Good News for you, we give more choice to read good articles, such as: about Abercrombie UK Clothing:Abercrombie UK,about Hollister Clothing UK:Hollister Outlet UK,about Burberry UK:Burberry outlet uk,About Louis Vuitton fr:Louis Vuitton Pas Cher,about canada goose canada:canada goose outlet,ralph lauren fr:ralph lauren pas cher,moncler fr:moncler pas cher, and moncler uk:moncler outlet,ralph lauren uk:ralph lauren outlet online,Polo Ralph Lauren fr:Polo Ralph Lauren Pas Cher,moncler fr:moncler jackets,Hollister fr:Hollister Pas Cher,Louis Vuitton uk:Louis Vuitton outlet UK. Best canada dvd shop Every people like beautiful things, but they donot know how to different.Today, we just show you some good articles to let you know more about beautiful things. first is ralph lauren sale uk, and ralph lauren soldes fr. about winter coats moncler outlet uk, and canada goose outlet canada direct,canada goose uk outlet clothing.doudoune moncler pas cher moncler fr, and goose ca canada goose sale. When you want watch tv, you can buy cheap dvd us,dvd Australia. Play golf, you can visit cheap golf clubs, Golf Sale uk. Women will like fashion bags, Louis Vuitton Outlet UK, and fr Sacs Louis Vuitton Pas Cher, and beats headphone uk cheap beats by dre, fashion clothing hollister outlet uk, and vêtements pas cher Hollister Pas Cher, hollister outlet uk, burberry uk Burberry Outlet. How it popular? we should let you know more information about beautiful things, please read carefully and get some useful things!
Beats By Dre Black Friday Beats By Dre Canada Hollister UK Michael Kors outlet uk ugg pas cher New Balance pas cher new balance 574 pas cher new balance canada New Balance Trainers New Balance Trainers New Balance shoes north face canada north face outlet Isabel Marant Sneakers ugg pas cher Ralph Lauren Paris Ralph Lauren Canada

[L’instant po-aime de clikate’s] Forteresses

Clikate's

image forteresse LVER

La nuit fût interminable, brumes effilochées et brouillard flou,

A l’aube exangue, l’impossible tant redouté s’est produit :

Au creux de mes bras, contre ma poitrine incrédule,

Ton cœur épuisé s’est tu, d’un coup.

Le mien s’est asphyxié…

 

Voilà, c’est fini

Ma forteresse, ma tendresse, mon tout petit, mon prince fichu…

Tu es mort en paix, confiant, dans mes bras

Sans rancune contre cette vie absurde de combats perdus d’avance.

Tu as gagné une guerre inutile, injuste et jamais déclarée.

Ta voix éteinte me murmure que tout va bien,

Le monde est si étrange de bon matin ?

Je ne suis plus révoltée, mais pas encore résignée.

 

Le pont levis de ton château Play Mobil reste en l’air, le nez dans les nuées,

Immobile et rouillé, il grince,

Demande aux vents des fées et des dragons de  te chercher ?

Et moi ?  Vieille louve désemparée, je hante les douves asséchées

De notre royaume déchu…la parvis est vide, la meute s’est tue.

 

Les chevaliers et les dragons s’en sont allés,

Tom Tom et Nana, abandonnés,

S’ennuient déjà, trop sages, éperdus,

Figés à jamais dans les pages de tes livres d’images.

 

L’incroyable robot ambulant en potence,

Arrimé tel un scaphandrier,

Entravé à ses pompes à chimio, à morphine

A rangé ses outils de métal et de torture.

Tu t’es libéré de tous ces fils et ces tuyaux.

 

Vole, mon amour, bouge, saute et crie !

Tu peux courir à nouveau, petit cabri pour l éternité, enfin…

Eclate de rire, tortille toi, secoue  tes boucles toutes neuves, oublie, tu n’as plus mal !

Tu es normal ! Fonce!

Là où tu vas, au paradis des enfants malades, tout est permis,

Aucune contrainte, surtout plus de plaintes.

 

Deux années durant, moussaillon courageux en casquette,

Tu as navigué  entre ta chambre bleue et le bocal de l’hôpital

De VSL en  blocs opératoires, en salles de soins.

Deux Noël, deux anniversaires, enfermé, à l’écart.

Enfance absurde, cahotique, entre parenthèses,

Parsemée de piqûres et de cachets beaucoup trop gros.

Garçonnet puni, interdit d’école et  de cours de récré

De carambars, de cache cache et de vélo…

 

C’est fini, tu reposes sur ta couverture en polaire préférée, douce et parfumée

Libre, sans vie certes, mais sans barreaux ni douleurs.

Ton visage jaune, osseux, si parfait, est serein,

Doux, paisible et volontaire à la fois, comme taillé au laser.

J’imprime une dernière fois sur mes pupilles noyées

Ton absolue beauté de prince égyptien.

 

Dans les poches de ton sweat bleu, j’ai caché,

Comme convenu, ton i pod et ton caillou fétiche, celui avec un trou,

Et aussi la graine du pin parasol de notre jardin, pour la planter, là haut, qui sait ?

Mon enfant, mon jardinier, ma fripouille à malices, supplice,

Petite plume désincarnée, posé dans cette boite capitonnée en bois précieux,

Sans le savoir, tu m’emportes en excédent de bagages…

Fais moi un signe, que j’aie la force de continuer la route

Je ne serai pas triste, je te l’ai promis

Je tenterai simplement d’être, jour après jour …

Mon amour, ma tendresse, ma forteresse, mon petit prince fichu.

 

 Clikate’s blue’s 05/12/2016       A Teddy, Noé, Fé, Magalie…

Image de une : tableau La Lectrice de Marie-Claude Eguimendia

Photo de Frédérick Lejeune

Tu aimeras sûrement aussi...

Pas de commentaire

Un commentaire à faire ?