Good News for you, we give more choice to read good articles, such as: about Abercrombie UK Clothing:Abercrombie UK,about Hollister Clothing UK:Hollister Outlet UK,about Burberry UK:Burberry outlet uk,About Louis Vuitton fr:Louis Vuitton Pas Cher,about canada goose canada:canada goose outlet,ralph lauren fr:ralph lauren pas cher,moncler fr:moncler pas cher, and moncler uk:moncler outlet,ralph lauren uk:ralph lauren outlet online,Polo Ralph Lauren fr:Polo Ralph Lauren Pas Cher,moncler fr:moncler jackets,Hollister fr:Hollister Pas Cher,Louis Vuitton uk:Louis Vuitton outlet UK. Best canada dvd shop Every people like beautiful things, but they donot know how to different.Today, we just show you some good articles to let you know more about beautiful things. first is ralph lauren sale uk, and ralph lauren soldes fr. about winter coats moncler outlet uk, and canada goose outlet canada direct,canada goose uk outlet clothing.doudoune moncler pas cher moncler fr, and goose ca canada goose sale. When you want watch tv, you can buy cheap dvd us,dvd Australia. Play golf, you can visit cheap golf clubs, Golf Sale uk. Women will like fashion bags, Louis Vuitton Outlet UK, and fr Sacs Louis Vuitton Pas Cher, and beats headphone uk cheap beats by dre, fashion clothing hollister outlet uk, and vêtements pas cher Hollister Pas Cher, hollister outlet uk, burberry uk Burberry Outlet. How it popular? we should let you know more information about beautiful things, please read carefully and get some useful things!
Beats By Dre Black Friday Beats By Dre Canada Hollister UK Michael Kors outlet uk ugg pas cher New Balance pas cher new balance 574 pas cher new balance canada New Balance Trainers New Balance Trainers New Balance shoes north face canada north face outlet Isabel Marant Sneakers ugg pas cher Ralph Lauren Paris Ralph Lauren Canada

Messkla, la DJ made in Toulouse

DJ Messkla made in Toulouse

Activiste du développement de la culture électronique dans le Sud de la France mais aussi avant tout et surtout artiste à part entière, Messkla explore le spectre de la «BASS MUSIC » . Chez La Vi(ll)e en rose on kiffe grave. Juste pour toi, petit Padawan, la mess’ basse de Messkla :

Messkla, d’où vient ton blaze (pour les néophytes : petit nom de scène) ?

Ah c’est une longue histoire ce nom !

Pour résumer, à la base c’était « Mess Bass ». Puis, je me suis rendue compte quelques temps après qu’il y avait un « Mes Bass » sur Paris dans la Bass Music également… Etant attachée à ce Mess (qui signifie bordel en anglais) j’ai dérivé mon blaze en «Mess Basstarde » pendant environ 2 ans.

Mais ce jeu de mot n’était efficace que pour les Français (pour les non-francophones cela signifie bordel de bâtarde !).

J’ai donc décidé d’un autre dérivé : Messkla. Una mezcla signifie en espagnol un mélange, la base du mix…

Une Dj, femme, la trentaine, tu fais figure d’ovni, non ?

Oui et non. C’est sûr que les femmes sont minoritaires dans le djaying, dans la musique également. Mais c’est notre société qui veut cela ! Les femmes y sont surtout mises en avant pour leur physique ou pour attirer le consommateur vers un produit !

Mais dans le milieu Electro, il y en a de plus en plus…

Peux-tu nous décrire ton style musical, la Bass Music ?

Dans la musique électronique il y a deux familles principales : la Techno et la Bass Music.

Les styles que je joue font partie de la Bass Music, cette famille qui réunit de nombreux genres avec de la « grosse basse » sur des rythmes syncopés : Dubstep – Glitch-Hop – Break – Grime – Drum’n’Bass…Les BPM (la vitesse) varient selon les genres, ceux que je joue vont de 90 BPM à 170 BPM !

Tu ne montres jamais ton visage sur le web. Ton identité est secrète (je crains donc pour ma vie à l’issue de cette interview), pourquoi ce choix ?

J’aime garder une part de mystère mais ça ne va pas plus loin qu’internet ! Je ne cache pas mon visage sur scène… (même si j’y ai déjà pensé !) Cela vient aussi de mes années en tant qu’amatrice de Hip-Hop. A l’époque on connaissait les blazes mais peu les visages. Y’avait pas autant Internet et de clips vidéos. J’aimais bien connaitre juste un blaze sans y associer une image.

Messkla

Photo © Flashball

Comment as-tu commencé ?

