Good News for you, we give more choice to read good articles, such as: about Abercrombie UK Clothing:Abercrombie UK,about Hollister Clothing UK:Hollister Outlet UK,about Burberry UK:Burberry outlet uk,About Louis Vuitton fr:Louis Vuitton Pas Cher,about canada goose canada:canada goose outlet,ralph lauren fr:ralph lauren pas cher,moncler fr:moncler pas cher, and moncler uk:moncler outlet,ralph lauren uk:ralph lauren outlet online,Polo Ralph Lauren fr:Polo Ralph Lauren Pas Cher,moncler fr:moncler jackets,Hollister fr:Hollister Pas Cher,Louis Vuitton uk:Louis Vuitton outlet UK. Best canada dvd shop Every people like beautiful things, but they donot know how to different.Today, we just show you some good articles to let you know more about beautiful things. first is ralph lauren sale uk, and ralph lauren soldes fr. about winter coats moncler outlet uk, and canada goose outlet canada direct,canada goose uk outlet clothing.doudoune moncler pas cher moncler fr, and goose ca canada goose sale. When you want watch tv, you can buy cheap dvd us,dvd Australia. Play golf, you can visit cheap golf clubs, Golf Sale uk. Women will like fashion bags, Louis Vuitton Outlet UK, and fr Sacs Louis Vuitton Pas Cher, and beats headphone uk cheap beats by dre, fashion clothing hollister outlet uk, and vêtements pas cher Hollister Pas Cher, hollister outlet uk, burberry uk Burberry Outlet. How it popular? we should let you know more information about beautiful things, please read carefully and get some useful things!
Beats By Dre Black Friday Beats By Dre Canada Hollister UK Michael Kors outlet uk ugg pas cher New Balance pas cher new balance 574 pas cher new balance canada New Balance Trainers New Balance Trainers New Balance shoes north face canada north face outlet Isabel Marant Sneakers ugg pas cher Ralph Lauren Paris Ralph Lauren Canada

Contre le harcèlement, un conte : celui du Petit Titoo

Titoo et les grands du collège Marcel Cerdan

Moi, Titoo, face aux grands du collège Marcel Cerdan, il faudrait que j’arrive à dire « NON » parce que les grands, ils sont pas toujours gentils… Maman, elle veut pas ça pour moi, alors elle s’énerve, et elle crie que « c’est du Marcelment », enfin, c’est ce que je comprends… Heureusement, face aux « Non » qui sortent pas, (ben oui, c’est dur quand on est plus petit), j’ai mon doudou OUIstiti, et avec lui, y a plein de sourires dans ma vie… Moi, j’aime bien quand on rit… Ouistiti aussi…
Tu viens, on va leur dire « Non, non et non » ? Et puis, plus on est de fous, plus on rit !

L’histoire de Titoo et les grands du collège Marcel Cerdan, c’est celle d’une plume, légère, déjantée, acérée, qui croise un pinceau, agile, coloré, engagé. D’une prof de français de l’académie de Toulouse qui rencontre une prof d’arts plastiques, à Souillac, dans le Lot. De deux mamans d’un garçon nommé Titouan qui vont unir leur talent pour mettre en lumière un sujet sombre et important dans un album jeunesse : le harcèlement. Marie-Magdeleine Meulien, alias MMM, pose ses mots gourmands comme des petites billes de chocolat pour te guider à travers un joli conte initiatique illustré par les dessins doux comme des nounours à la guimauve de Caroline Viezzi alias Bibs. A la rédaction, nous t’invitons à dire « OUI, OUI et OUI » à ce petitoo qui a su dire « NON ! » aux géants de papier…

