Good News for you, we give more choice to read good articles, such as: about Abercrombie UK Clothing:Abercrombie UK,about Hollister Clothing UK:Hollister Outlet UK,about Burberry UK:Burberry outlet uk,About Louis Vuitton fr:Louis Vuitton Pas Cher,about canada goose canada:canada goose outlet,ralph lauren fr:ralph lauren pas cher,moncler fr:moncler pas cher, and moncler uk:moncler outlet,ralph lauren uk:ralph lauren outlet online,Polo Ralph Lauren fr:Polo Ralph Lauren Pas Cher,moncler fr:moncler jackets,Hollister fr:Hollister Pas Cher,Louis Vuitton uk:Louis Vuitton outlet UK. Best canada dvd shop Every people like beautiful things, but they donot know how to different.Today, we just show you some good articles to let you know more about beautiful things. first is ralph lauren sale uk, and ralph lauren soldes fr. about winter coats moncler outlet uk, and canada goose outlet canada direct,canada goose uk outlet clothing.doudoune moncler pas cher moncler fr, and goose ca canada goose sale. When you want watch tv, you can buy cheap dvd us,dvd Australia. Play golf, you can visit cheap golf clubs, Golf Sale uk. Women will like fashion bags, Louis Vuitton Outlet UK, and fr Sacs Louis Vuitton Pas Cher, and beats headphone uk cheap beats by dre, fashion clothing hollister outlet uk, and vêtements pas cher Hollister Pas Cher, hollister outlet uk, burberry uk Burberry Outlet. How it popular? we should let you know more information about beautiful things, please read carefully and get some useful things!
Beats By Dre Black Friday Beats By Dre Canada Hollister UK Michael Kors outlet uk ugg pas cher New Balance pas cher new balance 574 pas cher new balance canada New Balance Trainers New Balance Trainers New Balance shoes north face canada north face outlet Isabel Marant Sneakers ugg pas cher Ralph Lauren Paris Ralph Lauren Canada

[Chronique littéraire] Une ombre chacun de Carole Llewellyn

Une ombre chacun

Premier roman

« Il n’y avait dans ma mort aucune injustice. Je l’avais vue arriver jusqu’à moi avec une froide évidence. »

Clara est une jeune trentenaire qui vit à Paris, mariée à Charles, banquier imbu de lui-même issu d’une famille de notables, et s’ennuie tellement qu’elle passe une grande partie de son temps entre les réseaux sociaux, les courses au Bon Marché, à jouer à la bonne épouse installée dans une vie confortable…

Seven, lui, est un vétéran des guerres en Irak et en Afghanistan. Il vit et s’ennuie dans un job insignifiant à Colombus, Ohio aux côtés de sa femme, Brooke, qu’il pense aimer encore un peu…

Le destin de ces deux-là va être totalement lié lorsque Clara disparaît soudainement des radars et que Seven décide de proposer ses services d’ancien Marine à Charles pour tenter de la retrouver. Car l’intime conviction de Seven est que Clara n’a pas été enlevée, n’est pas morte et se trouve quelque part. Quelque part mais où ? Cela ne l’angoisse pas, il se sait capable de retrouver n’importe qui sur la planète.

Pourquoi Clara s’est-elle effacée ? Elle qui a vécu un enlèvement, alors petite fille, par un pédophile ? Pourquoi Seven s’intéresse-t-il à son cas alors qu’il vit à six mille kilomètres de la jeune femme ?

Parce que ces deux-là ont perdu la notion de l’essentiel et sont en quête de sens. Parce que ces deux-là passent leur existence à nier leur part d’ombre.

D’un continent à l’autre, à travers l’Europe, Carole Llewellyn nous emmène dans un voyage au suspense constant aux côtés de Clara comme de Seven pour comprendre tous les pourquoi de leur situation, toutes les causes de cette vie de solitude qui les dépouille peu à peu.

Si l’une semble fragile et pour laquelle on développe de l’empathie, si l’un semble plutôt bourru et assez brut de décoffrage, il est tout aussi attachant parce que c’est un homme plutôt sincère alors qu’on lui a toujours enseigné d’user de faux-semblants pour servir sa patrie, pour dissimuler ses ressentis.

Photo Carole Llewellyn © Melania Avanzato

Photo Carole Llewellyn © Melania Avanzato

Les deux héros de ce road-movie éprouvant sont deux montagnes de blessures, de cassures. Peu à peu, on espère qu’ils réussiront à se réparer. On tremble sans cesse quand Seven est sur le point de retrouver celle qui fuit, qui se fuit, et qu’il échoue. Mais on peut compter sur la perspicacité de l’auteure pour capter notre attention jusqu’au terme de ce premier roman, pertinent.

Et si les deux protagonistes qui ne se connaissent pas finissaient par se trouver, par se retrouver, qu’auraient-ils à se dire ? Que pourraient-ils partager ? Pendant tout ce voyage, l’un comme l’autre vont multiplier les rencontres. Des rencontres refondatrices, et des rencontres dont il faudra se méfier, ne serait-ce que de par la personnalité de Charles, le mari de Clara, homme totalement venimeux, aussi fourbe qu’un cancer. Des rencontres décisives, des rencontres éclairées et éclairantes.

Au-delà de l’histoire, il y a une véritable réflexion sur le sens que nous savons, que nous tentons de donner à notre vie. Que reste-t-il quand on s’affranchit de tous les artifices que nous multiplions par protection, par couardise souvent ? On avance nu dans la vie, nu des vérités comme des mensonges. De l’intime à l’universel, le roman, Une ombre chacun, est captivant, haletant et permet de comprendre – au-delà des apparences -, combien les êtres sont aussi faibles que forts.

Une ombre chacun de Carole Llewellyn – Éditions Belfond – 300 pages – Parution : avril 2017 – Couverture © Justin Delort – Prix : 17,00 €

La deuxième chronique de la semaine

Elle voulait juste marcher tout droit

Christophe MARIS, Journaliste – Écrivain – Expert en communication © MARIS Conseil – 2017 – Tous droits réservés. 

Tu aimeras sûrement aussi...

Pas de commentaire

Un commentaire à faire ?