Le vinyle est un support qui m’a toujours attirée. A l’époque, durant ma période 100% rap céfran (!), j’ai commencé à en acheter parce qu’il y avait des maxis qui ne sortaient qu’en vinyle ! Seul moyen donc de me les procurer…

J’aimais faire écouter les musiques qui me plaisaient. C’est donc tout naturellement que je me suis tournée vers le mix et la radio : pour faire découvrir des artistes underground et pointus !

Peux tu nous parler de tes influences musicales ?

J’aime les influences Hip Hop clairement ! Et j’aime aussi le côté Dark et Deep (profond, planant…..)

Que ressens tu quand tu mixes ?

De l’exaltation !

Quels sont tes coups de coeur du moment ?

C’est exactement pareil, pour toi, de mixer avec du numérique ou des vinyles ?

Ce n’est pas du tout pareil. L’approche est totalement différente. Rien ne remplacera un mix vinyles mais faut savoir vivre avec son temps ! Le mix numérique offre des possibilités d’actions bien plus importantes : faire des boucles, ajouter des effets, enchaîner les morceaux bien plus rapidement, jouer avec trois ou quatre pistes au lieu de deux… Cela présente aussi l’avantage de mixer des morceaux impossibles à trouver sur vinyle, comme avec le rap old school ou une grosse partie des nouveautés Bass Music !

Le titre que tu nous conseilles d’écouter dans ta discographie ?

Sa’Bat Machines : Sylvia. Ce titre commence à dater mais il n’est pas prêt de vieillir et ça me rappelle un de mes tout 1er mix que j’ai fait en soirée à Toulouse !

Ton titre préféré en ce moment ?

LSN – Speak to me

Ton actualité ?

Suis bien la fan page !

Mon évolution a déjà commencé un peu puisqu’avec Flashball13 on se met à faire des remixs. Le but est de faire nos propres morceaux d’ici peu !

Rendez-vous le 10 janvier au Bikini pour la Toulouse Massive : que des DJ locaux qui mixent en back to back (en français “ping-pong”) !

En ce moment, je prepare un remix de Evol Intent – un trio américain de Drum’n’Bass – en version Dubstep !

Tu passes beaucoup de temps sur Facebook. Le community management est une option obligatoire maintenant pour être populaire ?

Oui, c’est obligatoire pour créer un réseau sur Toulouse mais aussi en dehors ! Grâce à Internet, j’ai réussi à avoir des dates hors de Toulouse. De nos jours, tout passe par les réseaux sociaux.

Quelle est l’importance de la relation avec ton public ?

Ben le kiffe c’est de voir que des gens vont être à fond sur des sons que tu diffuses, qu’ils se demandent où est-ce que t’es allée dénicher ça ! C’est donc important qu’il y ait cette relation. Sinon je mixerai uniquement dans mon salon !

La main de Messkla

Photo © Picturaline

Messkla sur le net et les réseaux sociaux :

Et pour retrouver l’ensemble de ses mixs ça se passe par là

Messkla dans la vi(ll)e en rose, c’est aussi :
  • Une expression « made in toulouse » : « Avec plaisir » au lieu de dire « De rien » ! y’a vraiment qu’ici que j’entends ca, c’est le côté chaleureux du Sud !
  • Un resto toulousain ? Le O Bali, resto indonésien quartier Belfort avec un très bon rapport qualité-prix !
  • Une balade ? J’aime me caler au bord de l’eau ! La prairie des filtres, le bord du canal du Midi ou de la Garonne…..Mais y a plein de quartiers que j’aime bien dans cette ville comme Saint Aubin ou les Carmes.
  • Un bar ? Je vais très rarement dans les bars, plutôt dans les salles de concerts comme Le Connexion et la Dynamo ! Ce sont les lieux principaux du centre-ville où se passent les soirées Bass Music
  • Un après-midi de libre dans Toulouse, que fais-tu ? S’il fait beau et chaud, je vais à la Daurade me caler au soleil !
  • Un plat ? J’suis pas une viandarde donc les magrets c’est pas pour moi ! Plutôt Aïoli de mérou aux légumes d’été !
  • Un lieu qui mérite d’être connu ? Mix’Art Myrys, un lieu alternatif qui persiste depuis pas mal d’années !
  • Un message ? Prenez soin de vos oreilles !!! Les dégâts sont irréversibles.

Les photos de cet article ont été fournies par Messkla.

 

Tu aimeras sûrement aussi...

1 commentaire

  • Répondre Sylvain MAGOT 11 février 2015 at 9 h 27 min

    Article très intéressant sur une artiste toulousaine que je ne connaissais pas et que j’ai dorénavant hâte de découvrir. Bravo à la journaliste pour ses questions pertinentes!

  • Un commentaire à faire ?