Good News for you, we give more choice to read good articles, such as: about Abercrombie UK Clothing:Abercrombie UK,about Hollister Clothing UK:Hollister Outlet UK,about Burberry UK:Burberry outlet uk,About Louis Vuitton fr:Louis Vuitton Pas Cher,about canada goose canada:canada goose outlet,ralph lauren fr:ralph lauren pas cher,moncler fr:moncler pas cher, and moncler uk:moncler outlet,ralph lauren uk:ralph lauren outlet online,Polo Ralph Lauren fr:Polo Ralph Lauren Pas Cher,moncler fr:moncler jackets,Hollister fr:Hollister Pas Cher,Louis Vuitton uk:Louis Vuitton outlet UK. Best canada dvd shop Every people like beautiful things, but they donot know how to different.Today, we just show you some good articles to let you know more about beautiful things. first is ralph lauren sale uk, and ralph lauren soldes fr. about winter coats moncler outlet uk, and canada goose outlet canada direct,canada goose uk outlet clothing.doudoune moncler pas cher moncler fr, and goose ca canada goose sale. When you want watch tv, you can buy cheap dvd us,dvd Australia. Play golf, you can visit cheap golf clubs, Golf Sale uk. Women will like fashion bags, Louis Vuitton Outlet UK, and fr Sacs Louis Vuitton Pas Cher, and beats headphone uk cheap beats by dre, fashion clothing hollister outlet uk, and vêtements pas cher Hollister Pas Cher, hollister outlet uk, burberry uk Burberry Outlet. How it popular? we should let you know more information about beautiful things, please read carefully and get some useful things!
Beats By Dre Black Friday Beats By Dre Canada Hollister UK Michael Kors outlet uk ugg pas cher New Balance pas cher new balance 574 pas cher new balance canada New Balance Trainers New Balance Trainers New Balance shoes north face canada north face outlet Isabel Marant Sneakers ugg pas cher Ralph Lauren Paris Ralph Lauren Canada

La Vie en rose de Tien Tran : le coeur dans l’objectif

Le déclic du clic
Tien Tran, photographe

Tien Tran, photographe

Tien Tran a commencé la photo il y a un peu plus de deux ans, à l’âge de 29 ans. Un appareil photo emprunté à son frère, un voyage à Barcelone et Prague : c’est le premier déclic. « Je n’avais aucune culture, ni aucune notion photographique. Mais déjà, il y avait ce qui devait rester un fil conducteur dans mon travail : les gens. »

Cet ancien juriste décide alors d’abandonner son travail pour se consacrer exclusivement à la photographie. Un choix audacieux qui s’explique aussi par une expérience très forte vécue au Kenya. La claque du clic. « J’y avais été envoyé par une entreprise qui fabrique des t-shirts en coton bio/commerce équitable à Nairobi, dans la capitale […] J’avais envie de documenter la vie kenyanne et le meilleur moyen pour rencontrer des habitants en si peu de temps restait le couch surfing. Du coup, j’ai été hébergé par un Kenyan. Il avait cependant oublié de me préciser qu’il habitait dans un bidonville,  en bordure de la capitale.  C’est cette expérience qui a changé beaucoup de choses en moi. » Tu trouveras le récit détaillé et les images très touchantes de ce séjour initiatique par ici. Je t’invite également à découvrir l’association d’Eric et Heskey, Mathare Foundation, qui tente de redonner espoir à tous ces enfants pris dans la misère.

Partager sa vision : il n’y a que ça qui Tien !

« Chaque photographie traduit d’une manière ou d’une autre l’engagement du photographe et j’ai toujours aimé le travail de ceux qui montrent et assument leur engagement, que je le partage ou pas. »

Photo de Goran

Photo de Goran Tomasevic découverte par Tien Tran à Visa pour l’image

Ainsi de Goran Tomasevic, « un de plus grands photographes de guerre en activité », dont la photo révélée par le World Press Photo award a littéralement « hypnotisé » Tien. « En regardant cette image, on sait, on est sûr sans même connaître le contexte, qu’à une époque, en un lieu, une femme et un homme étaient sous le feu des bombes. Je regarde la photographie et j’établis cette certitude […] On ne peut pas dire que nous ne savions pas. »

Touché par les photographes humanistes, et parmi eux, les photojournalistes, Tien Tran revendique les partis pris car il n’y a pas de neutralité absolue en photo, « une image ne reflète pas LA vérité. Une partie seulement, tout du moins », ne serait-ce que parce que « celui qui lit la photographie se posera lui aussi toute une série de questions… »

Penser à ces multiples regards éviterait « beaucoup de jugements à l’emporte-pièce et de controverses » explique l’artiste en pensant à Eddie Adams et sa photo de l’exécution de Nguyen Van Lem par Nguyen Ngoc Loan. Il cite également Paolo Pellegrin et son investissement dans les sujets qu’il capture. « Mais les photographes que j’apprécie sont trop nombreux. Avec le numérique et le web, il est dur de ne pas découvrir quasiment chaque jour un photographe exceptionnel quelque part sur le globe ! »

L'homme du métro

Une photographie de Street, une de mes préférées, dans le métro parisien. J’ai shooté ce vieux monsieur avec mon X10, plein flash, en équivalent 28mm. Il n’a rien dit et a replongé le nez dans son journal.  Ce n’est pas la plus intéressante mais je l’aime beaucoup !

