Good News for you, we give more choice to read good articles, such as: about Abercrombie UK Clothing:Abercrombie UK,about Hollister Clothing UK:Hollister Outlet UK,about Burberry UK:Burberry outlet uk,About Louis Vuitton fr:Louis Vuitton Pas Cher,about canada goose canada:canada goose outlet,ralph lauren fr:ralph lauren pas cher,moncler fr:moncler pas cher, and moncler uk:moncler outlet,ralph lauren uk:ralph lauren outlet online,Polo Ralph Lauren fr:Polo Ralph Lauren Pas Cher,moncler fr:moncler jackets,Hollister fr:Hollister Pas Cher,Louis Vuitton uk:Louis Vuitton outlet UK. Best canada dvd shop Every people like beautiful things, but they donot know how to different.Today, we just show you some good articles to let you know more about beautiful things. first is ralph lauren sale uk, and ralph lauren soldes fr. about winter coats moncler outlet uk, and canada goose outlet canada direct,canada goose uk outlet clothing.doudoune moncler pas cher moncler fr, and goose ca canada goose sale. When you want watch tv, you can buy cheap dvd us,dvd Australia. Play golf, you can visit cheap golf clubs, Golf Sale uk. Women will like fashion bags, Louis Vuitton Outlet UK, and fr Sacs Louis Vuitton Pas Cher, and beats headphone uk cheap beats by dre, fashion clothing hollister outlet uk, and vêtements pas cher Hollister Pas Cher, hollister outlet uk, burberry uk Burberry Outlet. How it popular? we should let you know more information about beautiful things, please read carefully and get some useful things!
Beats By Dre Black Friday Beats By Dre Canada Hollister UK Michael Kors outlet uk ugg pas cher New Balance pas cher new balance 574 pas cher new balance canada New Balance Trainers New Balance Trainers New Balance shoes north face canada north face outlet Isabel Marant Sneakers ugg pas cher Ralph Lauren Paris Ralph Lauren Canada

[Chronique littéraire] La 2 cv verte de Manu Causse

chronique littéraire macha

26 maiIsaac est un petit garçon vide. Un corps, des yeux, mais rien à l’intérieur. Il ne parle pas –sauf quand il hurle. Ses parents se sont détruits peu à peu à coups d’amertume et de culpabilité. 
Éric, le père, est épuisé et désemparé. Jusqu’au jour où il hérite d’une vieille 2 CV –une 2 CV verte. Et quand Isaac la voit, quelque chose change. Tout s’emballe : le père décide d’enlever son fils de la clinique et de partir à l’aventure au volant de la 2 CV. Aidés par une adolescente lunatique, traqués par un gendarme amateur de champignons et accompagnés d’un chaton bavard et arrogant, le père et le fils nous plongent dans un conte initiatique tendre et loufoque.

L’idée de départ c’était un petit garçon triste avec qui je regardais un bassin avec des carpes dedans. C’est devenu ensuite le projet d’un scénario de BD qui n’a jamais vu le jour, mais cette histoire me plaisait énormément, et j’ai eu envie d’en faire un roman. Mes rapports avec mon père, avec mes fils, sont des questions qui façonnent ma vie d’homme, et j’ai eu envie d’écrire cette histoire au masculin… Pas mal perturbé par une fille un peu folle qui permet à l’histoire de partir dans le décor.

Voilà comment l’auteur toulousain Manu Causse présente son dernier roman, La 2 CV verte publié depuis le printemps chez Denoël.

C’est un conte. Oui c’est ça. Un conte pour les grands. Un conte à ne plus dormir du tout.
Isaac a une dizaine d’années. Et ne parle pas. Hurle dès qu’on le touche. S’arrache les sourcils. On pourrait dire autiste. Mais on ne le dit pas. Le père comme la mère ne sont pas très causants. Les personnages sont curieusement nommés par leur fonction plutôt que par leurs identités. Ainsi on suit l’aventure du père qui hérite de la maison et de la voiture du vieux (son oncle) qui enlève son fils de la clinique et sera poursuivi par le gendarme dans un road-movie incroyable en subissant la colère de la mère du petit…

Derrière le père il y a Eric. Eric Dubon. Illustrateur. C’est un paumé. Avec des problèmes psys accuse la mère. La femme Dubon comme la surnomme le gendarme à qui elle vient se plaindre si régulièrement. Car le père quand il rend visite à l’enfant tarde trop au parc. Ou ne respecte pas les consignes. Puis disparaît avec lui.

