Good News for you, we give more choice to read good articles, such as: about Abercrombie UK Clothing:Abercrombie UK,about Hollister Clothing UK:Hollister Outlet UK,about Burberry UK:Burberry outlet uk,About Louis Vuitton fr:Louis Vuitton Pas Cher,about canada goose canada:canada goose outlet,ralph lauren fr:ralph lauren pas cher,moncler fr:moncler pas cher, and moncler uk:moncler outlet,ralph lauren uk:ralph lauren outlet online,Polo Ralph Lauren fr:Polo Ralph Lauren Pas Cher,moncler fr:moncler jackets,Hollister fr:Hollister Pas Cher,Louis Vuitton uk:Louis Vuitton outlet UK. Best canada dvd shop Every people like beautiful things, but they donot know how to different.Today, we just show you some good articles to let you know more about beautiful things. first is ralph lauren sale uk, and ralph lauren soldes fr. about winter coats moncler outlet uk, and canada goose outlet canada direct,canada goose uk outlet clothing.doudoune moncler pas cher moncler fr, and goose ca canada goose sale. When you want watch tv, you can buy cheap dvd us,dvd Australia. Play golf, you can visit cheap golf clubs, Golf Sale uk. Women will like fashion bags, Louis Vuitton Outlet UK, and fr Sacs Louis Vuitton Pas Cher, and beats headphone uk cheap beats by dre, fashion clothing hollister outlet uk, and vêtements pas cher Hollister Pas Cher, hollister outlet uk, burberry uk Burberry Outlet. How it popular? we should let you know more information about beautiful things, please read carefully and get some useful things!
Beats By Dre Black Friday Beats By Dre Canada Hollister UK Michael Kors outlet uk ugg pas cher New Balance pas cher new balance 574 pas cher new balance canada New Balance Trainers New Balance Trainers New Balance shoes north face canada north face outlet Isabel Marant Sneakers ugg pas cher Ralph Lauren Paris Ralph Lauren Canada

[Chronique littéraire] L’inhabitable de Joy Sorman

Bureau 2

L’inhabitable – Éditions Gallimard – 80 pages – Parution : mars 2016 – Couverture : ©Laurent Chéhère – Prix : 11,50 €

Sommes-nous toujours conscients nous autres qui occupons des logements chauffés, « secure », aérés, ensoleillés et relativement bien placés, de ce que peuvent vivre d’aucunes et d’aucuns avec ou sans famille ? Probablement pas… Probablement pas assez…

            Défi que mène Joy Sorman dans ce petit livre, L’inhabitable, re-publié chez L’Arbalète Gallimard. Dix années d’enquête et de suivi dans les quartiers dits populaires de la capitale française, Paris, celle qui fait tant rêver les touristes mais qui abritent aussi des vies de rien dans des logements totalement insalubres. Un travail de fourmi et une plume acérée pour nommer l’innommable sans jamais –avec élégance– culpabiliser celles et ceux qui peuvent profiter d’un logement confortable.

            De Belleville à Barbès en passant par la Goutte d’Or, Joy Sorman a sillonné avec des chargés sociaux de la Ville de Paris des logements dans lesquels nous ne souhaiterions pas même aller prendre un thé à la menthe. Logements où pourtant s’entassent des familles entières, françaises ou étrangères, régularisées ou pas, des travailleurs avec des salaires mensuels ou bénéficiaires d’aides sociales et souvent candidats au re-logement. Mais on ne quitte pas aussi facilement son trou, sa tanière. Et malgré une volonté des responsables du logement, rénover des bâtiments entiers ou raser et reconstruire prend du temps comme de l’argent. Et pendant ce temps, des gosses évoluent au pays du saturnisme, au pays de tous les possibles, écroulement, électrocution, manque de chaleur et conditions sanitaires normales de vie. Que dire également de la promiscuité comme du danger permanent de visites de squatteurs, de drogués, de gens douteux ?

Photo Joy Sorman ©C. Helie

            Joy Sorman laisse aussi une place importante et essentielle à celles et ceux qu’elle rencontre au fil des visites dans ces quartiers, ceux-là même que nous chassons de notre vue, d’un changement de regard. Ils s’expriment avec une justesse, une colère parfois, une désolation souvent, une raison forcée presque toujours. Plus qu’émouvant c’est l’indignation qui nous grignote au terme de la lecture de ce livre nécessaire ; une manière de nous ouvrir les yeux sur un certain réel, parfois à deux rues de chez nous.

            Autre aspect important, la difficulté de devoir quitter son nid quand on vous propose un re-logement dans un autre quartier, dans d’autres murs, dans d’autres ambiances pas toujours accueillantes. Pas évident humainement de laisser ses connaissances, son voisinage. Perte de repères, perte de soi-même. Perte des autres. Alors tous ces anonymes à qui l’auteure donne un nom, une importance, une dignité évoquent avec une vérité presque cruelle combien ils sont finalement attachés à leur taudis ; preuve en est, quand ils accèdent au confort, ils n’osent l’utiliser pleinement. Et que dire de ces logements pensés par des architectes «baroques» qui oublient dans leur réflexion que certaines structures ne seront jamais totalement adaptées au mode de vie de celles et ceux qui viennent du plus loin et n’ont jamais connu autre chose que se regrouper au sol pour prendre un simple repas, pour retrouver un semblant de convivialité.

Leçon de vie au cœur du vrai ! Sans artifices mais tout en vérité comme en subtilité.

 

Christophe Maris, Journaliste – Écrivain – Expert en communication
©MARIS Conseil – juin 2016 – Tous droits réservés
Image de Une : collection personnelle CM

 

Les prochaines chroniques littéraires dans nos pages

 

 

Tu aimeras sûrement aussi...

Pas de commentaire

Un commentaire à faire ?