Good News for you, we give more choice to read good articles, such as: about Abercrombie UK Clothing:Abercrombie UK,about Hollister Clothing UK:Hollister Outlet UK,about Burberry UK:Burberry outlet uk,About Louis Vuitton fr:Louis Vuitton Pas Cher,about canada goose canada:canada goose outlet,ralph lauren fr:ralph lauren pas cher,moncler fr:moncler pas cher, and moncler uk:moncler outlet,ralph lauren uk:ralph lauren outlet online,Polo Ralph Lauren fr:Polo Ralph Lauren Pas Cher,moncler fr:moncler jackets,Hollister fr:Hollister Pas Cher,Louis Vuitton uk:Louis Vuitton outlet UK. Best canada dvd shop Every people like beautiful things, but they donot know how to different.Today, we just show you some good articles to let you know more about beautiful things. first is ralph lauren sale uk, and ralph lauren soldes fr. about winter coats moncler outlet uk, and canada goose outlet canada direct,canada goose uk outlet clothing.doudoune moncler pas cher moncler fr, and goose ca canada goose sale. When you want watch tv, you can buy cheap dvd us,dvd Australia. Play golf, you can visit cheap golf clubs, Golf Sale uk. Women will like fashion bags, Louis Vuitton Outlet UK, and fr Sacs Louis Vuitton Pas Cher, and beats headphone uk cheap beats by dre, fashion clothing hollister outlet uk, and vêtements pas cher Hollister Pas Cher, hollister outlet uk, burberry uk Burberry Outlet. How it popular? we should let you know more information about beautiful things, please read carefully and get some useful things!
Beats By Dre Black Friday Beats By Dre Canada Hollister UK Michael Kors outlet uk ugg pas cher New Balance pas cher new balance 574 pas cher new balance canada New Balance Trainers New Balance Trainers New Balance shoes north face canada north face outlet Isabel Marant Sneakers ugg pas cher Ralph Lauren Paris Ralph Lauren Canada

[Chronique littéraire] La fugitive de Julia Rolin

La fugitive

Si l’on m’avait dit un jour que je me pencherais sur la littérature érotique, j’aurais souri. Et l’occasion ne s’était pas présentée jusqu’à maintenant. Eh bien c’est chose faite avec ce roman qui stagnait dans les piles nombreuses qui meublent mon bureau ou s’entassent sur mes chevets.

            La fugitive… de Julia Rolin. Peut-être est-ce la peur de la couverture mais j’étais quelque peu intimidé à l’idée de me plonger dans l’histoire d’Emma. Au-delà des première pages qui commencent fort, on découvre la vie et les relations de cette jeune étudiante qui – forte d’une intelligence redoutable, d’un sens de la déduction remarquable en ce qui concerne les attentes des hommes, de l’aptitude aux calculs -, sait bien gouverner sa barque et tenir, quand il le faut, les mâles d’une main de maître.

            Les hommes eux en prennent gentiment plein la gueule, soyons francs. Pulsionnels, souvent passionnés, ils pensent d’abord avec leur appendice et demeurent obsédés tant par les poitrines généreuses que les fesses bien galbées quand il ne devient pas obsessionnel d’exciter moult clitoris ou de vider leur trop plein dans les entrailles de ces dames.

Photo de Julia Rolin ©DR

Photo de Julia Rolin ©DR

            Mais au-delà de ces passages érotiques, il y a aussi les sentiments auxquels s’attache l’auteure, Julia Rolin. On pense sexe et puis on est rattrapé par l’amour C’est ce qui arrive à nos deux protagonistes, Emma et Paul, qui accusent tout de même vingt-cinq ans d’écart car la belle aime les hommes mûrs, plus endurants, moins empressés que les gens de son âge et généralement, plus délicats. L’homme est marié mais défend la thèse du polyamour ; après tout chacun pense ce qu’il veut. Et les deux tourtereaux vont vivre une histoire qui nous emmène au bout du monde tout en tentant – de manière obsessionnelle -, d’échapper aux complots, aux paparazzi car Paul est un homme influent et en vue qui compte quelques ennemis désireux de voir ce milliardaire chuter. Emma ne pensait pas tomber amoureuse de son amant mais la vie peut surprendre ; et pourtant elle poursuit sa route en raisonnant. Elle peaufine ses plans et fait tout pour ne pas s’attacher, en vain

            Au fur et à mesure du déroulé de l’intrigue, car intrigue il y a, se rapprochant dangereusement des codes de certains polars que nos grands-parents lisaient dans le train, dans le bus ou tout simplement pour se détendre, on « explore » (permets-moi ce jeu de mots osé) des milieux interlopes, des pratiques sexuelles que je ne connaissais que de nom. On lit, on imagine les scène décrites avec une minutie troublante, cela donnerait presque envie de s’y lancer discrètement. Car je dois l’avouer, j’ai fini par trouver cela finalement assez excitant même si mon côté un peu « coincé » reprend vite le dessus. Eh oui, que les prudes se rassurent, il n’y a rien de bien dangereux dans La fugitive.

            Au final, ce roman un peu long à mon sens et qui mériterait de la part de l’auteur une attention quant aux coquilles, révèle les faces cachées des personnages en présence comme nos faces cachées à nous. D’aucuns appellent aussi cela l’intimité ou le secret de l’alcôve mais surtout éveille ou réveille en nous des fantasmes que l’on tente toujours de dissimuler aux unes aux autres. Ce qui me plaît plus que tout en revanche, c’est que Julia Rolin ne s’interdit rien et ne juge pas, jamais. Quant à Emma et Paul, ils connaîtront peut-être des destinées totalement inattendues car le suspense est aussi de rigueur dans La fugitive.

            À l’heure du tout consommable sur Internet (ce que ne manquent pas de faire les pré-ados, les ados et les adultes), Youporn, Xvideos, Jacquie et Michel, … (eh oui j’ai fait mes recherches), mieux vaut se plonger dans une lecture et se dérouler son film en faisant appel à sa propre imagination. Et puis cerise sur le gâteau, la femme est célébrée presque à chaque page. Ce qui n’est pas nécessairement désagréable !

La fugitive – Éditions Numerik Livres – 285 pages – Parution : avril 2016 – Couverture © NL Productions – Prix : 14,00 €

La deuxième chronique de la semaine

Tout ce dont on rêvait

Christophe Maris, Journaliste – Écrivain – Expert en communication
© MARIS Conseil – 2017 – Tous droits réservés.

Tu aimeras sûrement aussi...

Pas de commentaire

Un commentaire à faire ?