Good News for you, we give more choice to read good articles, such as: about Abercrombie UK Clothing:Abercrombie UK,about Hollister Clothing UK:Hollister Outlet UK,about Burberry UK:Burberry outlet uk,About Louis Vuitton fr:Louis Vuitton Pas Cher,about canada goose canada:canada goose outlet,ralph lauren fr:ralph lauren pas cher,moncler fr:moncler pas cher, and moncler uk:moncler outlet,ralph lauren uk:ralph lauren outlet online,Polo Ralph Lauren fr:Polo Ralph Lauren Pas Cher,moncler fr:moncler jackets,Hollister fr:Hollister Pas Cher,Louis Vuitton uk:Louis Vuitton outlet UK. Best canada dvd shop Every people like beautiful things, but they donot know how to different.Today, we just show you some good articles to let you know more about beautiful things. first is ralph lauren sale uk, and ralph lauren soldes fr. about winter coats moncler outlet uk, and canada goose outlet canada direct,canada goose uk outlet clothing.doudoune moncler pas cher moncler fr, and goose ca canada goose sale. When you want watch tv, you can buy cheap dvd us,dvd Australia. Play golf, you can visit cheap golf clubs, Golf Sale uk. Women will like fashion bags, Louis Vuitton Outlet UK, and fr Sacs Louis Vuitton Pas Cher, and beats headphone uk cheap beats by dre, fashion clothing hollister outlet uk, and vêtements pas cher Hollister Pas Cher, hollister outlet uk, burberry uk Burberry Outlet. How it popular? we should let you know more information about beautiful things, please read carefully and get some useful things!
Beats By Dre Black Friday Beats By Dre Canada Hollister UK Michael Kors outlet uk ugg pas cher New Balance pas cher new balance 574 pas cher new balance canada New Balance Trainers New Balance Trainers New Balance shoes north face canada north face outlet Isabel Marant Sneakers ugg pas cher Ralph Lauren Paris Ralph Lauren Canada

[Chronique littéraire] Le Coeur du pélican de Cécile Coulon

une chronique littéraire ng

Tout d’abord pour bien comprendre l’allégorie ou la métaphore du pélican, utilisée par Cécile Coulon dans son roman, Le Cœur du pélican, un petit rappel s’impose. Les pélicans sont de grands oiseaux (de 105 à 188 cm) aquatiques piscivores caractérisés par un grand bec muni d’une volumineuse poche extensible. Cosmopolites à l’exception des hautes latitudes, les pélicans fréquentent les étendues d’eau libre à la fois sur les côtes et à l’intérieur des terres, depuis les régions tropicales jusqu’aux zones tempérées chaudes.

En Europe occidentale, le pélican était au Moyen Âge un symbole de piété pour l’Église chrétienne ; on croyait qu’il perçait sa propre chair et nourrissait ses petits de son sang. Une autre version évoque un pélican qui aurait tué ses petits, puis, au bout de trois jours, se serait percé la poitrine de son bec, et les aurait ainsi ramenés à la vie. Ces erreurs proviennent probablement d’observations superficielles, transmises par l’Antiquité. Il n’en reste pas moins que, dans l’iconographie et la symbolique chrétienne occidentale, le pélican symbolise le sacrifice du Christ, qui verse son sang pour le salut du genre humain, et la charité.

le coeur du pélican

Le Coeur du pélican de Cécile Coulon – Éditions Viviane Hamy – 238 pages – Parution : janvier 2015. Prix : 18 € – Couverture : conception graphique © Pierre Dusser – Photo © Bill Hinton / Getty Images.

