Good News for you, we give more choice to read good articles, such as: about Abercrombie UK Clothing:Abercrombie UK,about Hollister Clothing UK:Hollister Outlet UK,about Burberry UK:Burberry outlet uk,About Louis Vuitton fr:Louis Vuitton Pas Cher,about canada goose canada:canada goose outlet,ralph lauren fr:ralph lauren pas cher,moncler fr:moncler pas cher, and moncler uk:moncler outlet,ralph lauren uk:ralph lauren outlet online,Polo Ralph Lauren fr:Polo Ralph Lauren Pas Cher,moncler fr:moncler jackets,Hollister fr:Hollister Pas Cher,Louis Vuitton uk:Louis Vuitton outlet UK. Best canada dvd shop Every people like beautiful things, but they donot know how to different.Today, we just show you some good articles to let you know more about beautiful things. first is ralph lauren sale uk, and ralph lauren soldes fr. about winter coats moncler outlet uk, and canada goose outlet canada direct,canada goose uk outlet clothing.doudoune moncler pas cher moncler fr, and goose ca canada goose sale. When you want watch tv, you can buy cheap dvd us,dvd Australia. Play golf, you can visit cheap golf clubs, Golf Sale uk. Women will like fashion bags, Louis Vuitton Outlet UK, and fr Sacs Louis Vuitton Pas Cher, and beats headphone uk cheap beats by dre, fashion clothing hollister outlet uk, and vêtements pas cher Hollister Pas Cher, hollister outlet uk, burberry uk Burberry Outlet. How it popular? we should let you know more information about beautiful things, please read carefully and get some useful things!
Beats By Dre Black Friday Beats By Dre Canada Hollister UK Michael Kors outlet uk ugg pas cher New Balance pas cher new balance 574 pas cher new balance canada New Balance Trainers New Balance Trainers New Balance shoes north face canada north face outlet Isabel Marant Sneakers ugg pas cher Ralph Lauren Paris Ralph Lauren Canada

Boutons de roses à l’heure du thé…

12295412_10153790875304394_4808547647757593398_n

Voilà un dimanche qui s’annonce très féminin dans un salon de thé que l’on adore Le Moderni’thé. Un petit événement tout doux, façon « dentelles, montre à gousset et cup of tea », à une semaine de la Saint-Valentin…
Dans cette ambiance shabby romantique, robes austeniennes et gilets ouvragés seront les bienvenus, n’hésite pas à te déguiser ! Les hôtesses du moment seront romancières et artisanes…

v1_affiche_7fev

Côté bouquins 

Trois ouvrages qui viennent d’être publiés :
Le Lys pourpre de Sklaerenn Baron
Le Gardien de la Source de Vanessa Terral
Les Carnets du kimono de Nancy Pena illustré par Céline Badaroux Denizon

Côté créations 

Grafik & Grafok (bijoux, guêtres, cols victoriens, poulpes, etc.)
La Lune et le Sureau (créations tissu, papier et laine)
L’Oracle des Reflets et ses magnifiques illustrations au brou de noix

Animations 

• Deux présentations de L’Oracle des Reflets, à 16 h 30 et à 17 h 30
• Quelques lectures auront lieu, pour donner de la voix aux textes (sous condition de beau temps)

Avec la complicité de la librairie Bédéciné !

 

Des drôles de dames…

J’interroge Vanessa Terral -qui a écrit quelques articles dans nos pages- sur les premiers retours de ce troisième roman.

DSC08576bisOn me parle souvent d’un récit très poétique, qui a su capter l’ambiance, à la fois rude et exaltée, intense dans tous les cas et grandiose souvent, de l’arrière-pays provençal. Les lecteurs-trices apprécient aussi beaucoup les personnages, qui sont attachant-e-s et de caractères marqués. Des personnages «vivant-e-s», voilà un terme qui revient souvent aussi. L’histoire est appréciée, addictive disent même certaines. Enfin, la profondeur mythologique et la présence de femmes indépendantes et volontaires sont des points qui parlent beaucoup, surtout aux lectrices pour le dernier. Bref, les premiers retours sont excellents avec des lecteurs-trices enthousiastes !

