Good News for you, we give more choice to read good articles, such as: about Abercrombie UK Clothing:Abercrombie UK,about Hollister Clothing UK:Hollister Outlet UK,about Burberry UK:Burberry outlet uk,About Louis Vuitton fr:Louis Vuitton Pas Cher,about canada goose canada:canada goose outlet,ralph lauren fr:ralph lauren pas cher,moncler fr:moncler pas cher, and moncler uk:moncler outlet,ralph lauren uk:ralph lauren outlet online,Polo Ralph Lauren fr:Polo Ralph Lauren Pas Cher,moncler fr:moncler jackets,Hollister fr:Hollister Pas Cher,Louis Vuitton uk:Louis Vuitton outlet UK. Best canada dvd shop Every people like beautiful things, but they donot know how to different.Today, we just show you some good articles to let you know more about beautiful things. first is ralph lauren sale uk, and ralph lauren soldes fr. about winter coats moncler outlet uk, and canada goose outlet canada direct,canada goose uk outlet clothing.doudoune moncler pas cher moncler fr, and goose ca canada goose sale. When you want watch tv, you can buy cheap dvd us,dvd Australia. Play golf, you can visit cheap golf clubs, Golf Sale uk. Women will like fashion bags, Louis Vuitton Outlet UK, and fr Sacs Louis Vuitton Pas Cher, and beats headphone uk cheap beats by dre, fashion clothing hollister outlet uk, and vêtements pas cher Hollister Pas Cher, hollister outlet uk, burberry uk Burberry Outlet. How it popular? we should let you know more information about beautiful things, please read carefully and get some useful things!
Beats By Dre Black Friday Beats By Dre Canada Hollister UK Michael Kors outlet uk ugg pas cher New Balance pas cher new balance 574 pas cher new balance canada New Balance Trainers New Balance Trainers New Balance shoes north face canada north face outlet Isabel Marant Sneakers ugg pas cher Ralph Lauren Paris Ralph Lauren Canada

Laisse-toi écrire… L’atelier de novembre

L' atelier d'écriture du mois

Tous les mois, La Vi(ll)e En Rose te lance un petit challenge, une jolie gageure, un remue-méninges, un atelier d’écriture ! Suis donc la ligne rose : celle-ci te guidera jusqu’à ta mission. Et n’oublie pas qu’ici, on ose ! C’est la seule obligation. Envoie ce que tu as créé, en commentaire de ce billet. Tu as manqué les défis précédents ? Ici ou , il est bien encore temps.

Voici la consigne de novembre…
Ecris un texte en y incluant les noms de stations de métro suivantes : Roseraie – Patte d’oie – Arènes – Bagatelle – Trois cocus – La Vache – Jeanne d’Arc

Tu pourras les employer dans l’ordre de ton choix, passer du singulier au pluriel, du pluriel au singulier, et même interposer une proposition entière ou un simple adjectif ( « la belle vache ». Non, je ne t’insulte pas ouvertement, je te donne un exemple, tsss!)
En prose ou en vers, en court ou en long, c’est ton univers, c’est ta décision ! (Bon, tu l’auras compris, avec mes gros sabots, moi j’ai plutôt choisi de faire rimer mes mots.)

"Métro Toulouse HDR", photo de nv31 prise en 2009

« Métro Toulouse HDR », photo de nv31 prise en 2009

Jeanne et les trois cocus

Jeanne était une pucelle dont tous les hommes rêvaient.
Dans les champs, elle était belle, comme rose en roseraie.
Tous les jours, la bagatelle, on demande à l’épouser !
Elle en rit, la demoiselle, d’être toujours adulée.

Pourtant les années s’écoulent : au coin des yeux, pattes d’oie.
Et l’écume des jours coule dans sa crinière de soie.
Fini le temps de l’arène, taureaux ne se battent plus !
Devant la fin de son règne, Jeanne se sent tout émue…

Dès lors, notre bouche fine veut aimer à qui mieux mieux,
Et elle dit oui et bat des cils, devant jeunes, devant vieux !
Bientôt, Jeanne est plus célèbre que la d’Arc d’Orléans.
On nomme « bûcher » sa chaume, tant son désir est ardent !

