Good News for you, we give more choice to read good articles, such as: about Abercrombie UK Clothing:Abercrombie UK,about Hollister Clothing UK:Hollister Outlet UK,about Burberry UK:Burberry outlet uk,About Louis Vuitton fr:Louis Vuitton Pas Cher,about canada goose canada:canada goose outlet,ralph lauren fr:ralph lauren pas cher,moncler fr:moncler pas cher, and moncler uk:moncler outlet,ralph lauren uk:ralph lauren outlet online,Polo Ralph Lauren fr:Polo Ralph Lauren Pas Cher,moncler fr:moncler jackets,Hollister fr:Hollister Pas Cher,Louis Vuitton uk:Louis Vuitton outlet UK. Best canada dvd shop Every people like beautiful things, but they donot know how to different.Today, we just show you some good articles to let you know more about beautiful things. first is ralph lauren sale uk, and ralph lauren soldes fr. about winter coats moncler outlet uk, and canada goose outlet canada direct,canada goose uk outlet clothing.doudoune moncler pas cher moncler fr, and goose ca canada goose sale. When you want watch tv, you can buy cheap dvd us,dvd Australia. Play golf, you can visit cheap golf clubs, Golf Sale uk. Women will like fashion bags, Louis Vuitton Outlet UK, and fr Sacs Louis Vuitton Pas Cher, and beats headphone uk cheap beats by dre, fashion clothing hollister outlet uk, and vêtements pas cher Hollister Pas Cher, hollister outlet uk, burberry uk Burberry Outlet. How it popular? we should let you know more information about beautiful things, please read carefully and get some useful things!
Beats By Dre Black Friday Beats By Dre Canada Hollister UK Michael Kors outlet uk ugg pas cher New Balance pas cher new balance 574 pas cher new balance canada New Balance Trainers New Balance Trainers New Balance shoes north face canada north face outlet Isabel Marant Sneakers ugg pas cher Ralph Lauren Paris Ralph Lauren Canada

[Chronique littéraire] Les Gentilles filles vont au paradis, les autres là où elles veulent d’Elie Grimes

Les gentilles filles vont au paradis

Premier roman (traduit de l’anglais, États-Unis, par Émile Serig)

            Cela sent les vacances, la pause estivale, les transats soigneusement rangés face à la mer ou un bon hamac tendu entre deux arbres dans les jardins. Et là, on ne peut faire autrement qu’attraper pour une agréable après-midi, Les gentilles filles vont au paradis, les autres là où elles veulent, roman d’Élie Grimes. Ah oui, avant de t’y plonger, n’oublie pas la citronnade car tu n’es pas près de bouger.

          Et c’est parti pour une comédie à l’américaine, à la new-yorkaise, devrais-je écrire. Bienvenue dans le petit monde souvent chahuté de Zoey, jeune trentenaire qui a monté son entreprise de traiteur, toujours célibataire et qui entend bien le rester. Toute une pléiade de personnages plus sympathiques, irritants, cocasses les uns que les autres l’entourent, l’agacent, l’aiment, la soutiennent. De son frère Dalton à son associée Sally, de sa grand-mère Nana, plus attachante que jamais, à Adrian, son ami d’enfance.

            Et les situations loufoques ne vont pas manquer, le rythme soutenu non plus car l’auteure (on se demande si ce n’est pas parfois une autobiographie) a veillé aux rebondissements, aux moments d’attente, aux petits secrets bien cachés au fond des tiroirs ou des mémoires pour que l’on ne lâche pas l’affaire.

                  Et on ne lâche rien parce que la mécanique est plutôt bien rodée. Ces Américains trentenaires pourraient être caricaturaux et pourtant nous autres Européens sommes pareils. À la trentaine tout va bien ; mais en même temps c’est le début des doutes. Ai-je choisi la bonne voie ? Quand vais-je m’installer dans une situation durable avec une amoureuse, un amoureux ? Est-ce que je souhaite être prochainement parent ? Je ne supporte plus ma famille qui voudrait me voir marié(e) alors que j’ai envie de m’amuser encore un peu. Où est passée l’insouciance de l’enfance ?

Photo d'Elie Grimes © Sylvain Dollez

Photo d’Elie Grimes © Sylvain Dollez

            Élie Grimes passe au tamis tout ce qui se trame dans la tête de l’héroïne – rien que de très normal pour une cuisinière reconnue et qui pourrait le devenir encore plus. Zoey est attachante, barrée et parfois cassante. Tout ce dont elle rêve, elle le repousse, surtout sur le plan sentimental, depuis sa rupture avec Spencer qui a séduit sa cousine. Mais l’arrivée du mystérieux et ténébreux Matthew Ziegler, critique gastronomique influent, dans la vie des uns comme des autres va mettre une pagaille dans l’ordonnancement de leurs cartes ; et ce n’est pas si mal. Il a tout du type puant, imbuvable et pourtant, celui-là aussi, cache bien son jeu. Les étincelles ne vont pas manquer entre ce jeune fat et Zoey. Pour le meilleur, parfois pour le pire, souvent pour le rire…

            Au-delà de la comédie, que l’on verrait admirablement bien portée à l’écran, Élie Grimes nous régale par ce miroir de nous-mêmes qu’elle nous renvoie. Une étude sans prétention de la génération actuelle des trentenaires souvent indécis, souvent emballés, souvent déçus, souvent bercés d’illusions et résolument enclins à ne jamais s’assagir pour rentrer dans les codes moraux d’une soi-disant société normale. Mais il n’y a jamais rien de normal dans une existence et de cela, Zoey prend doucement conscience.

Et comme ils ont raison… N’attends pas donc, saute sur cette petite perle, tu vas rire de la première à la dernière page ! C’est vif, vivant, loufoque et incroyablement percutant !

Les gentilles filles vont au paradis, les autres là où elles veulent d’Elie Grimes – Éditions Préludes – 445 pages –Parution : mai 2017 – Couverture : © Studio GLF et © Yulia Yerlenianova – Prix : 16,90 €

La deuxième chronique de la semaine

Tous les peintres espagnols...

Christophe Maris, Journaliste – Écrivain – Expert en communication © MARIS Conseil – 2017 – Tous droits réservés.

Tu aimeras sûrement aussi...

Pas de commentaire

Un commentaire à faire ?