Lors de son travail préliminaire d’écriture, l’auteur toulousaine a eu le plaisir de découvrir des lieux magiques, en particulier les gorges d’Oppedette et le château de Sauvan, juste magnifiques !

Depuis quelques semaines, Vanessa en pleine promo de son Gardien de la source, apprécie avoir rencontré, lors d’une dédicace à la librairie Au Poivre d’âne à Manosque, une vieille dame, qui, lorsqu’elle était enfant, avait, avec d’autres gamin-e-s d’Allemagne-en-Provence le château du village comme lieu de jeu (surtout lorsqu’il faisait mauvais). Les enfants profitaient des nombreuses salles pour jouer à cache-cache.

Elle m’a raconté son émerveillement devant les nénuphars, dans le bassin de la cour (qui n’existait pas à l’époque où se déroule le roman). Ils étaient les seuls qu’elle connaissait. J’ai été très touchée par notre discussion, ça m’a émue de savoir qu’elle jouait dans les couloirs comme Anne-Hélène et ses amies au début du roman. C’était comme si elle leur donnait une forme de vérité, de réalité.

Les deux premiers romans de Vanessa : Cinq pas sous terre (une histoire de sorcières et de vampires dans la ville rose !) et L’aube de la guerrière (un roman d’action et de mythologies avec un soupçon de romance… Anges et démons au programme !).

Célia Melesville, créatrice du magnifique Oracle des Reflets sorti il y un mois, nous confie également ses impressions.

L’oracle se porte comme un charme ! J’ai eu de très bons retours tant sur l’esthétique des cartes que sur la réalisation du produit (packaging etc). Je suis vraiment très heureuse par l’accueil qu’a eu le jeu et la mobilisation des gens. Je ne m’attendais pas à un tel soutien et c’est vraiment très touchant de voir cet engouement et tous ces retours positifs.

Célia se lance désormais dans la préparation d’un livre qui expliquera plus en profondeur chaque carte. Elle est également en pleine création d’un site « cartes et conscience » qui proposera des services de cartomancie mais aussi de tirages psychologiques. Avec sa formation en art mais aussi de thérapeute familiale, ainsi que les tirages qu’elle axe sur le développement personnel et la connaissance de soi (pour la cartomancie) et à visée thérapeutique (pour les tirages psychologiques), Célia aura toutes les cartes en main(s) ! Nous reviendrons te parler d’elle très prochainement.

1929806_825287647617359_7432027570876396827_n

Tiens, en cadeau le tirage conseil de cette semaine… Merci Célia.

Nous te parlions de Céline Badaroux Denizon par ici au sujet d’un autre album qu’elle avait colorisé pour Nancy Pena. Pour Les chats du kimono, la collaboration entre elles fut un peu différente.

J’ai créé le premier costume (la robe bleue à rayures) sur un coup de tête parFB_IMG_1453358976151 ce que j’avais eu un pur coup de cœur pour son album « Tea party » et je n’avais plus qu’une idée en tête : faire une robe victorienne.  J’ai foncé tête baissée et hop! La robe « Tea party » était née. Suite à ça, Nancy et l’éditeur (La Boîte à bulles) ont été emballés,  s’en sont suivies deux expositions dont une a financé la création du kimono aux chats qui se trouve être la pièce centrale de toute l’intrigue de la série « Le chat du kimono ».
Puis l’idée de l’art book a germé et j’ai commencé les costumes des personnages masculins. Nancy pensait qu’on s’en tiendrait là pour l’art book mais son anniversaire approchait et j’ai tenté le tout pour le tout : il me restait exactement une semaine pour faire une robe victorienne digne d’une famille noble et prendre des photos sympa!  Après 35 heures, j’avais tellement travaillé sur cette robe que je ne supportais plus de la voir ! Aujourd’hui je suis très contente du résultat et je crois que Nancy aussi, mais ne me parlez plus de cette robe ! Ha ha ha !

Victorian-FB_IMG_1439034478962

La fameuse magnifique robe Tea Party créée par Céline.

Quant à Sklaerenn Baron, dont le livre est sorti déjà au printemps dernier, va plutôt nous parler des suivants.

