Good News for you, we give more choice to read good articles, such as: about Abercrombie UK Clothing:Abercrombie UK,about Hollister Clothing UK:Hollister Outlet UK,about Burberry UK:Burberry outlet uk,About Louis Vuitton fr:Louis Vuitton Pas Cher,about canada goose canada:canada goose outlet,ralph lauren fr:ralph lauren pas cher,moncler fr:moncler pas cher, and moncler uk:moncler outlet,ralph lauren uk:ralph lauren outlet online,Polo Ralph Lauren fr:Polo Ralph Lauren Pas Cher,moncler fr:moncler jackets,Hollister fr:Hollister Pas Cher,Louis Vuitton uk:Louis Vuitton outlet UK. Best canada dvd shop Every people like beautiful things, but they donot know how to different.Today, we just show you some good articles to let you know more about beautiful things. first is ralph lauren sale uk, and ralph lauren soldes fr. about winter coats moncler outlet uk, and canada goose outlet canada direct,canada goose uk outlet clothing.doudoune moncler pas cher moncler fr, and goose ca canada goose sale. When you want watch tv, you can buy cheap dvd us,dvd Australia. Play golf, you can visit cheap golf clubs, Golf Sale uk. Women will like fashion bags, Louis Vuitton Outlet UK, and fr Sacs Louis Vuitton Pas Cher, and beats headphone uk cheap beats by dre, fashion clothing hollister outlet uk, and vêtements pas cher Hollister Pas Cher, hollister outlet uk, burberry uk Burberry Outlet. How it popular? we should let you know more information about beautiful things, please read carefully and get some useful things!
Beats By Dre Black Friday Beats By Dre Canada Hollister UK Michael Kors outlet uk ugg pas cher New Balance pas cher new balance 574 pas cher new balance canada New Balance Trainers New Balance Trainers New Balance shoes north face canada north face outlet Isabel Marant Sneakers ugg pas cher Ralph Lauren Paris Ralph Lauren Canada

La corrida de l’ESAV en avant pour la 30ème édition !

6891_452281721633318_4565547088231918998_n

esavDu 11 au 15 avril 2016, l’École Supérieure d’Audiovisuel (l’ESAV), de l’Université Toulouse-II Jean Jaurès, organise la 30ème édition de la Corrida Audiovisuelle. Cet événement propose aux toulousain-e-s une rencontre internationale d’écoles de cinéma et d’audiovisuel avec le soutien du CILECT (Centre International de Liaison des Écoles de Cinéma et de Télévision).

Cette année l’ESAV invite :

L’ESAV, ainsi que les écoles invitées, projetteront une sélection de courts et moyens métrages qui illustrent le parcours de formation de chaque étudiant-e cinéaste.

Toutes les projections seront suivies d’une rencontre avec les réalisateur-trice-s et un-e représentant-e de chaque école afin de confronter les différentes approches esthétiques et pédagogiques de la création cinématographique actuelle.

C’est l’occasion pour le public toulousain de découvrir les films des jeunes élèves de l’ESAV ! L’entrée est gratuite en plus alors hop hop on y va ! Pendant toute la semaine, des projections auront lieu de 10 h à minuit, dans la salle des Arts du Spectacle de l’ESAV, 56 rue du Taur à Toulouse. Tous les films sont sous-titrés en anglais et en français.

Au programme de 2016 (que tu peux d’ailleurs télécharger entièrement par ici) presque une centaine de films en tout genre.

Paroles d’élèves

J’ai interviewé trois élèves de ma connaissance sur cette corrida à venir. Claire est en Master 1 cette année et nous fait part de son expérience sur 4 tournages…