 

Cours Anthime, cours. Cours Anthime et surtout ne t’arrête pas ! Ne te retourne pas ! N’écoute que ton cœur, que ton souffle, la force de l’amplitude de ta foulée. Anthime tente sans nécessairement le vouloir de sortir, de s’extraire de la transparence, cette transparence où il évolue depuis sa naissance. Sur son maillot, un pélican symbole de l’équipe de cross qu’il a intégrée malgré les peurs voire l’indifférence de ses parents. Ses seuls véritables soutiens, sa sœur Helena, la jolie Béatrice qui même en silence nourrit tous ses fantasmes adolescents autour de sa personne. Mais rien…

Rien ne se passe. Tout reste engoncé dans le non-dit malgré un désir réciproque. Anthime reste concentré sur ses courses. Et même la collante Joanna qui ne le lâche pas d’une semelle ne parvient pas pour l’heure à l’attirer à elle. Anthime n’est pas un garçon comme les autres. Solitaire. Effacé. Plus que discret presque inexistant. Sauf sur les pistes où il excelle pleinement, où il vole littéralement et laisse les autres sur place. Tout comme le pélican il irait jusqu’à s’arracher le cœur pour montrer aux uns comme aux autres de quoi il est capable. Sous les yeux ébahis de Brice, son entraîneur prêt à tout pour son champion. Prêt à tout pour exister encore un peu entre deux gorgées d’alcool. Jusqu’au jour où…

Jusqu’au jour où Anthime se déchire comme le pélican s’arrache le cœur et doit remiser ses chaussures de course au placard. Au sol, tapis, les ovations, la reconnaissance, terminées. Le pélican doit s’effacer, se taire pour mieux mourir.

Quinze ans plus tard, Anthime a pris quinze kilos, nourrit trois mômes et doit supporter son épouse Joanna son ancienne voisine qui a fini par l’épouser, l’emprisonner dans sa nasse. La méchanceté, la vilénie et la jalousie ne font pas que détruire ; elle a réussi en apparence son dessein. Quant à Béatrice, elle a quitté la scène. Anthime est agonisant, un homme triste presque résolu ; s’il avait encore un peu de force il se supprimerait ou fuirait.

cécile coulon

Photo : Cécile Coulon © Antoine Rozes

Cécile Coulon ose un roman fort, prégnant comme un châle de mélancolie qui s’entoure page après page autour de notre cou jusqu’à nous enserrer l’ensemble du corps. Et comme le pélican, le lecteur s’arracherait bien le cœur pour tenter de sauver Anthime que d’aucuns malveillants pourraient tenir pour un lâche. On tremble pour lui avec une empathie presque naturelle parce que ce personnage est attachant et a droit au bonheur. Mais on est responsable de ses choix et on doit les assumer. Il subit la vie, subit sa femme, subit ses gosses, subit son travail et supporte comme il peut son corps devenu leste et encombrant. Un boulet. Le pélican dégueule de graisse et engrange la nourriture comme une armure contre la vie et la routine du quotidien.

Cécile Coulon indirectement pose la question suivante : faut-il toucher le fond pour avoir le droit au rebond ? Le lecteur se fera son jugement car la deuxième partie du roman est un hymne à la vie, à une forme de rédemption, de renaissance… Starter !

Écriture sèche et chaloupée au rythme même des foulées d’Anthime, force des allégories, des métaphores qui tracent la route du héros. Une route semée d’obstacles pour un être qui se pensait diaphane alors qu’il est aussi coloré que les autres. C’est quand il se révolte qu’il devient admirable et ce, jusqu’au bout. Au bout de tout. Au bout de tous. Au bout de lui-même. Et même encore s’il faut s’arracher le cœur.

L’autrice ne s’arrêtera pas là ; il faudra dans le futur compter avec son talent, son immense talent narratif. Si Anthime est un pélican, Cécile Coulon est un cygne qui n’est pas près de signer son dernier chant.

 Christophe Maris, Journaliste-Écrivain-Expert communication
© Maris Conseil – mai 2015 – Tous droits réservés.

Photo de Une réalisée par Nathalie Gautreau.

Tu aimeras sûrement aussi...

1 commentaire

  • Répondre ccoulon 6 mai 2015 at 22 h 29 min

    Un énorme merci! Quelle belle critique, dans tous les sens du terme!

  • Un commentaire à faire ?