Good News for you, we give more choice to read good articles, such as: about Abercrombie UK Clothing:Abercrombie UK,about Hollister Clothing UK:Hollister Outlet UK,about Burberry UK:Burberry outlet uk,About Louis Vuitton fr:Louis Vuitton Pas Cher,about canada goose canada:canada goose outlet,ralph lauren fr:ralph lauren pas cher,moncler fr:moncler pas cher, and moncler uk:moncler outlet,ralph lauren uk:ralph lauren outlet online,Polo Ralph Lauren fr:Polo Ralph Lauren Pas Cher,moncler fr:moncler jackets,Hollister fr:Hollister Pas Cher,Louis Vuitton uk:Louis Vuitton outlet UK. Best canada dvd shop Every people like beautiful things, but they donot know how to different.Today, we just show you some good articles to let you know more about beautiful things. first is ralph lauren sale uk, and ralph lauren soldes fr. about winter coats moncler outlet uk, and canada goose outlet canada direct,canada goose uk outlet clothing.doudoune moncler pas cher moncler fr, and goose ca canada goose sale. When you want watch tv, you can buy cheap dvd us,dvd Australia. Play golf, you can visit cheap golf clubs, Golf Sale uk. Women will like fashion bags, Louis Vuitton Outlet UK, and fr Sacs Louis Vuitton Pas Cher, and beats headphone uk cheap beats by dre, fashion clothing hollister outlet uk, and vêtements pas cher Hollister Pas Cher, hollister outlet uk, burberry uk Burberry Outlet. How it popular? we should let you know more information about beautiful things, please read carefully and get some useful things!
Beats By Dre Black Friday Beats By Dre Canada Hollister UK Michael Kors outlet uk ugg pas cher New Balance pas cher new balance 574 pas cher new balance canada New Balance Trainers New Balance Trainers New Balance shoes north face canada north face outlet Isabel Marant Sneakers ugg pas cher Ralph Lauren Paris Ralph Lauren Canada

[Chronique littéraire] Les mots entre mes mains de Guinevere GLASFURD

buro biblio

Premier roman…
Traduit de l’anglais (Royaume-Uni) par Claire Desserey.

Chronique_Glasfurd

Les mots entre mes mains de Guinevere Glasfurd – Éditions Préludes – Couverture : © Jeff Cottenden – Parution août 2016 – 440 pages – Prix : 15,90 €

         Hollande, XVIIe siècle. Dans la campagne des environs d’Amsterdam, l’auteur nous propose de faire la connaissance d’Helena Jans van der Strom, servante un peu particulière puisqu’elle est nouvellement au service d’un maître qui s’apprête à accueillir pour un temps indéterminé un illustre personnage qui fuit la France : René Descartes.

         Jeune, volontaire, ingénue, Helena va se dévouer entièrement, naturellement, à sa tâche même si l’on devine assez rapidement qu’elle ambitionnait autre chose pour son existence. Mais elle respecte la volonté de sa mère qui en a décidé ainsi. Émancipation en forme d’emprisonnement puisqu’elle doit chaque jour accomplir ce que le maître ordonne, tenir la maison, multiplier les allers-retous au marché, laver le linge, tout ce qui incombe à une bonniche de l’époque. Et elle ne peut même plus admirer son frère qui s’est embarqué comme marin au long cours, sillonne les mers, mer qui a englouti leur père.

         Dès que Descartes débarque dans cet home, Helena doit tout faire pour que le savant, le philosophe soit bien, dans de bonnes conditions pour parfaire son encyclopédie et poursuivre ses expériences. Et elle ne va pas manquer d’entrain, d’énergie mais toujours en silence, se tenant toujours aux volontés de Monsieur. C’est ainsi qu’elle le nommera toujours.

         Au fil du temps et du déroulé des saisons, Descartes qui accuse plus de vingt ans que la jeune femme, comprend et encourage les efforts d’Helena. Elle apprend à lire, à écrire et ses observations métaphysiques ou physiques ravissent l’intellectuel. Ce qui devait arriver arrivera, Helena tombe amoureuse de Descartes et celui-ci la déflore et l’initie petit à petit, dans un respect qui change des brutes qui occupent les campagnes ou les ports hollandais, aux choses de l’amour, aux choses du sexe. Mais toujours tout en discrétion. Si jamais le maître d’Helena ou l’homme à tout faire de Descartes découvrait leur relation, il en coûterait à la petite servante.

Glasfurd

Guinevere Glasfurd, photo © DR

         Jusqu’au jour où… Helena tombe enceinte. Un drame. Il faut absolument dissimuler sa grossesse. Le père ne doit pas être révélé, ce serait forfaiture, d’autant que Descartes a une famille en France et qu’il est en exil. De plus Descartes est catholique, Helena est protestante. La jeune femme obtempère et ira se cacher pour accoucher chez une logeuse par laquelle elle est déjà passée. Mais Descartes ne fuit pas ses responsabilités même si pour les besoins de ses recherches, de ses études, il brille souvent par son absence. Il assume son acte et matériellement prend soin de la mère comme de la petite fille qui lui ressemble.

         Ils iront se réfugier pour quelques mois de tranquillité dans un petit cottage en bord de mer ; c’est là que la petite grandira et, comme ses parents, s’éveillera à la nature, à tout ce qui l’entoure et s’attachera à « son oncle ». Avant des rebondissements, avant des drames, avant les épreuves de l’existence.

         « En dévoilant cette relation amoureuse avérée et méconnue, Guinevere Glasfurd dresse le portrait fascinant d’une femme lumineuse, en avance sur son temps, et révèle une autre facette du célèbre philosophe français.

         Un roman de passion et de liberté qui nous plonge dans une fresque envoûtante des Pays-Bas au « siècle d’or », à la manière de La jeune fille à la perle. »

La deuxième chronique de la semaine par Christophe

Arrête avec tes mensonges de Besson

Christophe Maris, Journaliste – Écrivain – Expert en communication
©MARIS Conseil – janvier 2017 – Tous droits réservés
Image de Une : collection privée CM

Tu aimeras sûrement aussi...

Pas de commentaire

Un commentaire à faire ?