 

Enfant d'un bidonville kenyanUn des enfants du bidonville de Mathare au Kenya. Les enfants là-bas ont une intensité incroyable dans le regard. Probablement due à leurs conditions de vie. Elle a été faite au canon  5D/50mm.

Tien et ses potes

Une des mises en scène que j’ai shootée. Je suis à gauche 🙂 C’est une photo que j’aime beaucoup, elle a été faite avec des potes. Le matériel : Canon 5D et 50mm f/2.

L'homme de la mine

Une photographie réalisée dans les mines de Potosi. Il s’agit de Don Cornelio, le plus vieux mineur de cette concession. Les conditions de travail sont extrêmes là-bas. Elle a été réalisée au 5D et au 50 mm. A l’appui de cette photo, j’ai écrit un petit article à lire ici 

Manifestant à Toulouse

Une de mes dernières photos pendant les manifestations à Toulouse. Elle a été réalisée avec un hybride, le Lumix GX-7 de mon colocataire. Elle a été shootée avec un 20mm (équivalent 40mm en 24×36).

Un credo inscrit dans son prénom : Talent Intention Emotion Naturel

Talent : parce que non seulement les photos de Tien sont magnifiques mais aussi parce qu’il est entré dans cet art avec l’humilité d’un « amateur » (du latin amare : aimer). Il a commencé par prendre les gens dans la rue, en les arrêtant et en leur demandant « avec une grande candeur » s’il pouvait les immortaliser. Or, la technique de la Street Photography ne s’acquière que par les essais : « les choses vont trop vite pour que vous puissiez les maîtriser et dès lors, d’un point de vue pédagogique, il est dur de travailler les images pour voir ce qui va et ce qui ne va pas. C’est possible mais c’est un processus très long. La photo d’architecture ou de paysage est bien meilleure pour ça. Aucun risque qu’un immeuble bouge ! »

Intention : parce que Tien s’est ensuite entraîné quelques temps à la mise en scène et au portrait. Mais il a eu envie de mettre son art « au service de quelque chose ». Il a donc ouvert un blog pour y publier ses reportages et a cherché à donner du sens à ses clichés. « J’aime qu’une oeuvre ait une intention plus ou moins claire, l’esthétisme pur, s’il est légitime de l’apprécier, manque pour moi de profondeur. »

Emotion : « Quand on photographie l’humain, la raison de photographier l’humain, c’est la connexion, l’empathie qui s’établit presque immédiatement et inconsciemment avec nos semblables. »

Naturel : « Il ne faut pas que l’esthétique prenne le pas sur tout autre considération. » Cependant, Tien Tran rappelle : « je fais des photographies pour qu’elles soient vues » et « il y a un certain style à offrir. C’est un subtil équilibre […] »

La vi(ll)e rose de Tien

« C’est le moment de faire du name dropping ? » me demande Tien, amusé.

« Alors en favori numéro 1, c’est le dAdA. Un bar à vin tenu par un ami (il m’a payé pour que j’en parle ici). C’est à Arnaud B et c’est un lieu de perdition très cool.

Sinon, je passe beaucoup de temps à la Fnac, pour consulter des livres photographiques. La plupart sont hors de portée de mes finances et le forum est très pratique pour lire tranquillement !

La librairie Terra Nova est une excellente adresse si tu cherches de la culture alternative et un lieu sympathique. »

Si tu ne croises pas Tien dans ces endroits, tu pourras toujours le retrouver sur son site web (en reconstruction), son blog, son Flickr ou encore Facebook et Twitter.

Il aura besoin de ton soutien : l’homme qui savait voler des instants de vie s’est fait piquer son matériel photo ! Ses projets (un travail autour des sages-femmes, une série de portraits sur l’immigration en France, une autre sur les contestations sociales…) devront attendre un peu.

Alors, ce que tu peux souhaiter à Tien pour l’avenir… ?

« J’aimerais que les gens puissent dire que mes photographies ont suscité une réflexion chez eux. Qu’à travers mes œuvres, quelles qu’elles soient, portrait, mariage, reportage, le lecteur se sente impliqué. De manière un peu idéaliste, je souhaiterais que mes photos changent autant que faire se peut la vision que nous avons les uns des autres… »

Nathalie Gautreau
www.gautreauteur.com

Toutes les photographies de cet article sont la propriété de Tien Tran – tous droits réservés

Tu aimeras sûrement aussi...

2 Commentaires

  • Répondre MARIS Christophe 21 janvier 2015 at 8 h 44 min

    Tout simplement superbe. Suis scotché ! CM

  • Répondre ludov 21 janvier 2015 at 21 h 23 min

    C’est bô. Vraiment très beau. Et tout ça au 50mm. J’applaudis des deux mains.

  • Un commentaire à faire ?