Good News for you, we give more choice to read good articles, such as: about Abercrombie UK Clothing:Abercrombie UK,about Hollister Clothing UK:Hollister Outlet UK,about Burberry UK:Burberry outlet uk,About Louis Vuitton fr:Louis Vuitton Pas Cher,about canada goose canada:canada goose outlet,ralph lauren fr:ralph lauren pas cher,moncler fr:moncler pas cher, and moncler uk:moncler outlet,ralph lauren uk:ralph lauren outlet online,Polo Ralph Lauren fr:Polo Ralph Lauren Pas Cher,moncler fr:moncler jackets,Hollister fr:Hollister Pas Cher,Louis Vuitton uk:Louis Vuitton outlet UK. Best canada dvd shop Every people like beautiful things, but they donot know how to different.Today, we just show you some good articles to let you know more about beautiful things. first is ralph lauren sale uk, and ralph lauren soldes fr. about winter coats moncler outlet uk, and canada goose outlet canada direct,canada goose uk outlet clothing.doudoune moncler pas cher moncler fr, and goose ca canada goose sale. When you want watch tv, you can buy cheap dvd us,dvd Australia. Play golf, you can visit cheap golf clubs, Golf Sale uk. Women will like fashion bags, Louis Vuitton Outlet UK, and fr Sacs Louis Vuitton Pas Cher, and beats headphone uk cheap beats by dre, fashion clothing hollister outlet uk, and vêtements pas cher Hollister Pas Cher, hollister outlet uk, burberry uk Burberry Outlet. How it popular? we should let you know more information about beautiful things, please read carefully and get some useful things!
Beats By Dre Black Friday Beats By Dre Canada Hollister UK Michael Kors outlet uk ugg pas cher New Balance pas cher new balance 574 pas cher new balance canada New Balance Trainers New Balance Trainers New Balance shoes north face canada north face outlet Isabel Marant Sneakers ugg pas cher Ralph Lauren Paris Ralph Lauren Canada

[Chronique littéraire] Trois gouttes de sang et un nuage de coke de Quentin Mouron

Bureau 2
Couv trois gouttes de sang

Trois gouttes de sang et un nuage de coke – Éditions La Grande Ourse – 222 pages – Parution : juin 2015 – Couverture : ©Julien Vergne – Prix : 18 €

Ah mais c’est qu’il écrit comme un prince ce jeune Quentin Mouron. J’en serais presque envieux. Peut-être devrais-je prendre quelques rails de coke comme dans son dernier opus, Trois gouttes de sang et un nuage de coke, paru aux Éditions de La Grande ourse, pour tenter de sortir une chronique digne de ce nom. 26 ans quatre romans et pas des moindres… Il sort d’où ce zébulon ? De Suisse, du Canada ? Des deux mon capitaine. Il s’est essayé à plusieurs genres et cette fois il nous livre un polar et toute la mécanique qui va avec. C’est réglé comme une horloge. Un boulot d’orfèvre. Attention, dès lors que l’on démarre, on ne cale plus, on va jusqu’au bout sans lâcher une page quitte à revenir en arrière parfois pour se délecter un peu plus et retarder l’échéance finale : le dénouement. La petite mort.

Quel petit «con» ! Non seulement il est charmant mais en plus il collectionne les talents : romancier, poète, des connaissances sur l’impressionnisme et le post-impressionnisme à faire pâlir les maîtres de conférences en art pictural qui se la jouent dans des amphis surchauffés et quant à la musique, moi je dépose les armes. Il m’a littéralement cloué au salon alors que j’étais pris dans son intrigue.

            Mais que se passe-t-il donc dans ce Boston, Massachusetts (que j’ai tant aimé sillonner il y a quelques années) en cette fin d’année 2013 ? Un vieux est retrouvé assassiné. Non seulement il a été refroidi mais il porte les stigmates de la sauvagerie, sans parler d’une parfaite énucléation. (pendant qu’on y est ne rien perdre de vue).

            De suite, le shérif McCarthy va prendre les choses en mains, aidé en cela par les hommes de sa brigade. Mais c’est sans compter avec le mystérieux détective Franck qui rôde dans le coin, dont les méthodes se révèlent quelque peu suprenantes sinon déconcertantes. Tous les ingrédients du bon polar en sus – il renouvelle le genre à merveille ce petit «con» qui tient une plume en or -, un suspect, des suspects qui vont se dérouler comme on égraine un chapelet, des mafieux de renom, des putes, du sexe à volonté et des nuages de coke qui ressemblent davantage à une minoterie très singulière.

            Et il nous tient en haleine de la première à la dernière page. On a bien quelques doutes parfois, on se dit, tiens je pense que j’ai trouvé, et puis mince, Mouron nous a bernés. Il nous entraîne vers de fausses pistes juste pour nous montrer que c’est lui qui domine sa monture ; l’actif c’est lui, le passif c’est le lecteur. Du coup on se laisse conduire dans ces milieux interlopes qu’il semble adouber parfois sinon toujours.

quentin mouron

Photo Quentin Mouron ©DR

            Il fallait oser. Le beau gosse l’a réalisé. Mais où est-il allé chercher tout cela ? À croire qu’il a passé des mois avec des équipes de la scientifique ou qu’il a tenté l’expérience du crime ou du double-crime. Et si c’était lui ce Franck ? Allez savoir. En tout cas, j’ai pris mon pied même si j’attends avec impatience et des crises de priapisme littéraires qu’il m’apprenne à manier le suspens comme il s’y entend. Au bout de quatre heures, je tirai la tronche… Pourquoi ? Parce qu’il m’avait livré la clé. Ok, je ne m’étais pas trop planté mais je ne m’attendais sûrement pas à un tel final. Un orgasme comme on n’en connaît guère dans le monde du polar.

            Franchement, si vous passez à côté de ce petit bijou, c’est que vous n’avez pas les yeux en face des trous, tout comme le vieux Jimmy Henderson. Quentin Mouron quant à lui ne perd rien pour attendre… Ce petit «con» est condamné. Au succès !

(Si ce roman n’est pas porté à l’écran dans les prochaines années, je n’y comprends rien)

Christophe Maris, Journaliste-Écrivain-Expert en communication
©MARIS Conseil – octobre 2015 – Tous droits réservés
Image à la Une collection personnelle de Christophe

Tu aimeras sûrement aussi...

Pas de commentaire

Un commentaire à faire ?