Good News for you, we give more choice to read good articles, such as: about Abercrombie UK Clothing:Abercrombie UK,about Hollister Clothing UK:Hollister Outlet UK,about Burberry UK:Burberry outlet uk,About Louis Vuitton fr:Louis Vuitton Pas Cher,about canada goose canada:canada goose outlet,ralph lauren fr:ralph lauren pas cher,moncler fr:moncler pas cher, and moncler uk:moncler outlet,ralph lauren uk:ralph lauren outlet online,Polo Ralph Lauren fr:Polo Ralph Lauren Pas Cher,moncler fr:moncler jackets,Hollister fr:Hollister Pas Cher,Louis Vuitton uk:Louis Vuitton outlet UK. Best canada dvd shop Every people like beautiful things, but they donot know how to different.Today, we just show you some good articles to let you know more about beautiful things. first is ralph lauren sale uk, and ralph lauren soldes fr. about winter coats moncler outlet uk, and canada goose outlet canada direct,canada goose uk outlet clothing.doudoune moncler pas cher moncler fr, and goose ca canada goose sale. When you want watch tv, you can buy cheap dvd us,dvd Australia. Play golf, you can visit cheap golf clubs, Golf Sale uk. Women will like fashion bags, Louis Vuitton Outlet UK, and fr Sacs Louis Vuitton Pas Cher, and beats headphone uk cheap beats by dre, fashion clothing hollister outlet uk, and vêtements pas cher Hollister Pas Cher, hollister outlet uk, burberry uk Burberry Outlet. How it popular? we should let you know more information about beautiful things, please read carefully and get some useful things!
Beats By Dre Black Friday Beats By Dre Canada Hollister UK Michael Kors outlet uk ugg pas cher New Balance pas cher new balance 574 pas cher new balance canada New Balance Trainers New Balance Trainers New Balance shoes north face canada north face outlet Isabel Marant Sneakers ugg pas cher Ralph Lauren Paris Ralph Lauren Canada

[Chronique littéraire] Un pays pour mourir d’Abdellah Taïa

La chronique littéraire

L’écrivain marocain Abdellah Taïa est connu pour ses prises de position défendant l’homosexualité et la liberté individuelle au sein de son pays. Le titre de son dernier roman, Un pays pour mourir, fait écho au personnage public.

026012015164633000000JA2820p080

Un pays pour mourir – Éditions Le Seuil –  164 pages – Parution : janvier 2015 – Couverture : © Le Seuil –  Prix : 16 € –

Abdellah Taïa signe un nouveau roman marquant tant sur fond de Maroc que sur fond de la condition de la femme venue de l’Atlas pour tenter de décrocher l’eldorado dans la capitale française, Paris. Paris ville de tous les fantasmes qui au fur et à mesure des pages se révèle plus comme un miroir aux alouettes que comme un paradis.

Car ces femmes qui veulent s’émanciper, si elles connaissaient l’humiliation, le viol, le mariage forcé, l’islam détourné au seul profit de l’homme, retombent systématiquement dans l’esclavage sexuel au nord de Paris et des grandes métropoles. Tous les personnages d’Abdellah Taïa sont touchants et attachants, que ce soit Zahira la jeune femme dont le père s’est pendu et qui a choisi la fuite croyant peut-être naïvement accéder à la liberté, Aziz alias Zannouba, le travesti qui se fait défoncer chaque nuit dans les bosquets du bois de Boulogne par des grands patrons, des hommes influents, des types bien sapés, des politiques qui ne s’assument pas ; et que dire du musulman que l’auteur dénonce qui encule à tout va mais vit le jour dans le non-dit et dont le rêve est de se faire opérer (je veux perdre ma bite et mes couilles) parce qu’il se sent femme dans sa tête comme dans son corps depuis toujours même quand ses nombreuses sœurs prenaient soin de lui petit garçon du bled et le maquillaient. Alors il traîne ses talons aiguilles, sa perruque, son maquillage et son petit cul pour engranger le fric nécessaire à sa métamorphose et puis Zineb de laquelle on ne sait pas grand-chose sinon qu’elle a disparu. Il faudra dévorer les 160 pages de ce roman poignant pour découvrir ce qu’il lui est arrivé.

À travers des fragments de vie qui s’entrechoquent violemment les uns contre les autres, Un pays pour mourir suit ces émigrés, rêveurs et invisibles, dans leur dernier combat. Des destins fracassés au cœur d’un monde post-colonial où trouver sa vraie place, avoir une deuxième chance, s’avère impossible.

Infidèles-d’Abdellah-Taïa

Photo Abdellah Taïa ©DR

Abdellah Taïa poursuit la route qu’il a empruntée depuis le début de son écriture. Plus qu’un écrivain il est aussi un excellent analyste et observateur sociologique de la condition des femmes comme des hommes issus de pays qui s’annoncent ouverts et tolérants, qui demeurent en réalité dans le non-dit, dans des pratiques que la religion interdit mais où les hommes dominés par leur queue outrepassent. C’est aussi une réflexion subtile et sans détours sur le devenir, le quotidien réel d’humains qui pensent à tort que tout est réalisable dès lors que l’on accède aux pays occidentaux, en apparence plus libres, moins coincés, prêts à offrir une dignité. Un leurre. Un mensonge. La descente aux enfers assurée. Des djinns totalement empoisonnés.

Texte fort, sec et violent comme la vie de nos frères et sœurs du Maghreb. À lire pour mieux réfléchir. Jamais vulgaire, Un pays pour mourir, est franc, réaliste et traduit nos travers sans jamais nous culpabiliser. Car Taïa ne s’inscrit jamais dans le jugement, uniquement la révélation de faits réels pour tenter de mieux comprendre les difficultés et la complexité de l’âme humaine.

Christophe Maris, Journaliste-Écrivain-Expert communication
© Maris Conseil – mai 2015 – Tous droits réservés –

Photo de Une par Nathalie Gautreau 

 

Tu aimeras sûrement aussi...

Pas de commentaire

Un commentaire à faire ?