Good News for you, we give more choice to read good articles, such as: about Abercrombie UK Clothing:Abercrombie UK,about Hollister Clothing UK:Hollister Outlet UK,about Burberry UK:Burberry outlet uk,About Louis Vuitton fr:Louis Vuitton Pas Cher,about canada goose canada:canada goose outlet,ralph lauren fr:ralph lauren pas cher,moncler fr:moncler pas cher, and moncler uk:moncler outlet,ralph lauren uk:ralph lauren outlet online,Polo Ralph Lauren fr:Polo Ralph Lauren Pas Cher,moncler fr:moncler jackets,Hollister fr:Hollister Pas Cher,Louis Vuitton uk:Louis Vuitton outlet UK. Best canada dvd shop Every people like beautiful things, but they donot know how to different.Today, we just show you some good articles to let you know more about beautiful things. first is ralph lauren sale uk, and ralph lauren soldes fr. about winter coats moncler outlet uk, and canada goose outlet canada direct,canada goose uk outlet clothing.doudoune moncler pas cher moncler fr, and goose ca canada goose sale. When you want watch tv, you can buy cheap dvd us,dvd Australia. Play golf, you can visit cheap golf clubs, Golf Sale uk. Women will like fashion bags, Louis Vuitton Outlet UK, and fr Sacs Louis Vuitton Pas Cher, and beats headphone uk cheap beats by dre, fashion clothing hollister outlet uk, and vêtements pas cher Hollister Pas Cher, hollister outlet uk, burberry uk Burberry Outlet. How it popular? we should let you know more information about beautiful things, please read carefully and get some useful things!
Beats By Dre Black Friday Beats By Dre Canada Hollister UK Michael Kors outlet uk ugg pas cher New Balance pas cher new balance 574 pas cher new balance canada New Balance Trainers New Balance Trainers New Balance shoes north face canada north face outlet Isabel Marant Sneakers ugg pas cher Ralph Lauren Paris Ralph Lauren Canada

[Chronique littéraire] Sans lui de Catherine Rolland

thumbnail_sans lui

Qui sont donc Lénaïc et Éthan Sostein ? Deux frères ? Plus que deux frères… Des jumeaux… Et comme nombre de jumeaux, totalement fusionnels. Et ce, depuis leur enfance, depuis aussi le drame qui a décimé une partie des leurs : l’incendie de la demeure familiale située dans le Vercors au-delà de la grande ville, Grenoble.

Que s’est-il passé ce jour-là, ce soir-là pour que seuls Lénaïc et Éthan s’en soient sortis ? Est-ce un accident ? Un incendie criminel ? Et surtout dans la deuxième hypothèse, pourquoi ?

Si Éthan semble plutôt enclin aux affaires, Lénaïc, lui, est un véritable artiste, sensible à la peinture ; c’est d’ailleurs dans ce monde de couleurs ajouté à celui de la piété et de l’ésotérisme qu’il se réfugie, même s’il paraît incapable de penser, d’avancer sans sentir en lui l’omniscience de son frère, son double, son lui-même. Comment ces deux-là vont tenter de se réparer si l’on peut évoquer ce verbe « réparer » ? Capacité à la résilience, siffleront facilement d’aucuns, d’aucunes… Même avec la complicité de Flore, l’amoureuse d’Éthan, la présence adjuvante d’Olivier, le prêtre du village, le parcours vers la vie, des jumeaux, ne s’annonce en rien comme une sinécure. Sinécure demeurant un doux euphémisme !

 Photo Catherine Rolland © DR

Photo Catherine Rolland © DR

À travers un roman construit de manière magistrale, un labyrinthe presque sans fin et surtout au fil d’Ariane si ténu, Catherine Rolland nous entraîne dans une intrigue où les brumes nous perdent souvent ; à chacun de faire son parcours mais sa maestria permet de ne jamais lâcher la page du début à la fin. Et l’auteure travaille tant les personnages, les corps et la problématique thématique de la gémellité que l’on se surprend tant fasciné qu’apeuré devant certaines situations. Du coup, on s’accroche encore plus. La plume ne néglige pas non plus les lieux qui comptent bien plus qu’on ne pourrait naïvement le penser.

Épineux sujet que Catherine Rolland traite là : du trouble de la fusion qu’impose la gémellité. Qui est qui ? Qui est quoi ? Éthan est-il Lénaïc ? Lénaïc peut-il être Éthan ? Effets miroir ? Avec ou sans tain ? Et si ces deux-là n’étaient qu’un ? On se perd pour mieux se retrouver ou l’on se retrouve pour mieux se perdre ? C’est fondateur autant que destructeur… Quant au coup de maître, tant littéraire qu’au sens strict de l’intrigue, il réside dans les dernières pages ! Que dire de plus que : réussi ! L’auteure fait mouche ! Je suis resté sans voix !

Et comment ne pas faire le pont avec L’amant double, le dernier bijou que nous a offert François Ozon dans les salles obscures en cette fin de printemps ? Même thématique, des intrigues qui se rejoignent sur le terrain du « diabolique » parce que soyons francs, il y a du « diabolique » bien mené, bien calibré dans ces deux projets artistiques. Et Catherine Rolland n’a franchement pas à rougir de la comparaison avec son confrère cinéaste. Tous deux ont gagné des galons dans leur démarche. Et l’on en sort admiratif et totalement secoué !

À lire, à voir, à déguster sans modération !

Sans lui  de Catherine Rolland Éditions Mon Village – 180 pages – Parution : octobre 2016 – Couverture : © Jean-François Bogue – Prix : 17,90 €

Christophe Maris, Journaliste – Écrivain – Expert en communication
© MARIS Conseil – 2017 – Tous droits réservés.

Tu aimeras sûrement aussi...

Pas de commentaire

Un commentaire à faire ?