Isaac n’a quasiment aucune réaction sauf quand il voit la nouvelle voiture de son père derrière la grille de la clinique. Une 2 CV verte. Une vieille voiture qui n’est même plus sûre d’exister… Alors le père démarre et ils s’en vont. Loin. Et haut.

Et puis le père et Isaac rencontrent Marion. Marion qui poursuivra le voyage avec eux.

[…] A l’origine, il y a un miracle -celui que voit le père dans la lumière oblique du matin au moment où la main de Marion se pose dans les cheveux du petit, comme ça, naturellement. Et le petit n’explose pas, ne hurle pas, ne se roule pas par terre en arrachant ses sourcils. Son visage se chiffonne et quelque chose se fronce autour de sa bouche pour former un sourire.
La main se pose dans les cheveux, la bouche sourit ; voilà comment, voilà pourquoi, le monde se met en marche.

En plus de ces trois-là y en a du monde dans la 2 CV… Sont tous bien là. Sur la banquette arrière. Le Vieux. Les parents d’Eric aussi. Les bonnes et les mauvaises consciences. Et surtout le plus bavard d’entre tous : l’Enigme, ce surprenant chaton survivant. Faut au moins tout ce petit peuple pour soulever des secrets de famille où la culpabilité est là depuis bien trop longtemps…

Eric Dubon ce serait un peu un Peter Pan tu vois ? Lui qui ne v̶e̶u̶t̶ sait pas grandir. Marion une fée clochette un peu peste mais gentille. Isaac un enfant perdu… Et ce trio tomberait dans une sorte de puits où le chat d’Alice serait là pour les narguer… La mère Dubon en Cruella ça lui irait très bien aussi…

Manu Causse est un (ra)conteur moderne je confirme. J’ai retrouvé dans la poésie de ses mots un peu de L’eau des rêves. J’ai beaucoup beaucoup aimé ses personnages si attachants. J’ai frissonné jusqu’à sa dernière ligne restant en haleine. Les pages se tournaient avec pour seule musique les battements de mon cœur j’te dis !

Tendre et loufoque qu’il disait. Oui aussi. C’est un roman qui fait du bien. Totalement différent de ce que j’avais déjà lu de l’auteur (et ami). Carrément même inclassable. Et c’est tant mieux. Un roman où les personnages se taisent mais qui va faire parler…

J’ai vu des images également. L’air soucieux du père. Les sourires rares d’Isaac. La bouille de Marion. La trogne du gendarme. Le regard noir de la mère. J’ai vu des paysages directement depuis la place du conducteur. J’ai senti les odeurs autour de la maison du Vieux. J’ai entendu le rire sarcastique de l’Enigme. D’ici que ça devienne un film cette histoire… Moteur !

12919929_1568432040151568_6452281497221371623_n

Manu Causse photographié joliment par Sandrine Arribeux.

Sous le capot de l’auteur…

CV_FILS_GEORGESLes fils de Georges, c’est un roman ado qui sort le 16 juin, sur le thème de l’intolérance et de l’endoctrinement -une histoire assez sombre, mais que j’espère pourtant assez drôle et légère, dans la collection Ego de Talents Hauts, une collection que j’aime beaucoup et qui me suit depuis mes premiers romans bilingues.
J’écris en ce moment un autre roman ados/jeunes adultes qui traite des conflits sociaux et écologiques, avec pour personnage un garçon désorienté par la mort de son père -là aussi, un thème assez grave, mais j’espère que mon héros apprendra à sourire parmi ses larmes.
J’ai également des projets de théâtre, un avec une comédienne d’origine allemande et un autre avec une comédienne d’origine bulgare (je me sens du coup très eurothéâtrien), ainsi que des bourgeons de petits textes pour la jeunesse avant de revenir au roman adulte.

Une rencontre -autour d’un verre- est prévue samedi 24 juin avec Manu Causse qui présentera ses deux derniers romans -entre autres- et sera ravi de répondre à toutes tes questions. Lieu et horaire à suivre sur son blog ou sa page Facebook. Et la nôtre !

Les prochaines chroniques littéraires dans nos pages

 

Tu aimeras sûrement aussi...

Pas de commentaire

Un commentaire à faire ?