Good News for you, we give more choice to read good articles, such as: about Abercrombie UK Clothing:Abercrombie UK,about Hollister Clothing UK:Hollister Outlet UK,about Burberry UK:Burberry outlet uk,About Louis Vuitton fr:Louis Vuitton Pas Cher,about canada goose canada:canada goose outlet,ralph lauren fr:ralph lauren pas cher,moncler fr:moncler pas cher, and moncler uk:moncler outlet,ralph lauren uk:ralph lauren outlet online,Polo Ralph Lauren fr:Polo Ralph Lauren Pas Cher,moncler fr:moncler jackets,Hollister fr:Hollister Pas Cher,Louis Vuitton uk:Louis Vuitton outlet UK. Best canada dvd shop Every people like beautiful things, but they donot know how to different.Today, we just show you some good articles to let you know more about beautiful things. first is ralph lauren sale uk, and ralph lauren soldes fr. about winter coats moncler outlet uk, and canada goose outlet canada direct,canada goose uk outlet clothing.doudoune moncler pas cher moncler fr, and goose ca canada goose sale. When you want watch tv, you can buy cheap dvd us,dvd Australia. Play golf, you can visit cheap golf clubs, Golf Sale uk. Women will like fashion bags, Louis Vuitton Outlet UK, and fr Sacs Louis Vuitton Pas Cher, and beats headphone uk cheap beats by dre, fashion clothing hollister outlet uk, and vêtements pas cher Hollister Pas Cher, hollister outlet uk, burberry uk Burberry Outlet. How it popular? we should let you know more information about beautiful things, please read carefully and get some useful things!
Beats By Dre Black Friday Beats By Dre Canada Hollister UK Michael Kors outlet uk ugg pas cher New Balance pas cher new balance 574 pas cher new balance canada New Balance Trainers New Balance Trainers New Balance shoes north face canada north face outlet Isabel Marant Sneakers ugg pas cher Ralph Lauren Paris Ralph Lauren Canada

Pleins feux sur la Compagnie Lumière crue

23167901_137775470207949_446509048775634756_n

En ce début d’année, je reprends la plume pour te présenter une jeune compagnie théâtrale toulousaine : la Compagnie Lumière Crue. J’ai eu le plaisir d’assister à leur soirée de lancement au bar Ôbohem le 14 décembre dernier. Je vais te raconter la soirée, riche de diverses prestations artistiques, dans une ambiance chaleureuse et décontractée, pleine de promesses pour la suite…!

La soirée était intitulée « Hibernaculum » (ou « comment fêter Pâques en décembre » : tout un programme !)

Voici ce qui était mentionné sur la page Facebook de leur événement :

Hibernaculum (lat.) : refuge, gîte ou partie d’un terrier qui sert à l’hibernation.
La Compagnie Lumière Crue sort de l’obscurité pour vous faire découvrir son univers grinçant et facétieux.
Venez fêter avec nous, le temps d’une soirée, notre première escapade hors du terrier !
– Pourquoi fêter Pâques en décembre ? Parce qu’on voit mal le Père-Noël rentrer dans une cachette de lapin… Et on a vraiment trop hâte de vous rencontrer pour attendre le printemps ! –

Photo de la Compagnie Lumière crue © Frédérick Lejeune

Photo de la Compagnie Lumière crue © Frédérick Lejeune

Enigmatique, hein ? Pour t’éclairer sur cette compagnie jeune et atypique, voici comment elle « s’auto-décrit » :

Créée en 2017 à Toulouse, la Compagnie Lumière Crue veut emprunter les chemins biscornus qui mènent au plus profond d’un être : jusqu’au crâne, au cœur ou au (bas)ventre.

C’est un théâtre de l’intime souvent grotesque, grinçant et facétieux. En même temps, quoi de plus ridicule, cruel, triste, étrange et beau qu’un humain vu de l’intérieur ?

Dans ce dédale intemporel, ne prenez pas des vessies pour des lanternes, car ici le familier peut vous jouer des tours.

Et comme la psyché est capricieuse, ne vous étonnez pas si Freud côtoie Closer® !

©Dan Buster's

Photo de Gwen M. Sitar © Dan Buster’s

Curieuse et impatiente, j’arrive à l’Ôbohem déjà bien rempli d’un public plutôt jeune. Je suis accueillie par Marie, co-fondatrice de la compagnie. L’ambiance est déjà au rendez-vous, elle m’explique le déroulé de la soirée, et je m’installe devant la scène. Le premier artiste est un musicien, Gwen M. Sitar, joueur de cithare. Il est dans le thème de Pâques avec ses dents de lapin et oreilles-tresses en l’air. C’est un moment un peu envoûtant, ses morceaux de cithare faisant voyager le public.

©Dan Buster's

Photo de Clémentine & Marie © Dan Buster’s

Puis des lectures contraintes sont proposées, animées par Clémentine, l’alter ego de Marie au sein de la compagnie. Plusieurs personnes du public sont sollicitées pour monter sur scène et lire un extrait de livre, d’abord « normalement », puis en y intégrant une contrainte imposée, par exemple lire en étant en colère, ou déprimé, ou triste…Expérience intéressante !

Vient ensuite la représentation du « Goûter », un extrait de la pièce « 4.48 psychose » de Sarah Kane. La mise en scène est de Clémentine, et Marie joue avec son partenaire Arthur. Le moins que je puisse dire est que c’est une vraie performance, le texte est fort et le jeu des comédiens impressionnant.

©Dan Buster's

Photo de Marie & Arthur © Dan Buster’s

La soirée se poursuit avec un duo contrebasse (Léonard Sauvé) – danse Kathak contemporaine (Hedwig Rim), accompagnés à la cithare par Gwen M. Sitar. Magnifique prestation, la danseuse est gracieuse et très expressive, ses mouvements collent à la musique, et inversement.

Il se fait tard, et je dois regagner mes pénates. Pour autant ce n’est pas fini, et d’autres artistes se produisent : Clémentine revient présenter la Colposcopie de Phèdre.

©Dan Buster's

Photo de Clémentine © Dan Buster’s

Ensuite une nouvelle session de lectures contraintes, puis un spectacle déambulatoire de marionnettes proposé par Marion Tamis, et un nouvel extrait de « 4.48 psychose » : « I love you ».
La soirée se termine avec une scène ouverte de slam animée par Docteur Sebseb et Kamel Bala.

Tu l’auras compris, ce programme était riche et varié, dans la philosophie de ce que souhaite proposer la compagnie.

Comme me l’a précisé Marie :

Ce qu’on peut en dire maintenant c’est que c’était un challenge pour nous de présenter nos créations dans un bar, hors des espaces dédiés au théâtre. Cela amène un rapport différent au public, plus interactif et intimiste, qui nous plaît beaucoup ! Les gens ont été très attentifs, ont joué le jeu et nous ont fait un bel accueil. C’est pourquoi nous avons décidé de renouveler cette expérience, toujours à l’Ôbohem, cette fois autour du thème de la fête foraine…

Je ne manquerai pas de te tenir au courant, tu viendras, dis ?

Et si tu veux plus d’informations sur la compagnie et les différents artistes, voici les liens :

 – le site de la compagnie ici
– leur page Facebook
– la page de l’Ôbohem – bar culturel
– la page du joueur de cithare
– la page de la danseuse
– la page du contrebassiste
– la page de la marionnettiste, également professeure de théâtre à l’Atelier Art-en-Ciel
– les pages des slameurs Docteur Sebseb et Kamel Bala

Tu aimeras sûrement aussi...

Pas de commentaire

Un commentaire à faire ?