Marie-Magdeleine et Caroline, dessin © Bibs

Marie-Magdeleine et Caroline, dessin © Bibs

A l’origine de l’aventure de Titoo, il y a « des peurs d’enfants, les cris des petits qui se font embêter par des grands dans un bus, et MMM qui veut comprendre ce qui se passe et qui n’accepte pas ça… » Il y a donc la vie et puis Beckett aussi, pour la folie, l’absurde, que Marie chérit. Il y a un peu de ses fils, de la poésie et un amour permanent, presque maternel des mots : « Je mets des mots partout, depuis toujours, des mots d’amour, des mots dans les frigos, des mots sous les oreillers, des p’tits , des gros, des grands mais pas « anticonstitutionnellement », des mots sur les murs, des mots qui s’écrivent, se disent, dans des sketchs depuis toute petiote […] La ligne de départ, c’est une ligne sur une page, c’est une phrase, ce sont 3 ou 4 mots qui se rapprochent car ils ont un truc à faire ensemble… Personne ne leur a donné le programme, mais ils doivent être là, ils se sont donné rendez-vous… Souvent, les mots viennent aussi quand quelque chose sonne très fort dedans. »

Marie et Caro tout sourire au salon du livre de Souillac, le 22 avril 2018

Marie et Caro tout sourire au salon du livre de Souillac, le 22 avril 2018

Il y a une amitié qui se crée, une complicité, un duo qui se fait sans cesse écho, dans la vie comme dans le milieu pro, puisque Caro n’en est pas à sa première collaboration avec Marie-Magdeleine (elle est l’illustratrice masquée de l’affiche de son one woman show nous souffle Marie, qui est comédienne à ses heures perdues également… Que de talents !)
Caroline aime « illustrer, rendre vivants les jeux de mots, que les enfants arrivent à avoir une image de ces jeux même quand ils n’ont pas la capacité de les lire… » et répond donc présente aux appels créatifs de son acolyte : « MMM, mon auteur adorée ! TOUJOURS là pour réveiller Bibs au moment où elle risquerait de s’endormir… »

le Petit Titou et OUIstiti, illustration extraite du livre © Bibs

le Petit Titoo et OUIstiti, illustration extraite du livre © Bibs

Un projet Ulule et un partenariat avec un imprimeur toulousain plus tard (« AMCL imprimeur au 2 rue du pré fermé – mais c’est quand même ouvert très souvent et très tôt – ZAC de Gabardie »), ces deux femmes battantes (« pléonasme ! » s’écrie Marie qui se définit, comme Caroline, telle « une femme, une mère, une bombe atomique, un bulldozer, avec un cœur tout sensible à la place du moteur… ») te présentent leur tout petit, leur petitoo, leur petit Titoo qui en Petit Prince des temps modernes, tente d’affronter les grands « boxeurs » du collège Marcel Cerdan, à bord du bus que le gamin prend tout le temps et avec pour compagnon non pas un renard rusé mais Ouistiti, un doudou tout aussi avisé.

Extrait de Titoo et les grands du collège Marcel Cerdan

 Maman a appris que je n’étais pas monté dans le bus à cause des grands qui me font peur. Alors, c’est elle qui est montée sur ses grands chevaux ; après, elle est montée dans les tours… On se serait cru au Moyen Âge !!! C’était la folie ! Elle a dit qu’elle allait leur faire la tête au carré à ces boxeurs du collège Marcel Cerdan ! Elle a crié : « C’est du Marcelment !!! » Enfin, c’est ce que j’ai compris…   

On aime la saveur, la couleur, et la musique des mots choisis par Marie-Magdeleine Meulien qui atteint parfaitement son but : « Faire se rencontrer tous les mots, s’entrechoquer les sons, les murmures et les cris, les larmes et les rires, dire la vie, jouer avec les mots qui se déguiseront en images, s’amuser avec le sens propre, (parfois un peu sale, c’est pas grave, la saleté, ça vit aussi,) et le sens figuré. »

Les personnages de Titoo réalisés au feutre pour les présenter au public lors d'une séance de dédicace en décembre

Les personnages de Titoo réalisés au feutre pour les présenter au public lors d’une séance de dédicace en décembre

On rêve en observant les illustrations épurées, modernes, douces et pastel de Caroline Viezzi, on cherche à chaque page le nouveau sigle « Titoo » qui se promène, malicieux, tout au long du livre, avec ses deux OO grand ouverts sur le monde et l’imaginaire.