Celle qui fut un modèle d’austérité, de vertu,
Doit aujourd’hui rendre compte devant trois de ses cocus.
– Dans le temps, tu étais celle qui pouvait tout exiger,
Maintenant, tu n’es plus belle, tu n’es que rose fanée !

– Que voulez-vous que j’en dise, s’écrie Jeanne, courroucée,
Ainsi va la nature humaine, dois-je donc le rappeler ?
C’est quand elle voit le crochet, que la vache est affamée !
Tant que l’herbe est belle et verte, elle ne tient guère à son pré…

 

Et pour te fendre la poire avec d’autres noms singuliers de lieux toulousains, je t’invite à lire ce savoureux billet sur Lanusse.

Nathalie Gautreau
www.gautreauteur.com 

Tu aimeras sûrement aussi...

8 Commentaires

  • Répondre vegas 1 novembre 2014 at 10 h 53 min

    Mon chat est un fainéant il déambule dans la Roseraie des voisins et passe ses journées à réfléchir blotti au pied de la statue miniature de Jeanne d’Arc posée en plein milieu d’une arène de roses aux senteurs délicieuses !
    Ils sont plusieurs dans cet écrin de verdure à chercher la bagatelle, la chatte qui voudra bien recevoir les ronronnements et câlins de l’un des ces 4 foutus matous… pour sur il y aura 3 cocus dans cette bande de félidés !!
    Lui il s’en moque, il dort toujours et encore, et de temps en temps, méprisant le groupe d’aristochats, il se lève, s’étire longuement, et va continuer sa sieste dans le pré d’à côté, à l’ombre de Marguerite la vache et Noémie qui laisse ses traces boueuse de patte d’Oie…

    Mon chat à la belle vie…. et je l’envie

    • nathalie gautreau
      Répondre nathalie gautreau 1 novembre 2014 at 13 h 38 min

      Je n’ai qu’une chose à dire…: Chat-peau ! 😉

  • Répondre macha seruoff 1 novembre 2014 at 14 h 06 min

    (Roseraie – Patte d’oie – Arènes – Bagatelle – Trois cocus – La Vache – Jeanne d’Arc… allez hop je m’y colle !)

    la pauvre jeanne (d’arc était son nom c’était la fille cachée de mireille d. et d’un danseur en tutu rose qui matait le taureau dans les arènes) aimait la bagatelle… mais la donzelle était dotée d’une patte d’oie ce qui gâchait tout de même son charme… elle affolait tout de même les trois cocus du quartier en montrant régulièrement sa rose raie… oh la vache !

    moui je sais… mais 45 secondes ! 🙂

    • nathalie gautreau
      Répondre nathalie gautreau 1 novembre 2014 at 14 h 15 min

      Mention spéciale à ton humour de poissonnière x-D

  • Répondre melusiane 7 novembre 2014 at 15 h 06 min

    Ce matin, la basse cour est totalement déserte. A croire que la grippe aviaire, le virus Ebola et le chikungunya se sont rassemblés pour effectuer un poulaillénocide…
    Le silence est lourd… mais aucun cadavre ne gît sur le sol poussiéreux. Anatole, le fermier des lieux est dubitatif. Où sont passées les animaux ? Enlevés par les extra-terrestres du chevalier Zorglub, venu du fin fond de sa galaxie ? Kidnappés par un mouvement écolo-anti-expérimentation sur les animaux vivants ?
    Il en est là de ses inquiétudes, Anatole, quand il entend une clameur qui monte de derrière la Roseraie. Un peu curieux, il s’approche prudemment, et suit les traces de pattes d’oie comme l’aurait fait Sherlock Holmes dans une de ses mystérieuses enquêtes.
    Quelle n’est pas sa surprise, au détour du chemin, de découvrir une véritable arène, montée là de toutes pièces, soigneusement assemblées par tous les animaux, poules, oies, dindes, pintades, et autres paonnes (les mâles n’étant là que pour la bagatelle, et pour faire le spectacle), les cochons, le chat, le chien et même la vache sont présents, dans ce joyeux brouhaha !
    Soudain, roulement de tambours, et survient enfin le clou du spectacle : juchés sur un bûcher, leurs pauvres ailes ficelées le long de leur corps, la crête en berne et l’œil inquiet, les trois coqs vont passer au barbecue…comme la pauvre Jeanne d’Arc, en son temps. Personne ne les regrettera, ils étaient la terreur de ces pauvres poules qui ne pouvaient pas picorer un grain tranquille sans être obligées de surveiller leur arrière-trains, depuis que les trois gallinacées s’étaient érigés en maîtres absolus de l’endroit, sous le nom pompeux des « Trois Coqs Urticants », plus familièrement nommé par les femelles « les trois coqs U. »
    Inutile de dire que ce jour là, Anatole fit un festin de roi, et alla au marché le lendemain pour racheter un coq, un seul, mais suffisamment beau et malin pour ne pas se laisser embobiner par des petites poules exploitées…

