Good News for you, we give more choice to read good articles, such as: about Abercrombie UK Clothing:Abercrombie UK,about Hollister Clothing UK:Hollister Outlet UK,about Burberry UK:Burberry outlet uk,About Louis Vuitton fr:Louis Vuitton Pas Cher,about canada goose canada:canada goose outlet,ralph lauren fr:ralph lauren pas cher,moncler fr:moncler pas cher, and moncler uk:moncler outlet,ralph lauren uk:ralph lauren outlet online,Polo Ralph Lauren fr:Polo Ralph Lauren Pas Cher,moncler fr:moncler jackets,Hollister fr:Hollister Pas Cher,Louis Vuitton uk:Louis Vuitton outlet UK. Best canada dvd shop Every people like beautiful things, but they donot know how to different.Today, we just show you some good articles to let you know more about beautiful things. first is ralph lauren sale uk, and ralph lauren soldes fr. about winter coats moncler outlet uk, and canada goose outlet canada direct,canada goose uk outlet clothing.doudoune moncler pas cher moncler fr, and goose ca canada goose sale. When you want watch tv, you can buy cheap dvd us,dvd Australia. Play golf, you can visit cheap golf clubs, Golf Sale uk. Women will like fashion bags, Louis Vuitton Outlet UK, and fr Sacs Louis Vuitton Pas Cher, and beats headphone uk cheap beats by dre, fashion clothing hollister outlet uk, and vêtements pas cher Hollister Pas Cher, hollister outlet uk, burberry uk Burberry Outlet. How it popular? we should let you know more information about beautiful things, please read carefully and get some useful things!
Beats By Dre Black Friday Beats By Dre Canada Hollister UK Michael Kors outlet uk ugg pas cher New Balance pas cher new balance 574 pas cher new balance canada New Balance Trainers New Balance Trainers New Balance shoes north face canada north face outlet Isabel Marant Sneakers ugg pas cher Ralph Lauren Paris Ralph Lauren Canada

[Chronique littéraire] Les corps fragiles d’Isabelle Kauffmann

buro biblio

Les corps fragiles – Éditions Le Passage – 140 pages – Parution : septembre 2016 – Couverture : ©Roseline Granet/Augustin Granet – Prix : 15,00 €

«Ce sont elles qui nous ouvrent les yeux ; ce sont elles qui souvent nous les ferment», écrivait mon ami et mentor Pascal Sevran à propos des femmes, lorsqu’il veillait sur mes progrès en termes d’écriture il y a plus de quinze ans…

         Les femmes, LA femme, sont mises à l’honneur dans le nouveau roman d’Isabelle Kauffmann. Mention spéciale. Mention touchante tout au long de ce texte remarquablement travaillé. Au nom de l’épure pour laisser autant de place aux femmes qu’aux lecteurs. C’est le parcours aussi ordinaire que singulier de Marie-Antoinette, infirmière que nous allons suivre pendant ces quelque cent cinquante pages. Et le moins que l’on puisse écrire est qu’elle a mené une vie tambour battant du matin tôt à tard le soir pour se donner –quasiment corps et âme– à ses patients, ces femmes et ces hommes auxquels elle a prodigué pendant quatre décades les meilleurs soins possibles, que ce soit en milieu hospitalier comme en exercice libéral. Et chacun sait ou redécouvrira qu’en d’autres temps, il n’était pas aisé de trouver sa place professionnellement, socialement lorsqu’on était UNE femme.

         Astuce, c’est par les différentes parties du corps, de nos corps que passe cette autrice particulièrement délicate pour décrire les uns, les autres et la vocation de cette Marie-Antoinette, femme étonnante qui ne manque ni de gravité ni d’humour pour raconter via des anecdotes, des situations souvent marquantes de son quotidien d’infirmière, de mère, de femme entièrement dévouée aux autres, la vie, l’amour, la mort. De son enfance à sa retraite, nous ne lâchons rien tellement le récit est captivant, nous tenant à chaque phrase par les vaisseaux du cœur.

         Derrière chaque mot, derrière chaque chapitre se cachent des existences que nous soupçonnons parfois, que nous méconnaissons souvent. Si Marie-Antoinette est infirmière et pique, c’est avant tout pour calmer les corps, pour apaiser les âmes. Et même si parfois elle a flanché en perdant des patients, jeunes comme moins jeunes, jamais elle n’a renoncé car son métier était aussi sa raison d’être.

Isabelle Kauffmann

Photo Isabelle Kauffmann © DR

         C’est heureux de faire la lumière sur ces femmes-là, sur cette femme-là. Ces femmes que l’on sollicite sans trop se poser de questions quand tout va mal, que l’on oublie aussi vite dès que tout va mieux hormis quelques-uns.

         Roman fort et entièrement généreux proposé par Isabelle Kauffmann, totalement désintéressée, qui prouve une fois de plus qu’elle a à cœur de mettre en exergue les travailleuses de l’ombre, qui donnent tant, que l’on reconnaît souvent trop peu mais qui sont indispensables au fonctionnement humain de toute société. De toute forme d’humanité.

         C’est émouvant et prenant. Fort et nécessaire. Cela force l’humilité et la reconnaissance.

         Hymne à la vie, hymne à l’amour, hymne à LA femme !

 

 

Christophe Maris, Journaliste – Écrivain – Expert en communication
© MARIS Conseil – octobre 2016 – Tous droits réservés
Image de Une : collection privée CM

 

La deuxième chronique littéraire de la semaine par Christophe…

sur cette terre comme au ciel

Les 3 et 10 novembre tu pourras découvrir…

 

 

 

 

Tu aimeras sûrement aussi...

Pas de commentaire

Un commentaire à faire ?