C’est un bel album jeunesse qui porte des valeurs fortes, universelles et qui, comme toute grande oeuvre, plaît aux petits autant qu’elle touche les grands : Caroline se rappelle avec tendresse ce moment particulier où une élève de CP l’a serrée dans ses petits bras sans un mot… Marie-Magdeleine, un élève de 6e qui lui a dit avec conviction que depuis sa lecture du livre, il n’allait plus rester silencieux, se laisser faire, il allait dire « NON » ! Mais aussi une adulte, qui a la tête dans les livres au quotidien, et qui lui a confié qu’elle ne pouvait pas encore parler, « car l’histoire du papa parti compter les étoiles, ça ravivait de fortes émotions chez elle ».
Pour la petite anecdote, le livre est allé jusqu’entre les mains de Brigitte Macron qui semble avoir éprouvé « un vif intérêt » pour cette création car elle contribue « à libérer la parole sur le harcèlement, qu’il nous convient de dénoncer et de condamner »…     

Pour suivre les aventures de MMM et Bibs, découvrir par toi-même ce bel univers et le partager avec tes propres petitoos,  tu peux liker la page Facebook de Titoo et les grands du collège Marcel Cerdan mais aussi t’abonner au compte Instagram du même nom ou encore contacter les auteurs par mail. Les deux amies ont encore plein d’histoires à mettre en mots et en images… « sur l’homophobie, l’intolérance, le manque d’ouverture d’esprit en général, l’empoisonnement de notre sol et ce qu’on nous fait manger… »

Marie-Magdeleine pense aussi à des livres pour les grands, « avec une écriture plus libre encore, un livre et/ou un spectacle Monologues du matin et dialogues des entrailles avec ma fille danseuse sur scène, et ma grande qui est comédienne. Encore une histoire de mots et de choses qui tournent dans les têtes et les tripes… Des mots qu’on ne dit pas toujours à l’autre, mais qu’on fait tournoyer, et qu’on expulse un jour, un matin… qu’on fait danser ».

Mais pour l’instant, les deux auteurs cherchent surtout des librairies aussi courageuses qu’elles et Titoo, notamment du côté de Toulouse, la ville que Caroline Viezzi a choisie pour ses études artistiques, ce qui aura permis sa rencontre avec MMM car « s’il y avait eu plus de places de profs à Toulouse », elle ne serait jamais venue à Souillac ! Une sorte d’hommage donc, pour cette ville qui donne envie à Marie-Magdeleine Meulien, « pas de capituler mais de capisoleiller », « ville capitale mais pas Capitale, à taille humaine, en sueur, qui rayonne, qui fait rêver, celle qu’on fredonne, la ville de Titoo, de sa violence : «Mon cartable est bourré de coups de poing,  Ici, si tu cognes, tu gagnes, même les mémés aiment la castagne » comme le chante si bien Nougaro. Pour moi, c’est la ville de l’art, la ville des concerts, la ville envol pour le voyage : « À Blagnac, tes avions sont plus beaux »… »

Alors ami(e) libraire de la ville rose, si Titoo a attrapé ton coeur à lunettes, manifeste-toi !

3 Ticados à gagner !

Parce qu’elles sont hyper investies, joueuses et généreuses, Caro & Marie te proposent de remporter trois cadeaux à travers des petits défis :

Un cahier de coloriage Titoo et les grands du collège Marcel Cerdan sera offert au dessin sélectionné par les auteurs !

  • Pour les zamoureux des zimages : illustrer les deux phrases suivantes et publier le dessin sur la page Facebook de Titoo

Le week-end est arrivé et on a failli souffler un peu, mais Edith, (c’est la copine de Maman), elle « pétait un câble ». Apparemment, c’était à Maman de le réparer.

Ta critique publiée sur la page Facebook de Titoo et de son auteur ainsi qu’un exemplaire du livre dédicacé !

  • Pour les zamoureux des mots : écrire une critique de cet album, dire ce qui t’a plu, touché, déplu.

Une réduction sur le prix du livre : 8€ au lieu de 10€ !

  • Pour les zamoureux de Marie et Caro de Titoo : une simple commande du livre via la page Facebook de Titoo avant le 30 juin avec le mot de passe suivant : « Quand il me prend dans ses bras, Il me parle tout bas, je vois la vi(ll)e en rose ».

Eh oui, parce que Edith…Piaf… Le petit piaf, elle est aussi dans le livre ! Pars donc à sa rencontre…

Tu aimeras sûrement aussi...

Pas de commentaire

Un commentaire à faire ?