Good News for you, we give more choice to read good articles, such as: about Abercrombie UK Clothing:Abercrombie UK,about Hollister Clothing UK:Hollister Outlet UK,about Burberry UK:Burberry outlet uk,About Louis Vuitton fr:Louis Vuitton Pas Cher,about canada goose canada:canada goose outlet,ralph lauren fr:ralph lauren pas cher,moncler fr:moncler pas cher, and moncler uk:moncler outlet,ralph lauren uk:ralph lauren outlet online,Polo Ralph Lauren fr:Polo Ralph Lauren Pas Cher,moncler fr:moncler jackets,Hollister fr:Hollister Pas Cher,Louis Vuitton uk:Louis Vuitton outlet UK. Best canada dvd shop Every people like beautiful things, but they donot know how to different.Today, we just show you some good articles to let you know more about beautiful things. first is ralph lauren sale uk, and ralph lauren soldes fr. about winter coats moncler outlet uk, and canada goose outlet canada direct,canada goose uk outlet clothing.doudoune moncler pas cher moncler fr, and goose ca canada goose sale. When you want watch tv, you can buy cheap dvd us,dvd Australia. Play golf, you can visit cheap golf clubs, Golf Sale uk. Women will like fashion bags, Louis Vuitton Outlet UK, and fr Sacs Louis Vuitton Pas Cher, and beats headphone uk cheap beats by dre, fashion clothing hollister outlet uk, and vêtements pas cher Hollister Pas Cher, hollister outlet uk, burberry uk Burberry Outlet. How it popular? we should let you know more information about beautiful things, please read carefully and get some useful things!
Beats By Dre Black Friday Beats By Dre Canada Hollister UK Michael Kors outlet uk ugg pas cher New Balance pas cher new balance 574 pas cher new balance canada New Balance Trainers New Balance Trainers New Balance shoes north face canada north face outlet Isabel Marant Sneakers ugg pas cher Ralph Lauren Paris Ralph Lauren Canada

[Chronique Littéraire] Le Vertige des falaises de Gilles Paris

Le Vertige des falaises de Gilles Paris

Est-ce à penser que Gilles Paris aimerait jouer avec les nerfs de ses lecteurs ? Pas loin… Pas si loin même… Car si tu embarques sur cette île que l’on peine à situer tout au long de ce roman, tu n’es pas sûr d’en revenir, si jamais l’idée d’en partir te prenait. Embarquement immédiat !

Quelle aventure, quel labyrinthe, quel jeu de construction subtil, et que de rebondissements, de situations inattendues dans Le Vertige des falaises ! D’aucuns pourraient décrocher tellement les personnages sont multiples et hauts en couleurs ; en réalité on ne ressent aucune envie de laisser des pages pour plus tard, ni les abandonner à un lecteur de passage. Même au cœur de la nuit… Trois générations pour une histoire dans laquelle sont imbriquées d’autres histoires ; ça fait beaucoup d’histoires tout cela ! Et c’est heureux parce que c’est fluide autant que rugueux. De l’humain tout du long dans le meilleur comme dans le pire ; des non-dits qui finiront par éclore parce que rien ne peut totalement verrouiller une parole libératrice, une parole salvatrice. Parce que sous des dehors de transparence, tout comme nous, les héros de ce roman très forts présentent des âmes grises (celles chères à Claudel).

C’est un roman où les femmes sont reines, où les femmes dominent même quand certains hommes aimeraient tant les savoir muettes et soumises. C’est un livre de femmes car nous autres hommes demeurons tellement insignifiants face à leur courage, à leur force, à leur énergie. Que l’on baisse la garde et que l’on admire, lisant, en silence, leurs aventures, leurs amours déchues, leurs blessures, leurs chagrins, leurs souffrances, leurs espoirs et nous tendrons peut-être à l’humilité. Encore que !

Il y a Marnie, Rose, Olivia, Jane… Il y a aussi Aristide, le Grizzli, Luc, Delorme, Vincy… Il y a l’île et Le Glass (si froid et si tranchant), des personnages à part entière et puis cette falaise qui retient la terre comme les secrets, refusant de les délivrer à l’eau bleu pétrole, au Continent à quelque temps de là par le ferry. Il y a des ciels de toutes les couleurs, la mer, cette garce, et puis les orages qui secouent les destins.

Photo de Gilles Paris © DR

Photo de Gilles Paris © DR

Il y a les vies des uns, des autres, des uns et des autres… Il y a des rencontres qui ont abouti, d’autres qui sont en passe d’aboutir… D’autres encore qui se perdront dans la lande qui entoure Le Glass. Il y a tant de secrets, d’amour, de trahisons et de violence dans ce roman qu’on pourrait le lire, le lire et le relire. Il y a tout ce que l’on pense deviner et qui nous entraîne sur des chemins de traverse parce que l’existence de la saga Mortemer ne s’apprivoise pas si facilement. Et Gilles Paris nous le démontre admirablement. N’entre pas qui veut chez ces gens-là ! Il faut montrer patte blanche, en tout cas redoubler d’une attention, d’une compréhension, d’une faculté d’acceptation qui, peut-être, nous conduiront à comprendre tout ce qui s’est passé pendant plusieurs décades chez ces nantis. Pas évident de dérouler la pelote complexe que nous propose l’auteur, pas évident de tenir le fil d’Ariane qui pourtant nous est tendu. Mais le parcours en vaut largement le détour au risque même d’en attraper Le vertige des falaises.

Il serait vain de tout dévoiler, cela n’aurait même aucun sens. La seule attitude à préconiser : lance-toi dans la lecture de ce roman captivant, remarquablement écrit dont on ne sort pas indemne. Tellurique !

« Vous aviez aimé Courgette ? Alors vous allez adorer Marnie. Un bijou de roman : poétique, sensible, émouvant », nous écrit Tatiana de Rosnay en exergue. On ne pourrait mieux résumer !

Le Vertige des falaises de Gilles Paris – Éditions Plon – 250 pages – Parution : avril 2017 – Couverture © V. Podevin / Nikki Smith Archangel Images – Prix : 16,90 €

La deuxième chronique de la semaine

Costa Brava d'Eric Neuhoff

Christophe Maris, Journaliste – Écrivain – Expert en communication
© MARIS Conseil – 2017 – Tous droits réservés.

Tu aimeras sûrement aussi...

Pas de commentaire

Un commentaire à faire ?