Good News for you, we give more choice to read good articles, such as: about Abercrombie UK Clothing:Abercrombie UK,about Hollister Clothing UK:Hollister Outlet UK,about Burberry UK:Burberry outlet uk,About Louis Vuitton fr:Louis Vuitton Pas Cher,about canada goose canada:canada goose outlet,ralph lauren fr:ralph lauren pas cher,moncler fr:moncler pas cher, and moncler uk:moncler outlet,ralph lauren uk:ralph lauren outlet online,Polo Ralph Lauren fr:Polo Ralph Lauren Pas Cher,moncler fr:moncler jackets,Hollister fr:Hollister Pas Cher,Louis Vuitton uk:Louis Vuitton outlet UK. Best canada dvd shop Every people like beautiful things, but they donot know how to different.Today, we just show you some good articles to let you know more about beautiful things. first is ralph lauren sale uk, and ralph lauren soldes fr. about winter coats moncler outlet uk, and canada goose outlet canada direct,canada goose uk outlet clothing.doudoune moncler pas cher moncler fr, and goose ca canada goose sale. When you want watch tv, you can buy cheap dvd us,dvd Australia. Play golf, you can visit cheap golf clubs, Golf Sale uk. Women will like fashion bags, Louis Vuitton Outlet UK, and fr Sacs Louis Vuitton Pas Cher, and beats headphone uk cheap beats by dre, fashion clothing hollister outlet uk, and vêtements pas cher Hollister Pas Cher, hollister outlet uk, burberry uk Burberry Outlet. How it popular? we should let you know more information about beautiful things, please read carefully and get some useful things!
Beats By Dre Black Friday Beats By Dre Canada Hollister UK Michael Kors outlet uk ugg pas cher New Balance pas cher new balance 574 pas cher new balance canada New Balance Trainers New Balance Trainers New Balance shoes north face canada north face outlet Isabel Marant Sneakers ugg pas cher Ralph Lauren Paris Ralph Lauren Canada

[Chronique Littéraire] Mala Vida de Marc Fernandez

Mala Vida

Premier roman…

Inutile d’essayer de résister, de ralentir la cadence quand on se lance dans la lecture du roman de Marc Fernandez, Mala Vida. Le suspense s’inscrit à chaque page. Du coup, non seulement, on ne décroche pas mais on reste concentré tant sur l’intrigue que sur les personnages (ces personnages que l’on retrouve dans son deuxième opus, Guérilla Social Club), Diego Martin, le journaliste, Isabel, l’avocate, David Ponce, le juge ou encore la mystérieuse Ana venue de Buenos Aires…

Cependant, l’affaire ne se déroule pas en Argentine mais dans l’Espagne d’aujourd’hui. Et pourtant c’est encore l’Histoire qui va être à la source du désordre dans lequel débute le roman. Depuis quelque temps, la droite est revenue aux affaires et les tensions sont palpables entre le pouvoir et la population. Non comme au temps de Franco, le Caudillo – qui occupa tragiquement la place entre 1939 et 1975 -, nonobstant, depuis la crise de 2008, le pays sombre peu à peu dans le chômage, les faillites, le désespoir et des langues se délient pour dénoncer la bulle spéculative qui a plongé les Ibères dans la pauvreté. Même l’Europe refuse de les soutenir et d’étaler des dettes abyssales. Quand les uns sont obligés de tout vendre, de faire la queue devant Pôle Emploi et les caisses d’allocations, d’autres proches du pouvoir poursuivent leur enrichissement personnel, des oligarques latins. Rien ne va plus, le système craque et les Espagnols tout autant. Parallèle astucieux et implicite de l’auteur avec la Grèce, le Portugal, l’Italie.

Marc Fernandez

Photo de Marc Fernandez © Paolo Bevilacquo

C’est dans cette ambiance que l’on assiste à des assassinats que l’on pense d’abord politiques. Ce serait sans compter avec la curiosité féroce, subtile et efficace de Diego Martin, journaliste à Radio Uno, qui décide d’enquêter sur ces meurtres bien mystérieux, ne serait-ce que pour alimenter son rendez-vous radiophonique hebdomadaire « Ondes confidentielles », émission dans laquelle il décortique toutes les affaires suspectes qui se déroulent souvent au niveau de l’Etat. Un moment citoyen qui intéresse au plus haut point les auditeurs, et qui dérange évidemment les puissants.

Bien entendu, Diego s’adjoint l’aide de ses amis pour tenter de découvrir ce qui se cache derrière ces meurtres en forme de règlements de compte. Et qui s’accélèrent… Et le mettent en danger tout comme son amie avocate, Isabel Ferrer, qui a décidé de faire toute la lumière sur l’affaire des bébés volés.

Car voilà le thème principal de ce roman fort, haletant et glaçant. À la fin des années 1930, sous l’impulsion du Caudillo et avec la complicité de l’Église, de nombreux nouveaux-nés ont été enlevés dès la naissance – souvent ceux dont de pauvres filles-mères ont accouché derrière les parois discrètes de couvents -, puis revendus à des familles riches en mal d’enfants. C’était aussi une punition administrée aux personnes soupçonnées d’être gauchistes ou qui luttaient contre le franquisme. Et l’affaire dure depuis plus de soixante ans… Ainsi nombreuses sont ces femmes qui recherchent encore leurs enfants, nombreux sont les enfants devenus adultes qui ne connaissent pas leurs véritables origines. Or Isabel Ferrer soutient l’ANEV (Association Nationale des Enfants Volés) et enquête pour toutes les victimes des exactions commises par les fascistes. Et elle va découvrir l’horreur, des monstruosités sans jamais flancher, faisant preuve d’un sang froid remarquable. Avec Diego, ils parviendront à faire la lumière sur ces pratiques sombres et criminelles.

À partir du réel, Marc Fernandez nous tient en haleine à travers les intrigues, les découvertes, les rebondissements d’une enquête qui demeure aussi ignoble que palpitante. Totalement passionnant !

Mala Vida de Marc Fernandez – Éditions Préludes – Parution : mars 2015 – Couverture ©  Studio LGF/Richard Watson – 285 pages – Prix : 15,60 € 

La deuxième chronique de la semaine par Christophe

Le grand Paris

Christophe Maris, Journaliste – Écrivain – Expert en communication
© MARIS Conseil – 2017 – Tous droits réservés

Tu aimeras sûrement aussi...

Pas de commentaire

Un commentaire à faire ?