Good News for you, we give more choice to read good articles, such as: about Abercrombie UK Clothing:Abercrombie UK,about Hollister Clothing UK:Hollister Outlet UK,about Burberry UK:Burberry outlet uk,About Louis Vuitton fr:Louis Vuitton Pas Cher,about canada goose canada:canada goose outlet,ralph lauren fr:ralph lauren pas cher,moncler fr:moncler pas cher, and moncler uk:moncler outlet,ralph lauren uk:ralph lauren outlet online,Polo Ralph Lauren fr:Polo Ralph Lauren Pas Cher,moncler fr:moncler jackets,Hollister fr:Hollister Pas Cher,Louis Vuitton uk:Louis Vuitton outlet UK. Best canada dvd shop Every people like beautiful things, but they donot know how to different.Today, we just show you some good articles to let you know more about beautiful things. first is ralph lauren sale uk, and ralph lauren soldes fr. about winter coats moncler outlet uk, and canada goose outlet canada direct,canada goose uk outlet clothing.doudoune moncler pas cher moncler fr, and goose ca canada goose sale. When you want watch tv, you can buy cheap dvd us,dvd Australia. Play golf, you can visit cheap golf clubs, Golf Sale uk. Women will like fashion bags, Louis Vuitton Outlet UK, and fr Sacs Louis Vuitton Pas Cher, and beats headphone uk cheap beats by dre, fashion clothing hollister outlet uk, and vêtements pas cher Hollister Pas Cher, hollister outlet uk, burberry uk Burberry Outlet. How it popular? we should let you know more information about beautiful things, please read carefully and get some useful things!
Beats By Dre Black Friday Beats By Dre Canada Hollister UK Michael Kors outlet uk ugg pas cher New Balance pas cher new balance 574 pas cher new balance canada New Balance Trainers New Balance Trainers New Balance shoes north face canada north face outlet Isabel Marant Sneakers ugg pas cher Ralph Lauren Paris Ralph Lauren Canada

Et toi, comment tu respires ?

Hum… tu entends cette douce musique aux accents indiens ? Ces voix d’enfants chargées de rire et toutes ces mains qui se tendent ? Oui, viens approche un peu plus, c’est d’ici que vient la lumière. Donne-nous ta main, on va respirer ensemble, on va faire du Yoga !

A deux minutes de la médiathèque de Marengo

 

Ici c’est le centre Eka Yoga, une jolie salle bien équipée pour te lancer dans l’aventure des Yogis.

 

 

 

 

C’est là que je suis allée, pour toi, à la rencontre d’Anaïs, une jeune femme de 29 ans, toulousaine depuis un peu plus d’un an et professeur de Yoga à son compte au joli nom de Comme On Respire.
Toi aussi tu te poses sûrement plein de questions sur cet art de vivre venu d’ailleurs, voici quelques-unes des réponses.

La Vi(ll)e En Rose : Est-ce que tu peux te présenter à nos lecteurs toulousains ?
Anaïs : Et bien, j’étais à Paris avant et puis je suis venue à Toulouse. J’ai vécu 3 ans à Paris et puis je suis venue à Toulouse. Même si je me sens à l’aise partout j’ai eu un feeling particulier ici. Sinon je suis une amoureuse de la nature et une écolo de la première heure. Progressivement, j’essaye de rendre ma vie plus simple et fluide. Ca signifie que je recherche vraiment une simplicité dans mes rapports aux gens mais aussi dans mon rapport au monde comme par exemple de ne pas m’encombrer de choses inutiles, d’aller le plus possible vers l’essentiel. J’aime les voyages et les rencontres, et bien sûr le Yoga. Avant cela mon parcours a débuté par une licence en psychologie, un Master en coopération internationale en éducation.  Et puis comme je me sens proche du monde de l’enfance, je donne des cours de Yoga pour les enfants, les femmes enceintes et je suis également instructrice en massage pour bébé.

 

 

IMG_0537

Le Yoga est à la fois la lumière au bout du tunnel et le chemin qui y conduit. [Anaïs]

Lver: Qu’est-ce qui t’a amenée au Yoga?
Anaïs : Ma mère! ( dit-elle en rigolant). J’étais stressée, j’avais des douleurs aux ventres auxquelles les médecins ne trouvaient pas de raisons. A cette époque ma mère avait tout juste débuté le yoga, elle m’a demandé de l’accompagner en pensant que cela me ferait du bien. Elle a eu raison, ça a été pour moi une révélation ! C’est un véritable soulagement et je me suis dit : Enfin!
J’avais seulement 20 ans. Aujourd’hui je m’estime reconnaissante de pouvoir exercer un métier passion.

