sur leur sexualité. Elle commence par écrire des articles sexo sur le blog de sa e-boutique pour aider les clientes à mieux appréhender leur sexualité. Mais elle éprouve une envie indéniable d’aller plus loin avec ces femmes et de leur faire partager ses expériences, son savoir acquis par des lectures, des recherches, mais aussi des expériences qu’elle rapporte depuis ces quatre ans.

En 2012, elle rencontre Camille Emmanuelle, qui écrit et chronique sur la culture érotique et la culture porn. Son constat est le même : il y a une méconnaissance des femmes de leur propre sexualité.

Toutes les deux imaginent alors et créent ensemble, l’association du Cabinet de Curiosité Féminine en janvier 2013. Le projet : une plateforme web et des ateliers dédiés aux sexualités féminines. Entre expertise et légèreté, elles travaillent sur le décryptage de l’actualité, sur des sujets restés jusqu’ici tabous ou bien trop souvent mal informés. Des espaces d’échanges et de discussions autour de thèmes qui touchent particulièrement les femmes aujourd’hui sont créés. Leur cible est essentiellement féminine, mais les hommes sont aussi très curieux et les suivent avec beaucoup d’intérêt.

Fred-Bernard-lourd

Camille la blonde et Alexia la brune par Fred Bernard. 2013.

Depuis un an environ, Camille ne travaille plus pour le Cabinet de Curiosité Féminine, mais aujourd’hui, le site rassemble une trentaine de contributeurs, des dizaines de milliers de lectrices et de lecteurs au quotidien. Une belle récompense d’ailleurs confirmée par le prix du meilleur blog sexo 2014.

C’est agréable, je ne vais pas dire le contraire. Cela me permet de me rendre compte que nous ne sommes pas dans le faux et que notre association peut continuer à travailler pour être le meilleur site en 2015 !

En octobre 2013, Alexia arrête définitivement Les Dessous du Plaisir et se consacre au Cabinet de Curiosité Féminine, à ses activités de thérapeute et à l’écriture.

La Vi(ll)e En rose : quelques mots sur ta propre façon d’aborder tous les sujets proposés par le site ?
Alexia Bacouël : ma ligne éditoriale est stricte. D’une part, je souhaite vraiment que tous les sujets que l’on aborde soient travaillés avec beaucoup de sérieux, les informations que l’on va délivrer ne sont pas anodines, elles doivent donc faire l’objet de recherches approfondies. Cependant,  il me semble essentiel que l’on traite la sexualité avec une certaine légèreté, une façon de décomplexer le sujet à mon sens.
D’autre part, je crois qu’il est important que les articles ne soient pas une liste de choses à faire en matière de sexualité ; à la différence des magazines féminins, nous ne sommes pas dans le  «il faut»  à tout prix tester la bisexualité, faire une fellation par ce que cela fait plaisir à monsieur… Nous évitons les clichés, les stéréotypes qui entravent plus les sexualités qu’ils n’épanouissent.

LVER : l’équipe du CCF aujourd’hui ?
AB : aujourd’hui, le site rassemble une trentaine de contributeurs-trices  dont 6 femmes qui travaillent très activement avec moi. Pas mal de projets vont voir le jour dans les semaines à venir grâce à leur travail. J’ai hâte d’y être !

Les ateliers

Chaque mois un sujet traité. Et des nouveautés à venir donc…

  • Le Plaisir solitaire : E-book disponible
  • Les jeux de bouches : E-book disponible
  • L’orgasme et les orgasmes : E-book disponible
  • La sexualité des femmes enceintes
  • L’amour à 2, 3, 4 et plus si affinités… : E-book disponible
  • Dans la tête des hommes
  • Couple : désir et plaisir dans le temps
  • Cours d’effeuillage burlesque
  • Atelier d’écriture érotique (initiation)
  • Atelier Drag Kings
  • «Fouette-moi chéri(e), stp!» (les jeux BDSM)
  • Oser SEXprimer
  • Les virginités

Dans les ateliers on parle bien de sexualité dans une ambiance détendue et décomplexée. Nous appellerons un chat… un chat et une chatte… une chatte !
Les participant-e-s viennent de milieux sociaux-professionnels complètement différents, toutes les tranches d’âge sont représentées.
Ils et elles viennent parce qu’ils-elles se posent des questions, ou ont besoin d’aller plus loin sur le sujet que l’on traite ou parfois par simple curiosité. Le partage des ses propres expériences permet de se sentir moins seul-e-s et de se rendre compte qu’on a une approche de la sexualité plutôt «saine». On casse les clichés, sortons du dictat « de la sexualité qu’il faut avoir à tout prix » que beaucoup de magazines veulent nous faire avaler, comme s’il y avait une seule bonne recette pour atteindre le plaisir. Or, il y a autant de sexualités que de femmes et d’hommes sur terre.
Au début des ateliers, avant que cela commence, il y a une petite gêne c’est vrai, mais elle se dissipe très rapidement. Nous rions beaucoup chaque fois, et parfois l’émotion nous emporte. Les hommes et les femmes parlent ouvertement. Il n’y a pas de jugement de valeur ni de discours sur une sexualité « normative ». Le pari est gagné, nous parlons d’un sujet encore trop souvent tabou sans aucune honte et sans aucune vulgarité.
A la fin, ce qui est fascinant, c’est que les participant-e-s paraissent avoir vécu quelque chose de différent, on dirait qu’ils-elles se connaissent depuis longtemps. Parler de choses intimes rapproche les gens.

