Good News for you, we give more choice to read good articles, such as: about Abercrombie UK Clothing:Abercrombie UK,about Hollister Clothing UK:Hollister Outlet UK,about Burberry UK:Burberry outlet uk,About Louis Vuitton fr:Louis Vuitton Pas Cher,about canada goose canada:canada goose outlet,ralph lauren fr:ralph lauren pas cher,moncler fr:moncler pas cher, and moncler uk:moncler outlet,ralph lauren uk:ralph lauren outlet online,Polo Ralph Lauren fr:Polo Ralph Lauren Pas Cher,moncler fr:moncler jackets,Hollister fr:Hollister Pas Cher,Louis Vuitton uk:Louis Vuitton outlet UK. Best canada dvd shop Every people like beautiful things, but they donot know how to different.Today, we just show you some good articles to let you know more about beautiful things. first is ralph lauren sale uk, and ralph lauren soldes fr. about winter coats moncler outlet uk, and canada goose outlet canada direct,canada goose uk outlet clothing.doudoune moncler pas cher moncler fr, and goose ca canada goose sale. When you want watch tv, you can buy cheap dvd us,dvd Australia. Play golf, you can visit cheap golf clubs, Golf Sale uk. Women will like fashion bags, Louis Vuitton Outlet UK, and fr Sacs Louis Vuitton Pas Cher, and beats headphone uk cheap beats by dre, fashion clothing hollister outlet uk, and vêtements pas cher Hollister Pas Cher, hollister outlet uk, burberry uk Burberry Outlet. How it popular? we should let you know more information about beautiful things, please read carefully and get some useful things!
Beats By Dre Black Friday Beats By Dre Canada Hollister UK Michael Kors outlet uk ugg pas cher New Balance pas cher new balance 574 pas cher new balance canada New Balance Trainers New Balance Trainers New Balance shoes north face canada north face outlet Isabel Marant Sneakers ugg pas cher Ralph Lauren Paris Ralph Lauren Canada

[Chronique Littéraire] Aimer et prendre l’air de Sophie Simon

aimer

         Et si on te proposait de passer quelques jours du côté de New Haven, Connecticut à une bonne centaine de miles au nord-est de New York… Et de surcroît dans un somptueux cottage au bord d’un lac. En pleine nature, au calme. Pour prendre l’air. En principe…

         C’est là que viennent se ressourcer Amy, actrice new-yorkaise et son mari Jack, scénariste, à l’abri des regards, dans leur propriété. Ces deux-là sont mariés depuis bien longtemps et accusent une sérieuse différence d’âge. Encore un week-end où ces inséparables prennent aussi conscience de l’état de leur couple. Elle a multiplié les tentatives de rupture ; elle a toujours échoué ; Jack s’en est presque toujours amusé. Mais les choses pourraient bien changer avec l’arrivée de leur couple d’amis, Kathleen et Larry, eux également au bord de la rupture, débarque pour une pause.

         Dans un endroit plutôt charmant, villégiature pour nantis, loin de tout chahut, de toutes les tentations de la Grosse Pomme, Sophie Simon nous propose avec Aimer et prendre l’air un huis clos qui ne manque ni de piquant ni de grinçant, une étude de caractères plutôt subtile, qui nous renvoient soit à nos couples, soit à notre propre moi. Bien sûr on pourrait penser aisément que pour être totalement au service de son projet littéraire comme de ses personnages, elle force un peu le trait. Que nenni ! C’est plus vrai qu’authentique. Ces quatre-là seraient ainsi ; ainsi nous tous, les uns les autres, serions ainsi… Et si c’était vrai ?

         Quelle décision prendre quand on semble en bout de course ? Quand on ne supporte plus l’autre pour ses travers autant que ses habitudes, même ses attentions ? Quand il semble que tout soit éteint dans le couple ? Quand la routine a rongé ce sentiment épicé voire exalté du début ? Quand nos ego se sont tant frottés qu’ils ont poli toute relation et gommer les aspérités qui faisaient le sel et le charme de chacun ?

         Amy n’en peut plus de Jack, Kathleen n’en peut plus de Larry, Larry n’en peut plus de Jack, Amy et Kathleen se supportent à peine… Et les imbroglios semblent se cumuler dans l’esprit des uns comme des autres… Qui a trahi qui ? Qui pourrait tenter de trahir l’autre ? Les choses ne manquent pas de rebondissements. Même de l’autre côté du lac… Et que dire de la chute quand chaque protagoniste a rejoint son quotidien après ces quelques jours surréalistes et souvent burlesques ?

sophie-simon

Photo de Sophie Simon © DR

         Cette comédie dramatique est le reflet très juste de couples qui deviennent avec le temps incapables de durer et inaptes à se renouveler. Pourquoi ? Parce qu’aujourd’hui, on se sépare si facilement, on passe à autre chose, les livres qu’on écrit à deux deviennent de plus en plus mince. Pourquoi ? Parce qu’aujourd’hui, on n’entretient plus l’effort de nos aïeuls qui restaient à deux au-delà des mésententes, des coups de canif dans le contrat, pour les apparences, par tradition religieuse, par respect pour les conventions sociales. Et même si ces deux couples-là appartiennent à une certaine caste de gens qui ne divorcent pas, les femmes, elles, ont décidé de s’affranchir. Car, ne nous le cachons pas, Sophie Simon fait plutôt la part belle à la gent féminine, plus courageuse quand il faut prendre des décisions radicales, quand il faut porter finalement la culotte.

         Alors qu’en sera-t-il de l’avenir des ces « très » chers amis qui composent cette farce percutante ? Ne manque pas de t’y plonger. Pour sourire tout autant que pour laisser résonner et raisonner cette petite musique qui rappelle tant de situations vécues. C’est cruel autant que drôle. Nous rions jaune pour mieux nous dérider et blêmir quand l’auteur nous inflige une telle lucidité. Après tout, on peut aimer et prendre l’air.

Aimer et prendre l’air de Sophie Simon – Éditions Jean-Claude Lattès – Parution : février 2017 – Couverture : ©  Fabrice Petithuguenin – 305 pages – Prix : 18,50 €

La deuxième chronique de la semaine par Christophe 

Les amants

Christophe Maris, Journaliste – Écrivain – Expert en communication
© MARIS Conseil – 2017 – Tous droits réservés

 

Tu aimeras sûrement aussi...

1 commentaire

  • Répondre Aimer et prendre l’air | Ma collection de livres 28 avril 2017 at 9 h 25 min

    […] Autres critiques Babelio Publik’Art (Bénédicte de Loriol) Blog Les chroniques de Koryfée (Karine Fléjo) Blog La ville en rose […]

  • Un commentaire à faire ?