  • Répondre Isa 10 novembre 2014 at 22 h 42 min

    La Reine à la toilette est sévère  : « Doit faire ci, ça, et doucement tu m’arroserais ; avec soin ».
    Non : ce n’est pas ta condition d »étroit cocu qui t’en dispensera.
    « Pas te doigter tu dois », ni elle, ni rien. « Ni même avec un rutabaga » t-elle dit, à toi.
    Juste tu lavas cheveux et poils, car déjà : «  Ne d’archéologue, tu n’es point. » Bien.

  • Répondre Macha 12 novembre 2014 at 8 h 25 min

    Soudain..
    J’ouvre les yeux
    Je sors de ma torpeur
    Et regarde l’heure
    1 h du matin !!
    M’en vais vite éteindre mon ordi
    Et me jeter dans mon lit
    Avant le retour de cheri

    En moins de deux,
    Me voila face
    A face
    De bouc..

    Ah tiens, un scoop
    Une note de « la ville en rose »
    Faisons donc une pause…
    De quoi s’agit-il ?
    D’un exercice de style..
    Une liste de mots,
    Des noms de station de metro
    « Jeanne d’arc -Roseraie – Patte d’oie »
    Oh la vache !!
    Des mots à s’en mordre les doigts !!
    « Arènes – Bagatelle – Trois cocus – La Vache »
    Ceux –ci sont plus aisés ma foi !!

    Allez !! Je m’attelle à la tache
    Je me jette dans l’arène
    Je relève le défi !
    Pour moi pure bagatelle !!
    Des mots ne suis-je pas la reine ?
    Que tout le monde se méfie

    Heu.. juste une remarque :
    L’histoire de Jeanne d’arc
    Tout le monde la connait
    Qui ne sait
    Que la belle était pucelle ?
    Que pour elle, point de bagatelle ?
    Un autre oserait –il dire le contraire ?
    Surement pas ces trois hommes
    Que ci-dessous je renomme :
    Et dont je vous conte la mésaventure
    Pour parfaire votre culture :
    Trois coqs eurent avec elle maille à partir
    Ces trois cocus !!
    étaient convaincus
    Qu’avec tous leurs écus
    Ils pourraient trousser la belle
    et s’en payer une bonne tranche
    En montrant patte (d’oie) blanche
    Et Blanches, pattes d’oie ;
    Dans l’œil ils se mettaient le doigt !!

    Ok : La belle est pucelle
    Mais au combat, elle excelle
    Dans cette roseraie
    Au cœur du marais,
    Ils ne purent point « trousser »
    Mais de leurs écus furent détrousser
    Ainsi les arroseurs furent arrosés

    Cette histoire est peu connue
    On peut supposer
    Qu’ils se sont abstenus
    De conter leurs déboires
    Que, bien sur ils désapprouvent
    De peur qu’ils ne se retrouvent
    Dans vos livres d’histoires…

    Il est maintenant quatre heures
    Bientôt les premières lueurs
    Du jour
    Deux minutes pour
    Envoyer ma prose
    A la Ville en rose…
    Et Je ferme les yeux
    Une heure ou deux

    Macha

  • Un commentaire à faire ?