cc1 3

Diaporama sur l’évolution des sextoys et plus largement l’histoire de la masturbation par Sophie Bacquié.

cc1 2

Très cosy l’ambiance post-baroque à Bakélite, un écrin pour notre atelier par Sophie Bacquié.

 

Le CCF à Toulouse

Capucine Moreau vit à Toulouse depuis cinq ans. Elle est en cours de formation de sexologie et a eu envie de développer des espaces collectifs autour des questions de sexualité et d’érotisme près de chez elle. Elle a donc proposé au CCF de s’importer dans la ville rose.

Capucine fait partie de la Compagnie Folies Passagères, qui a organisé plusieurs cabarets érotiques entre 2008 et 2013.

LVER : comment et quand es-tu arrivée dans l’aventure du CCF ?
Capucine Moreau : ça fait un moment que je m’intéresse à la question de la sexualité et de l’érotisme, sans être satisfaite de la façon dont on en parle et avec l’envie de faire autrement. J’ai découvert le CCF via internet. Le ton m’a plu, l’idée des ateliers aussi. J’ai rencontré les créatrices il y a un an environ, on s’est bien connectées, ça m’a motivée pour proposer la même chose ici. Et l’engouement des Toulousaines pour le prochain atelier est très encourageant !

LVER : quelques mots sur ta propre façon d’aborder tous les sujets proposés par le site ?
CM : pour moi, l’érotisme est un domaine très large dont on parle peu et mal. Trop d’injonctions de performance et pour autant peu de respect des variétés de fantasmes, de désirs, de sensualités… Le site l’aborde bien, avec compétence et légéreté. J’aime traiter ce sujet avec tout le monde, simplement, et je me rends compte que pour beaucoup on en a envie -d’en parler je veux dire- mais qu’on est trop coincés encore dans une culpabilité judéo-chrétienne. Alors que le sexe (et je ne parle pas de coït uniquement !) peut être tellement énergisant et créatif, et anti-dépressif ! Même seul d’ailleurs… et pour autant on a le droit aussi de s’en passer !

LVER : l’ambiance lors du premier atelier à Toulouse ?
CM : à Toulouse, on a fait le premier atelier au mois de septembre dernier sur le plaisir solitaire, entre femmes, dans les locaux de Bakélite. C’était une super ambiance, comme à la maison, Alexia était venue de Paris pour inaugurer le CCF de la ville rose, on avait fait un bel apéro, et deux artistes [NDLR : Nadia Von Foutre et Sophie Bacquié] étaient là pour nous faire des supers dessins en live !

cc1 1

Nous étions une quinzaine à nous pencher sur la question… par Sophie Bacquié.

cc1

Quelles sont les zones qui peuvent déclencher l’orgasme ? par Sophie Bacquié

 

10620509_520738268061388_7752081207292431837_n

Solo-lalalère par Nadia Von Foutre

Les prochains ateliers à Toulouse auront lieu le vendredi 29 mai sur Les jeux de bouche, en partenariat avec la boutique Cœur Epique (dont nous viendrons également te parler ici), et le 19 juin, sur L’énergie sexuelle féminine, en partenariat avec le Garuda Center. Les inscriptions seront bientôt ouvertes sur le site. Pour le moment, ils ne s’adressent qu’aux femmes, mais par la suite des ateliers mixtes seront proposés.

Virginie, notre dernière recrue côté chroniques, assistera samedi 4 avril à l’atelier Orgasmes. Elle partagera ensuite -avec plaisir(s) ça s’impose- deux articles : l’un sur ce reportage et l’autre sur la boutique de Céline. Ouvre l’œil !

Le Cabinet de Curiosité Féminine c’est donc bien sûr un site que voilà. Et aussi sur la toile : une page Facebook.

– Le dessin à la Une est également de Nadia Von Foutre

Tu aimeras sûrement aussi...

1 commentaire

  • Répondre Je suis cette fille complètement orgasmique | Je suis cette fille 26 juin 2015 at 7 h 18 min

    […] t’a déjà parlé du CCF ici et de Capucine Moreau, l’animatrice des ateliers sur […]

  • Un commentaire à faire ?