Good News for you, we give more choice to read good articles, such as: about Abercrombie UK Clothing:Abercrombie UK,about Hollister Clothing UK:Hollister Outlet UK,about Burberry UK:Burberry outlet uk,About Louis Vuitton fr:Louis Vuitton Pas Cher,about canada goose canada:canada goose outlet,ralph lauren fr:ralph lauren pas cher,moncler fr:moncler pas cher, and moncler uk:moncler outlet,ralph lauren uk:ralph lauren outlet online,Polo Ralph Lauren fr:Polo Ralph Lauren Pas Cher,moncler fr:moncler jackets,Hollister fr:Hollister Pas Cher,Louis Vuitton uk:Louis Vuitton outlet UK. Best canada dvd shop Every people like beautiful things, but they donot know how to different.Today, we just show you some good articles to let you know more about beautiful things. first is ralph lauren sale uk, and ralph lauren soldes fr. about winter coats moncler outlet uk, and canada goose outlet canada direct,canada goose uk outlet clothing.doudoune moncler pas cher moncler fr, and goose ca canada goose sale. When you want watch tv, you can buy cheap dvd us,dvd Australia. Play golf, you can visit cheap golf clubs, Golf Sale uk. Women will like fashion bags, Louis Vuitton Outlet UK, and fr Sacs Louis Vuitton Pas Cher, and beats headphone uk cheap beats by dre, fashion clothing hollister outlet uk, and vêtements pas cher Hollister Pas Cher, hollister outlet uk, burberry uk Burberry Outlet. How it popular? we should let you know more information about beautiful things, please read carefully and get some useful things!
Beats By Dre Black Friday Beats By Dre Canada Hollister UK Michael Kors outlet uk ugg pas cher New Balance pas cher new balance 574 pas cher new balance canada New Balance Trainers New Balance Trainers New Balance shoes north face canada north face outlet Isabel Marant Sneakers ugg pas cher Ralph Lauren Paris Ralph Lauren Canada

[Chronique littéraire] J’envisage de te vendre (j’y pense de plus en plus) de Frédérique Martin

Bureau 2

 

J’envisage de te vendre (j’y pense de plus en plus)                             Éditions Belfond – 225 pages – Parution : janvier 2016                         Couverture  ©Voiture 14 Anne Bullat-Piscaglia                               Photo de couverture : ©Jean-Michel Foujols/Corbis                           Prix : 17,50 €

 

Surprise de taille ! Quel panache… Innocent que je suis. Quand j’ai attrapé le livre de Frédérique Martin dans la petite librairie noirmoutrine, Trait d’Union, J’envisage de te vendre (j’y pense de plus en plus), éternel adulescent et petit fat que je demeure, je pensais naïvement : mouais… Un recueil de nouvelles, cela va être amusant, léger, cela va me détendre, me changer… Les formats courts sont adaptés à ceux qui n’ont pas nécessairement envie de se lancer dans un roman, long, complexe,  parfois fastidieux… Bref un chapelet ridicule de poncifs habituels. Mon « moi » pédant en a pris un coup. Bien fait pour ma pomme. Prétentieux !

            Que nenni ! Frédérique Martin n’a sûrement pas viser la légèreté même si l’on sourit souvent, même si l’on rit parfois… Tout est écrit du second au centième degré. Si le livre s’ouvre sur une nouvelle cynique et drôle dans le même temps, Le désespoir des roses, les choses se corsent au fur et à mesure de la lecture et de l’envie de dévorer une nouvelle histoire, un autre contexte, d’autres personnages toujours très très hauts en couleurs. Et jamais au cours de ces quelque 225 pages, le lecteur ne sera déçu car l’auteure visite et revisite nos élans généreux quelquefois, nos travers presque omniprésents. Le coup de maestro de l’artiste qui tient la plume, c’est de dissimuler via son imagination et les situations parfois cocasses, souvent tragi-comiques qu’elle nous propose, des sujets totalement actuels, existentiels, récurrents avec une fausse légèreté mais une réelle élégance. Et tout y est : de la jeunesse au pathos à la noblesse de la vieillesse, du drame de la bonne santé aux faux-semblants inéluctables de la maladie, du poison de la pensée unique (obscurantisme) au cataclysme des sectes, de la paix sociale aux glaçants extrémismes… À travers le temps. À travers « notre » temps ! Finalement à travers tous les temps. L’autre coup de maître, ce sont les chutes… brutales, inattendues souvent et qui prouvent à quel point une nouvelle est réussie ou pas. Elle fait mouche à chaque texte. (Poe n’avait qu’à tenir sa garde)

frédérique martin

Frédérique Martin par Emmanuel Grimault

            Cerise sur ce delicatessen, c’est remarquablement écrit et ce sans complaisance aucune car parvenir avec brio à jongler avec les différents registres de langues pour servir au mieux le récit ou les dialogues n’est pas toujours chose aisée. Quant au style, il coule de source et se lit avec une aisance naturelle. On se laisse porter, on se laisse conduire… On se délecte. Un joli rayon de lumière en plein cœur de l’hiver. À lire et à partager tel un délicieux dessert. À relire dans un sens comme dans l’autre car les possibles narratifs sont si nombreux qu’il vaut mieux garder précieusement ce petit bijou auprès de soi. Ce livre arrive à point nommé dans une période un peu complexe qui nous procure une bouffée d’oxygène nécessaire.

Christophe Maris, Journaliste – Écrivain – Expert en communication
©MARIS Conseil – janvier 2016 – Tous droits réservés
Image à la Une collection privée CM

 

Les futures chroniques littéraires dans nos pages

 

 

Tu aimeras sûrement aussi...

2 Commentaires

  • Répondre La vi(ll)e en rose | Frédérique MARTIN 29 janvier 2016 at 14 h 45 min

    […] Lire l’article complet […]

  • Répondre Les blogs en parlent : « J’envisage de te vendre » | Frédérique MARTIN 29 janvier 2016 at 14 h 50 min

    […] La vi(ll)e en rose : …À relire dans un sens comme dans l’autre car les possibles narratifs sont si nombreux qu’il vaut mieux garder précieusement ce petit bijou auprès de soi… […]

  • Un commentaire à faire ?