Good News for you, we give more choice to read good articles, such as: about Abercrombie UK Clothing:Abercrombie UK,about Hollister Clothing UK:Hollister Outlet UK,about Burberry UK:Burberry outlet uk,About Louis Vuitton fr:Louis Vuitton Pas Cher,about canada goose canada:canada goose outlet,ralph lauren fr:ralph lauren pas cher,moncler fr:moncler pas cher, and moncler uk:moncler outlet,ralph lauren uk:ralph lauren outlet online,Polo Ralph Lauren fr:Polo Ralph Lauren Pas Cher,moncler fr:moncler jackets,Hollister fr:Hollister Pas Cher,Louis Vuitton uk:Louis Vuitton outlet UK. Best canada dvd shop Every people like beautiful things, but they donot know how to different.Today, we just show you some good articles to let you know more about beautiful things. first is ralph lauren sale uk, and ralph lauren soldes fr. about winter coats moncler outlet uk, and canada goose outlet canada direct,canada goose uk outlet clothing.doudoune moncler pas cher moncler fr, and goose ca canada goose sale. When you want watch tv, you can buy cheap dvd us,dvd Australia. Play golf, you can visit cheap golf clubs, Golf Sale uk. Women will like fashion bags, Louis Vuitton Outlet UK, and fr Sacs Louis Vuitton Pas Cher, and beats headphone uk cheap beats by dre, fashion clothing hollister outlet uk, and vêtements pas cher Hollister Pas Cher, hollister outlet uk, burberry uk Burberry Outlet. How it popular? we should let you know more information about beautiful things, please read carefully and get some useful things!
Beats By Dre Black Friday Beats By Dre Canada Hollister UK Michael Kors outlet uk ugg pas cher New Balance pas cher new balance 574 pas cher new balance canada New Balance Trainers New Balance Trainers New Balance shoes north face canada north face outlet Isabel Marant Sneakers ugg pas cher Ralph Lauren Paris Ralph Lauren Canada

[Chronique Littéraire] En roue libre de Lisa Owens

En roue libre

Premier roman… (traduit de l’anglais par Guillaume-Jean Milan)

« Freud le disait : « L’amour et le travail… Le travail et l’amour, c’est tout ce qui existe ». Mais quand les deux se font la malle, que faire pour reprendre pied ? À quel saint se vouer pour trouver le secret d’une vie réussie ?

Si tu as lu et aimé Le journal de Bridget Jones, tu ne seras pas déçu(e) par En roue libre, roman journal où l’on se retrouve à Londres, à suivre le quotidien souvent loufoque de l’héroïne, Claire, jeune trentenaire, mise en scène par Lisa Owens dans ce premier roman.

Les aventures, les mésaventures de Claire ne manquent pas. D’illusions en désillusions, d’espoirs en petits matins dépressifs, la jeune femme passe par tous les états. Un peu comme nous tous finalement. De fous rires en réflexions existentielles, de petits verres de vin blanc en début de soirée jusqu’à l’ennui presque quotidien que provoque l’idée de se retrouver dans un bureau sans projet précis, Claire nous relate, non sans humour, les hauts et les bas (pas de soie)… qu’elle traverse.

Et quand son amoureux, Luke, futur neurochirurgien, demeure éternellement gentil, la belle qui se défend de l’être, se fatigue, imaginant même qu’il pourrait se désintéresser de sa personne et s’adonner à la séduction auprès d’autres jeunes femmes, lesquelles ne manquent pas dans son entourage médical.

Claire aime ses nœuds dans les cheveux, au sens propre comme au figuré. Tout du plus simple au plus complexe devient un problème, son job, ses copines, sa mère… On pourrait finir par croire qu’elle n’aime pas les choses simples, les relations plutôt lisses. Il faut que cela questionne, il faut que les rapports soient parfois brutaux voire tordus pour qu’ils semblent sincères et profonds. Claire aime se torturer, c’est un peu comme une raison d’exister, à ses yeux, à ceux des autres. Masochiste ? Peut-être. Un peu timbrée, allumée? Probablement. Mais derrière ce miroir, il y a aussi la vraie personnalité d’une fille souvent tourmentée mais qui n’a de cesse de vouloir que tout aille bien.

Et chacun sait que rien ne va jamais bien sans quoi que serait le sel de la vie ? Comment pourrions-nous connaître ou reconnaître le goût du bonheur ? Il faut bien que le chemin soit semé d’embûches pour que l’on se force à surpasser certaines épreuves.

Claire possède tout, toutes les meilleures choses du monde autour d’elle ; elle feint de ne pas le savoir ; en réalité elle en est convaincue. Quid de sa posture ? Une manière pour elle peut-être de challenger les autres, de mesurer leur sincérité sans jouer les manipulatrices à deux sous.

Photo de Lisa Owens © Alexander James

Photo de Lisa Owens © Alexander James

Peu à peu, elle trouvera sa voie… La voie de la tempérance, de la confiance en soi, en l’autre, en les autres. Elle est merveilleusement entourée au final et heureusement. Quant à la critique des bonnes conduites en société, elles demeurent délectables. Lisa Owens a commis là un travail d’observation, de déduction remarquable, et les éclats de rire ne manquent pas à la lecture des pages.

Au terme de cette invitation dans le quotidien de Claire, on ne peut souhaiter qu’une chose à l’auteure : l’adaptation à l’écran de cette comédie qui est le juste reflet de nos années de trentenaire quand on oscillait entre raison et déraison, entre nécessité de s’installer dans une vie conforme et l’envie de demeurer d’éternels adulescents.

En roue libre de Lisa Owens – Éditions Belfond – 280 pages – Parution : avril 2017 – Couverture © Guylaine Moi – Prix : 19,50 €

Christophe Maris, Journaliste – Écrivain – Expert en communication
© MARIS Conseil – 2017 – Tous droits réservés.

Tu aimeras sûrement aussi...

Pas de commentaire

Un commentaire à faire ?