Lver : Est-ce que tu penses que le Yoga est adapté à TOUS ?
Anaïs : Je pense que ça dépend du style de Yoga, je ne les connais pas tous mais celui que j’enseigne s’adapte à la personne.Je le conseille sans hésitation car c’est un Yoga qui s’adapte à l’élève et non l’inverse. On l’appelle le ViniYoga, ou Yoga de Madras. Il existe également des styles de Yoga adaptés pour les sourds. Celui-ci est donc plus basé sur le Yoga visuel.

Lver : Si tu devais convaincre une personne de prendre soin de son corps, tu lui dirais quoi ?
Anaïs : Ce n’est pas une question facile. Prendre soin de son corps c’est prendre soin de son âme. Je lui dirais sans doute de partir de l’essentiel, sortir, marcher, s’entourer de gens qu’on aime, manger bio, s’émerveiller et évidemment d’apprendre à respirer.

Lver : On peut définir le Yoga comme un sport, selon toi ?
Anaïs : Non, je dirais qu’il s’agit plutôt d’une philosophie de vie, un véritable art de vivre quotidien.

Lver : Le Yoga, c’est adapté en parallèle d’une thérapie ?
Anaïs : Il existe des yoga thérapeutiques, mais ce n’est pas celui que je pratique ici. Nous ne sommes pas des médecins. En général je conseille aux gens de ne pas s’arrêter à une seule expérience du Yoga, car c’est une question de bon moment. Cela dépend tellement de ce que nous traversons, du milieu, du lieu, c’est une véritable rencontre en fait.

Lver : Est-ce que tu penses que dans la société actuelle, on doit ré-apprendre à respirer ?
Anaïs : Oui d’une certaine manière, respirer c’est directement en lien avec le mental. On note facilement les changements de respiration lorsqu’on ressent de la peur ou du stress. Il faut redécouvrir de quoi nous sommes capables par la respiration. Commencer par la base, et respirer avec le ventre. C’est un apprentissage qui demande beaucoup de patience, les changements peuvent mettre 1 an à une année et demie pour être observés. C’est un problème dans une société où l’on aime que tout soit immédiat, instantané.

Aviary Photo_130937025941518572

Anaïs aime se promener dans Toulouse, nous avons été curieuses de connaître ses lieux favoris.
11703373_680545105410314_1257628213850321489_n 11745628_680544902077001_8644565135583740277_n

 

 

 

 

Lver : Qu’est-ce qui te plaît ici ?
Anaïs : Le contact avec les gens, il semble facile. La ville est cosmopolite, on se sent un peu comme en voyage, l’énergie est agréable ici.

Lver : Un lieu phare ?
Anaïs : La Candela à Saint Cyprien. C’est une association qui programme des concerts, du théâtre d’impro, de la danse c’est super. Sinon j’aime aller à l’Estaminot, un salon de thé, bouquinerie. Et quand il fait beau, c’est le jardin Raymon IV, où je peux écouter le bruit de l’eau en bord de Garonne.
Ah j’ai failli oublier, le Solaneko. Une cantine japonaise et salon de thé (toujours à Saint Cyprien), Place de l’Estrapade. Je conseille tout particulièrement le cheese-cake au matcha avec une boule de glace au sésame noir.

Lver : Ton voyage de rêve ?
Anaïs : Pour le prochain, ce sera sûrement le Japon !
Partir à la découverte de la culture Za Zen, du shiatsu et de la méditation.
Sinon mon projet de rêve ça serait de faire un voyage entièrement à pied ou à vélo (voir en train) pour ne laisser aucune empreinte humaine de CO2. Remettre les choses à leur échelle en quelques sortes. Pour cela j’aimerais partir au moins pour 6 mois, pour m’ imprégner réellement de l’endroit, des gens, de la condition humaine.

Lver : Si tu devais dîner avec quelqu’un, ça serait qui ?
Anaïs : Fanny Ducassé, une illustratrice pour enfant. J’adore son univers perché et poétique. 100053785

Comme chez Lver on est curieuse, j’ai testé pour toi !
Anaïs m’a chaleureusement accueillie au centre Eka Yoga.
Les côtés cosy et serein du lieu m’ont immédiatement mise dans une ambiance de détente. Les élèves sont arrivés et chacun a pris place dans la salle. Au milieu des respirations et des souffles, je me suis laissée aller. Anaïs prononçait chaque mot avec douceur, ces instructions pour mieux respirer m’ont naturellement amenée à un souffle agréable et décontracté.
Ici, pas de compétition, pas question de pousser ton corps trop loin ! Juste le laisser faire et voir jusqu’où il peut t’amener.

Je suis sortie de son cours, flottant sur un nuage, plus aucune tension ni raideur dans la nuque et le dos. J’ai pensé : ça serait trop bête de s’en priver, c’est si simple, si bon.

Tu aimeras sûrement aussi...

Pas de commentaire

Un commentaire à faire ?