Good News for you, we give more choice to read good articles, such as: about Abercrombie UK Clothing:Abercrombie UK,about Hollister Clothing UK:Hollister Outlet UK,about Burberry UK:Burberry outlet uk,About Louis Vuitton fr:Louis Vuitton Pas Cher,about canada goose canada:canada goose outlet,ralph lauren fr:ralph lauren pas cher,moncler fr:moncler pas cher, and moncler uk:moncler outlet,ralph lauren uk:ralph lauren outlet online,Polo Ralph Lauren fr:Polo Ralph Lauren Pas Cher,moncler fr:moncler jackets,Hollister fr:Hollister Pas Cher,Louis Vuitton uk:Louis Vuitton outlet UK. Best canada dvd shop Every people like beautiful things, but they donot know how to different.Today, we just show you some good articles to let you know more about beautiful things. first is ralph lauren sale uk, and ralph lauren soldes fr. about winter coats moncler outlet uk, and canada goose outlet canada direct,canada goose uk outlet clothing.doudoune moncler pas cher moncler fr, and goose ca canada goose sale. When you want watch tv, you can buy cheap dvd us,dvd Australia. Play golf, you can visit cheap golf clubs, Golf Sale uk. Women will like fashion bags, Louis Vuitton Outlet UK, and fr Sacs Louis Vuitton Pas Cher, and beats headphone uk cheap beats by dre, fashion clothing hollister outlet uk, and vêtements pas cher Hollister Pas Cher, hollister outlet uk, burberry uk Burberry Outlet. How it popular? we should let you know more information about beautiful things, please read carefully and get some useful things!
Beats By Dre Black Friday Beats By Dre Canada Hollister UK Michael Kors outlet uk ugg pas cher New Balance pas cher new balance 574 pas cher new balance canada New Balance Trainers New Balance Trainers New Balance shoes north face canada north face outlet Isabel Marant Sneakers ugg pas cher Ralph Lauren Paris Ralph Lauren Canada

[Chronique littéraire] Évariste de François-Henri Désérable

une chronique littéraire ng

Qui est Évariste ? Évariste Galois ? Le héros de ce premier roman de François-Henri DÉSÉRABLE. À part pour ceux qui possèdent la bosse des maths, ce nom ne dira pas grand-chose. Et encore… Alors pour un lettré (entre autres, je ne vous dis pas) ! Et pourtant, Évariste Galois, mathématicien du XIXe siècle aura « révolutionné » les mathématiques comme quelques grands noms, ses pairs notamment : il aura lourdement contribué à passer de l’algèbre aux mathématiques modernes. D’ailleurs même un cancre en maths comme moi a déjà entendu parler de la théorie de Galois, comme de la relation de Chasles ou du théorème de Pythagore.

Evariste_Couv

Évariste – Éditions Gallimard – 165 pages Parution : mars 2015 – Prix : 16,90 €

Un roman sur un matheux ? De prime abord, cela pourrait sembler rébarbatif. Grave erreur car Évariste est d’abord et avant tout le roman d’un homme animé par une passion, des passions même s’il meurt en duel à vingt ans sur une berge dans la brume d’un petit matin de mai 1832.

François-Henri DÉSÉRABLE aurait pu œuvrer à une biographie du maître voire une hagiographie que l’on aurait délaissée de guerre lasse sur un coin de chevet au bout de quarante pages. Il n’en est rien. Je l’ai lu d’une traite car c’est admirablement écrit, richissime en vocabulaire avec une peinture très précise et captivante de l’ambiance de la France du début des années 1800 jusqu’à la Monarchie de Juillet. On devine combien d’heures, de jours, de mois l’auteur a dû passer en recherches pour être au plus près des descriptions.

Dès le début du livre, l’écrivain s’adresse à une demoiselle. Qui est cette demoiselle ? De mon point de vue, elle n’est qu’un prétexte. Une astuce littéraire, le destinataire du roman. Donc vous, moi, qui veut… À qui il raconte la courte vie mais intense en travail et en rebondissements d’Évariste, le petit garçon de Bourg-la-Reine qui poussera les portes du si coté lycée Louis-le-Grand, l’École préparatoire (École Normale Supérieure d’aujourd’hui) mais ratera malheureusement son entrée à Polytechnique car ses pairs en ont décidé autrement. Et surtout à cause également d’une injustice de taille : son mémoire ne sera jamais réellement lu voir pas étudié du tout. Mais on peut encore à ce jour le trouver quai Conti sous la coupole dans la précieuse bibliothèque où il est conservé comme un trésor. Eh oui, dans ce bas monde, on est reconnu quand on est passé de vie à trépas. (même le Vieux là-haut doit bien sourire. Le Vieux étant le surnom choisi par l’auteur)

Au fil des pages, on découvre un jeune homme brillant entièrement tourné vers l’étude, la recherche, loin des préoccupations des jeunes gens de son époque sauf quand il commence à s’intéresser à la politique. Et c’est là que les ennuis débutent réellement pour Évariste. Charles X a dû céder la place à Louis-Philippe et Évariste, républicain ne supporte pas ce retour à la monarchie. Et le fait savoir. Ce qui lui vaudra deux séjours en prison dont la célébrissime Sainte-Pélagie. Sans compter avec les passages de ce bleu choléra qui décime la France comme il a décimé l’Europe entière. C’est captivant, on dévore les vingt chapitres (comme les vingt années de vie du héros) les uns comme les autres et non pas comme un chapelet, Évariste n’étant pas spécifiquement pieux non plus.

Jusqu’au jour où, le jeune homme tombe en amour d’une damoiselle, Stéphanie, dans un jardin. Déstabilisé par cette situation nouvelle, n’ayant point l’habitude et la pratique des relations charnelles comme sentimentales, l’affaire va s’étioler et se dissoudre aussi vite qu’apparue. Cela s’est-il réellement passé ainsi ? l’auteur nous en laisse le choix.

Car tout est construit ainsi dans ce roman. Avec subtilité, François-Henri DÉSÉRABLE convoque le lecteur en qualité de témoin de la vie d’Évariste GALOIS, mais nous met en garde sur la précision de ce qu’il écrit. Les faits se sont-ils déroulés comme il le propose ou cela a-t-il été différent ? Dit-il SA vérité ou LA vérité. À chacun d’entre nous de se forger sa propre idée. En tout cas, il revisite avec dextérité, anachronismes bienvenus, aisance littéraire, jeux entre expressions de l’époque et les phrasés d’aujourd’hui, l’histoire de ce mathématicien « révolutionnaire » qui aura été aimé et respecté par les siens, ignoré, moqué par ses pairs, ses maîtres.

Photo de François-Henri DÉSÉRABLE © DR

La reconnaissance, elle apparaîtra dans le temps, à titre posthume. Admirable également dans ce voyage au pays du romantisme (car François-Henri DÉSÉRABLE est un romantique), ce sont les personnages que Évariste croise ou rencontre : De Nerval, Chateaubriand, Alexandre Dumas... J’en passe.

Pas besoin d’être un aficionado des mathématiques croyez-moi pour se laisser prendre au jeu de ce roman si singulier. Ouvrez juste la première page, commencez tranquillement la lecture et vous ne lâcherez le livre qu’une fois les 165 pages savourées. Merci pour ce magnifique voyage proposé par ce jeune auteur de vingt-sept ans.

Lisez-le, offrez-le en priorité aux gens fâchés avec les maths.

Christophe Maris, journaliste-écrivain © Maris Conseil
Image de Une créée par Nathalie Gautreau

Tu aimeras sûrement aussi...

Pas de commentaire

Un commentaire à faire ?