AVT_Sklaerenn-Baron_5435Au tout début, je me suis abstenue de lire les critiques. Je suis très anxieuse de nature et je ne voulais pas me laisser démonter par d’éventuelles chroniques négatives, d’autant plus que je devais me lancer dans l’écriture du tome 2 très peu de temps après la sortie du premier. En réalité, j’avais tort de m’en faire autant, mais je ne pouvais pas m’en empêcher, et c’est la même chose à chaque nouvelle sortie de roman !
Depuis, cependant, les lecteurs ont été nombreux à me parler personnellement de leurs impressions sur le livre, soit sur des salons (à Brive-la-Gaillarde, notamment), soit en m’écrivant directement. Et ça a été un réel plaisir d’avoir ces échanges, de les entendre ou de les lire me raconter ce qu’ils avaient aimé, ce qui les avait interpellés, etc. J’aime cet échange en direct avec eux. Et tout ce que je peux dire, c’est qu’ils ont hâte de lire le tome 2 ! Je suis d’ailleurs toujours en pleine écriture de ce deuxième volume. J’y consacre beaucoup de temps, je ne veux pas faire n’importe quoi. Les personnages principaux ne seront pas ceux du premier tome, mais des personnages secondaires que l’on voit déjà dans ce volume, sur lesquels je braquerai les projecteurs.
Je suis très longue à écrire un roman comme celui-ci, surtout à démarrer, même si j’ai déjà toute la trame dans la tête. Tout d’abord, l’aspect historique fait que je me plonge dans des recherches assez longues, dont la plupart ne servira d’ailleurs pas pour la mouture finale du roman. Mais c’est comme ça, c’est plus fort que moi. Je suis étudiante dans l’âme, j’aime apprendre, et le temps des recherches est un temps de plaisir pour moi.
Ensuite, c’est malheureux à dire, mais j’écris mieux quand je suis sous pression. Du coup, j’ai tendance à reculer le moment de me lancer à proprement parler dans le projet, j’accumule de la documentation, j’écris des scènes qui me semblent vitales, des moments-clés du roman. Et puis, quand la deadline approche, je commence à paniquer et là, je me plonge vraiment dans l’écriture. A ce moment-là, je peux avoir une capacité de travail énorme et écrire mes chapitres très rapidement. C’est très intense, j’ai parfois l’impression d’être quasiment déconnectée du réel.
J’écris essentiellement la nuit, parce qu’à ce moment-là, je sais pertinemment que je vais être tranquille, que personne ne va me déranger, que le téléphone ne va pas sonner, que mes enfants dorment paisiblement dans la chambre à côté et que tout va bien. C’est une véritable libération de l’esprit, qui me permet d’être plus réceptive et plus créative. J’aime le calme et le silence de la nuit (même si j’écris en écoutant de la musique !), et j’aime le fait de me retrouver dans mon cocon, au milieu de l’obscurité ambiante. Et puis, l’avantage de la nuit, c’est que je sais aussi que je ne PEUX pas m’occuper des tâches administratives ou autres, parce qu’il n’y aura personne pour me répondre. Je ne peux pas téléphoner, ni me laisser distraire par Internet et les réseaux sociaux (même si j’y vais de moins en moins, ça reste un motif de distraction) et je suis donc absolument concentrée sur l’écriture. J’adore ça.

A dimanche ? Un après-midi en rose… Entre filles mais pas que ! Viens en famille et glisse à ton amoureux-se que de jolies idées cadeaux seront à vendre héhé… Au chaud ou au soleil sur la terrasse, le Moderni’thé saura nous accueillir à son habitude tout en saveurs et douceurs. Miam !

Tu aimeras sûrement aussi...

2 Commentaires

  • Répondre Événement steampunk doux et shabby romantique – Vanessa Terral 6 février 2016 at 19 h 53 min

    […] en parle dans le webzine La Vi(ll)e en Rose, ainsi que dans le Clutch de février! Filez lire l’article très complet du premier, qui […]

  • Répondre Le Gardien de la Source, 1 mois après – Vanessa Terral 13 février 2016 at 23 h 25 min

    […] l’événement « Boutons de roses à l’heure du thé« , dans le webzine La Vi(ll)e en rose. J’y reviens notamment sur une très belle rencontre que j’ai faite à la librairie Au […]

  • Un commentaire à faire ?