Good News for you, we give more choice to read good articles, such as: about Abercrombie UK Clothing:Abercrombie UK,about Hollister Clothing UK:Hollister Outlet UK,about Burberry UK:Burberry outlet uk,About Louis Vuitton fr:Louis Vuitton Pas Cher,about canada goose canada:canada goose outlet,ralph lauren fr:ralph lauren pas cher,moncler fr:moncler pas cher, and moncler uk:moncler outlet,ralph lauren uk:ralph lauren outlet online,Polo Ralph Lauren fr:Polo Ralph Lauren Pas Cher,moncler fr:moncler jackets,Hollister fr:Hollister Pas Cher,Louis Vuitton uk:Louis Vuitton outlet UK. Best canada dvd shop Every people like beautiful things, but they donot know how to different.Today, we just show you some good articles to let you know more about beautiful things. first is ralph lauren sale uk, and ralph lauren soldes fr. about winter coats moncler outlet uk, and canada goose outlet canada direct,canada goose uk outlet clothing.doudoune moncler pas cher moncler fr, and goose ca canada goose sale. When you want watch tv, you can buy cheap dvd us,dvd Australia. Play golf, you can visit cheap golf clubs, Golf Sale uk. Women will like fashion bags, Louis Vuitton Outlet UK, and fr Sacs Louis Vuitton Pas Cher, and beats headphone uk cheap beats by dre, fashion clothing hollister outlet uk, and vêtements pas cher Hollister Pas Cher, hollister outlet uk, burberry uk Burberry Outlet. How it popular? we should let you know more information about beautiful things, please read carefully and get some useful things!
Beats By Dre Black Friday Beats By Dre Canada Hollister UK Michael Kors outlet uk ugg pas cher New Balance pas cher new balance 574 pas cher new balance canada New Balance Trainers New Balance Trainers New Balance shoes north face canada north face outlet Isabel Marant Sneakers ugg pas cher Ralph Lauren Paris Ralph Lauren Canada

[Chronique Littéraire] Sans Véronique d’Arthur Dreyfus

Sans Véronique

         Véronique et Bernard forment un couple, en apparence bien classique, qui vit tranquillement dans un village de Seine-et-Marne. Ils sont parents d’une fille, Alexia qui travaille et réside à quelques lieues de chez eux. Bernard est dépanneur et Véronique, ancienne caissière, vient de prendre une retraite bien méritée. Et saluée puisque ses collègues et son employeur lui offrent un séjour au soleil comme présent de départ vers des jours plus calmes.

         C’est donc avec joie et envie que Véronique se prépare à quitter Thomery, petite bourgade, pour Sousse, le temps de goûter pendant une semaine au farniente, aux mots fléchés, aux cocktails, à la mer dans cette station balnéaire tunisienne. Bernard, s’il est attaché depuis plusieurs décades à Véronique, n’est pas mécontent non plus d’avoir une semaine rien que pour lui, même s’il est facilement perdu pour gérer le quotidien dès que SA Véronique tourne les talons. Il pourra donc – sans entendre sa femme le traiter de gosse voire le materner -, à loisir, se pencher sur ses locomotives et ses wagons, ses personnages, ses petites maisons, toute une ambiance miniaturisée qu’il a reconstituée au fin fond de son garage. Et puis, il y aura également quelques petites distractions bien intimes auxquelles il pourra s’adonner sans devoir justifier de quoi que ce soit à qui que ce soit. Qui a dit que nous jonglions avec nos secrets et nos ambivalences ?

         En somme, c’est le portrait et l’ambiance d’une famille bien ordinaire que nous propose de découvrir là, Arthur Dreyfus dans ce quatrième roman.

         Tout irait donc pour le mieux dans le meilleur des mondes tranquilles si Véronique ne trouvait pas la mort peu après son arrivée à Sousse sous les balles rapides et efficaces, sous le staccato de la kalachnikov de Seifeddine, tout jeune étudiant qui s’est rapidement radicalisé suite à une condition sociale qu’il refuse, suite à une déception amoureuse dont il ne se remet pas. Comme si Allah, les fous de Dieu pouvaient l’aider à se réparer. Ainsi, Seifeddine va servir l’État islamique en commettant un acte qui l’enverra au ciel, qui marquera son passage sur une terre souillée par des mécréants. Résilience pour le pire. Résilience pour mieux retomber !

arthur dreyfus

Photo d’Arthur Dreyfus © DR

         Au-delà même du roman, l’esprit éclairé, bougrement observateur, la plume juste et acérée d’Arthur Dreyfus nous dépeignent le processus de la perte, de l’incompréhension, de la folie qui est capable d’emporter les Hommes. Il explore avec talent toutes les phases du deuil que l’on refoule, que l’on se doit de débuter pour rester vivant. Mais tout autant les phases, colère, abattement, sentiment d’injustice, vengeance, inhérentes aux morts accidentelles, de surcroît dans une époque en proie au terrorisme. Quant à l’analyse de la gestion de crise par un état démuni devant un tel drame, elle est aussi authentique que glaçante.

         Les portraits d’Alexia et Bernard sont justes, finement travaillés et même s’ils vivent la disparition de Véronique chacun à leur façon, l’auteur réussit toujours à les maintenir humains quand le pire peut déshumaniser.

         Au fil de ses romans, et c’est très marquant, Arthur Dreyfus se patine et c’est heureux, Encore heureux pourrait-il souffler ! Sans Véronique est un roman grave et percutant qui résonne longtemps encore après sa lecture. Mais de la fiction à la réalité, il n’y a que quelques pages, l’auteur nous le prouve subtilement. Son choix de mise en page en est aussi la preuve ; comment s’extraire de l’enfermement, de ce silence soudain et assourdissant imposé par le sujet et le choix des mots ? On ne sort pas indemne d’une telle lecture, pour notre salut.         

Sans Véronique d’Arthur Dreyfus Parution en janvier 2017 aux Éditions Gallimard – Couverture © Gallimard – 260 pages – Prix : 19,50 € –

La deuxième chronique de la semaine par Christophe 

Comme une respiration

Christophe Maris, Journaliste – Écrivain – Expert en communication
© MARIS Conseil – 2017 – Tous droits réservés

Tu aimeras sûrement aussi...

Pas de commentaire

Un commentaire à faire ?