Mauvais Augure [projection mercredi 13 à 10 h / Réalisation : Claire Devillers, Lucy Mallet-Jemming, Vincent Mayos et Malcolm Petit. 3’50. 2015. Exercice de première année « 16mm Parallèle ». Sans dialogue], c’est l’exercice de 16 parallèle (une partie en extérieur et une partie en studio) qui se passe au XVIIème siècle, avec une mère malade, issue d’une bourgeoisie déchue et un fils qui va lui chercher un remède.
J’ai été assistante réalisateur ici, ainsi que chargée du casting [NDLR : je m’en souviens j’avais postulé pour le rôle de la mère !!]. C’était génial de recréer un décor historique, on a construit l’intérieur d’une chambre d’époque, mais délabrée, tout ça en studio, avec de tonnes de vieux accessoires tirés des greniers de chacun… On a fait un film en costume, c’était que de la récup et pourtant ça passe parfaitement. C’était une sacrée fierté que de réussir à faire de belles images de film d’époque avec zéro budget. Et ça m’a été d’une grande aide pour préparer mon propre projet qui se passe au Moyen âge.
J’ai participé à trois autres films : j’ai été assistante réal sur le projet personnel de Loreleï Adam, Seuls ensemble [projection lundi 11 à 16 h / Réalisation Loreleï Adam. 22′. 2015. Projet personnel de M1. Sous-titré en anglais], ça aussi ça a été un pas de géant dans mon orientation. Puis co-réalisatrice sur le projet Envolée [projection mercredi 13 à 10 h / Réalisation : Hélène Dagault, Claire Devillers, Aude Isorce, Lucie Lemit. 12’50. 2015. Exercice de première année « Portrait ». Sous-titré en anglais], le portrait documentaire  d’une jeune circassienne. Et co-réalisatrice sur l’exercice de studio 16 décor Few of us [projection vendredi 15 à 10 h / Réalisation : Hélène Dagault, Alexandre de Tchaguine, Claire Devillers, Lucy Mallet-Jemming, Victor Marre-Cast, Simon Perroy et Julien Rouvier. 5’45. 2016. Exercice de deuxième année « 16 Décor ». Sans dialogue], où le but était de recréer en plateau la séquence d’un film déjà existant et à l’identique. Évidemment tu as des déconvenues, une carte mémoire qui crash, la pellicule qui saute à certains endroits, la fatigue extrême… Mais moi j’adore ça, trouver des solutions en urgence. Je n’ai pas trop le trac, c’était pire en soutenance, là je suis juste contente de les revoir. L’année dernière j’étais dans la Corrida en tant que L3, à savoir préparer des repas tous les jours du festival matin midi et soir entre les projections, et c’était déjà un grand moment. Cette année j’espère bien profiter de toute cette ambiance conviviale et bonne enfant. C’est un festival d’étudiants  pour les étudiants et c’est unique en France qu’une école organise cela, et comme c’est plutôt compromis pour les années à venir, on va en profiter à fond et tout faire pour que ça continue…

Aude est en M1 avec Claire.

Et bien je suis très contente du résultat de notre documentaire Envolée ! C’était très agréable de travailler avec Claire, Lucy et Hélène et je suis contente d’avoir fait la rencontre de la fille qui fait du ruban.  Je pense que ça se ressent dans le film qu’il y a eu une collaboration féminine, il nous ressemble. Nous avons pu assister à la représentation du Lido ! Je suis très contente que notre film ait été sélectionné pour être diffusé à la Corrida et il me tarde de le présenter au public !  C’est la première fois qu’un de mes films y est diffusé.

Et Manuel élève de M2 dont 2 films seront projetés :

file_2261x2990_007546Mon court métrage « Le Pion » sera diffusé, c’est un exercice de fin d’année de M1, une fiction d’une vingtaine de minutes. [Projection mardi 12 à 16 h / Réalisation : Manuel Brassart. 22’50. 2015. Projet personnel de M1. Sous-titré en anglais]. Il y aura également mon exercice 16 cut, qui a pour titre Atterrissage, un court métrage de 4min tourné en 16mm pellicule [Projection mardi 12 à 10 h / Réalisation : Manuel Brassart. 3’50. 2015. Exercice de deuxième année « 16 Cut ». Sous-titré en anglais].
J’ai déjà participé il y a deux ans à la Corrida, ç’avait été agréable et enrichissant de voir les manières de filmer et de raconter d’autres pays. Il y a eu du bon et du moins bon, mais l’idée d’une « arène internationale » où chaque école montre les films de ses élèves est très intéressante.
Oui, j’ai le trac, je déteste parler en face d’une foule silencieuse qui vous dévore du regard, c’est un véritable instrument de torture. Mais les retours sont parfois intéressants et ça reste malgré tout stimulant, surtout lorsqu’on découvre qu’on a réussi à faire passer des émotions auprès de certaines personnes, et que celles-ci vous le disent en face. C’est un sentiment agréable qui efface un peu le stress de la présentation orale.
Sur le tournage du Pion… Je me souviens avoir reçu à 6 h du matin le premier jour de tournage un appel de ma comédienne principale, me disant qu’elle serait grave en retard car le moteur de sa voiture avait explosé et qu’elle habitait à 2 bonnes heures de route du lieu de tournage. Panique en perspective mais tout s’est très bien déroulé finalement !

Nous leur souhaitons de bons retours sur leurs travaux et une belle fin d’année scolaire.

La Corrida audiovisuelle représente pour nous un moment fort dans la vie de notre école, l’ESAV. Chacun de nos étudiants y soumet son travail au regard de tous. Mais c’est surtout une rencontre annuelle entre des écoles de cinéma du monde entier, afin de confronter les différentes approches pédagogiques, cinématographiques et culturelles. Ce n’est en rien une compétition. Ce qui compte à nos yeux, c’est la confrontation de travaux divers, parfois encore fragiles, qui se situent dans la recherche d’un style .
Chaque année,  c’est l’occasion de voir des exercices montrant la progression dans les études plutôt que les films phares de l’école.
Quant au public, toujours très nombreux, il tient une place étonnante : d’une part, il a compris sa fonction, une critique intelligente et argumentée de chacun des films d’étudiants qu’il regarde, afin d’aider l’apprenti-cinéaste ; d’autre part, il fait en même temps l’apprentissage de l’esthétique filmique et de la critique.

Tu aimeras sûrement aussi...

Pas de commentaire

Un commentaire à faire ?